Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 Raccourci ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3257
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Raccourci ...   Sam 5 Mar - 17:21

Né le 5 février 1878 à Paris, Il est le cinquième et dernier enfant de Lévie Citroen (sans ¨), diamantaire juif néerlandais, émigré à Paris en 1873, et de Masza Kleinman, juive polonaise originaire de Varsovie qui l’élève seule à la mort de son père qui se suicide après une banqueroute due à la spéculation sur les diamants. Il n’a alors que cinq ans. Il est polytechnicien en 1898, André Gustave Citroen est un pionnier de l'industrie automobile, fondateur de l'empire industriel automobile Citroën en 1919.
Grand amateur de Jules Verne et d’Eiffel, il a envie de devenir ingénieur et industriel.

Découvrant, lors d'un voyage avec sa famille en Pologne en 1900, un procédé permettant de produire des engrenages à doubles chevrons à moindre coût, il achètera le brevet et créera, à l'âge de 35 ans, une petite entreprise de mécanique, la « société des engrenages Citroën » qui comptera une dizaine d'ouvriers sept années plus tard.


Il a commencé sa carrière aux Automobiles Mors (de 1907 à 1914) en participant à son redressement en décuplant son chiffre d’affaires.

En 1912, il s'associe avec Jacques et Paul Hinstin pour fonder la société Citroën, Hinstin et Cie, qui devient Société anonyme des engrenages Citroën.

Il partira ensuite à Detroit afin d'étudier le mode de production à la chaîne mis au point par Frederick Winslow Taylor et adopté par Henry Ford pour le modèle T.

Il mettra en application ces méthodes pour produire des obus pour la grande guerre dans une usine créée en 1915 quai de Javel à Paris et convertit à la fin de la guerre l'usine pour produire des automobiles «prête à conduire» (la carrosserie est standard).

En 1919, il absorbe Mors et fonde Citroën, qui est finalement mise en liquidation judiciaire en décembre 1934 et rachetée par Michelin en 1935, il décède en juillet de la même année d'un cancer de l'estomac.

Il désirait être le Henry Ford européen, appliquant les méthodes du fordisme additionnées à l’exigence et l’innovation technologique, et de construire une voiture populaire pour mettre l’automobile à la portée du plus grand nombre.

Il a bousculé les habitudes du monde automobile de l’époque en inventant la voiture “prêt à l’emploi” : la type A simple à l’emploi et peu chère.

Ensuite vinrent les voitures tout acier, le moteur flottant, la publicité et le marketing, l’économie des invendus en créant la compagnie des taxis Citroën, les assurances et le crédit pour acquérir ses voitures, entre autres ... Et pour finir la première automobile à «traction avant» de série.

Mais les premiers défauts de fabrication de ce modèle et sa passion pour le casino l'obligent à déposer le bilan en 1934.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
Raccourci ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ RESOLU ] : Raccourci Home
» [REQ] Bascule vibreur/sonnerie par raccourci sur le home ?
» [RESOLU] Icone du menu demarrer / raccourci
» [AIDE] raccourci du "repertoire" et non du "contact" ?
» [AIDE] Raccourci non crée lors de l'installation d'un soft

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: Un peu d'histoire :: Le Boss André Citroën, son œuvre automobile et... ses jouets, bien sûr !-
Sauter vers: