Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 China Girls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3322
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: China Girls   Lun 10 Nov - 20:30

Citroën marque une vieille attirance pour la Chine.

Cela s’inscrit dans la longue histoire écrite par Citroën depuis les premiers tours de roue de la «croisière jaune» en 1931.

1932, la Croisière jaune arrive à Pékin < Cliquez pour voir

Image hébergée par servimg.com

En avril 1931, 43 personnes divisées en deux équipes s'embarquent sur des Citroën à chenilles, les unes depuis Pékin, les autres depuis Beyrouth, pour emprunter la route de la soie et se rejoindre à Aksu, dans le Sin kiang. L'équipe de Beyrouth rencontre surtout des obstacles naturels (l'Himalaya), et doit démonter plusieurs fois ses voitures pour passer. Celle de Pékin est en butte à l'hostilité des Chinois et à la guerre. La jonction se réalise en octobre, et la caravane se retrouve à Pékin au bout de onze mois, après un trajet de plus de 12 000 kilomètres.  

Image hébergée par servimg.com

Les lointains continuateurs de la Croisière jaune ont réussi une percée éclair malgré des débuts particulièrement difficiles.

Cinq ans de palabres procédurières pour obtenir, en 1992, leur ticket d'entrée dans l'industrie automobile chinoise : la signature d'un joint-venture avec le géant Dong Feng Motor.
Pour avoir le droit de produire et vendre une voiture en Chine, un constructeur non-chinois est obligé de s'associer à une entreprise locale, dans le jargon économique, on appelle cela une Joint Venture.

C'est le premier partenariat entre PSA et et le constructeur chinois Dongfeng, Citroën s'est donc associé pour lancer la ZX en Chine. Et, c'est ainsi que la Fukang, qui restera célèbre auprès des Chinois pour avoir longtemps équipé les taxis rouges de Pékin, sort des chaînes de Wuhan.

Image hébergée par servimg.com
C'était en 1995, le jour de l'inauguration arrive. Tout le monde est réuni devant la sortie de la ligne N° 1 d’où sort une bonne dizaine de voitures (assemblées en réalité dans une usine de Xiaogan située à 350 Km de Wuhan).

Dongfeng – littéralement "Le vent de l'Est" – est né de la volonté de Mao Zedong, au milieu des années 1960, de développer l'industrie dans le centre du pays. Le Grand Timonier veut alors se protéger dans un environnement mondial qu'il juge instable : les relations de Pékin avec la Russie soviétique s'étaient dégradées, les Américains pilonnaient le Vietnam voisin.
à l'époque premier constructeur de camions en Chine, Dongfeng Motors Coropration (DFM), profite à partir du début des années 1990 de l'attrait des marques étrangères pour le marché chinois et de l'obligation qui leur est faite de travailler en coentreprise avec un groupe local.

Wuhan en Chine, la Ville Citroën

L’usine DCPA (Dongfeng Peugeot Citroën Automobiles) est située à Wuhan, ville de 9 millions d'habitants de la région du Hubei, sur les rives du fleuve Yangzi. Citroën débuta sa construction en 1992 et la production en 1996. Elle emploie 11 000 employés dont moins de 100 expatriés. Elle produit aujourd’hui 380 000 véhicules par an. (En comparaison Rennes ou Poissy font 300 000 voitures par an avec 5500 collaborateurs !).

La production de ce site a commencé en 1996. Il comprend quatre unités : emboutissage, ferrage, peinture, montage. Sur une étendue le 190 hectares, la surface construite est de 450 000 m². Sa capacité de production était en 2004 de 150 000 véhicules, qui sera portée d'ici fin 2007 à 300 000. La production 2010 s'élève à 376 000 véhicules1. Les organes mécaniques sont fabriqués dans l'autre usine DPCA de Xiang Fan.

En juillet 2006, PSA annonce la construction d'une seconde unité de production à Wuhan, d'une capacité de 150 000 véhicules par an qui sera chargée de produire des véhicules haut de gamme (PF3). Entrée en service fin 2009-début 2010, elle a porté la capacité du site à 450 000 véhicules par an. Afin de poursuivre son expansion, y compris en parts de marché, et commencer à exporter sur les marchés voisins, PSA annonce la construction d'une troisième unité sur le site pour porter en 2013 sa capacité totale à 750 000 m².

Et, PSA, dont la Chine est le marché d'avenir, voit le développement du groupe avec son centre de style à Shanghaï pour des produits adaptés à la région et ses usines capables de produire 950 000 véhicules en 2015.

ZX Fukang ("Fukang" veut dire santé et prospérité en chinois)

fut donc la première Citroën produite sur le sol chinois. Produite entre 1992 et 2003, en version 5 portes et dans une inédite version 4 portes (berline à coffre), réservée au marché local et dévoilée en première mondiale au Salon de Pékin de 1998. Elle sera nommée Fukang 998 (le 8 est porte-bonheur en Chine). Devenue la coqueluche des milieux branchés pékinois malgré son prix plutôt élevé n'ayant pas freiné, loin de là, son succès auprès des classes évoluées de Pékin.  

Image hébergée par servimg.com
ZX "Fukang" Berline DC7140 - AXC 16V, 5 portes fabriquée par Dong Feng blanche 1992 Modèle miniature produit en Chine

Image hébergée par servimg.com]
ZX "Fukang" Berline 4 portes tri corps avec malle fabriquée par Dong Feng (Édition limitée à 1200 exemplaires) gris 1996 IXO 1/43 Modern Réf. : COF008 - 2003

Image hébergée par servimg.com
ZX "Fukang" 988 Berline Taxi "Pékin" rouge fabriquée à "Beijing" par Dong Feng 1998 IXO 1/43 Altaya - "Taxis du Monde" N° 39 - 2005

Citroën Elysée

En 2002, la version ZX "Fukang" Berline 4 portes tri corps avec malle a subi un restylage et a été rebaptisée Citroën Elysée.
La Citroën Élysée, cette fois-ci entièrement conçu en Chine, dérive de la ZX, avec un avant qui évoque celui de la Xsara. Les phares avant de l'Élysée sont ceux de la Peugeot 306 restylée alors que l'arrière est repris de la version trois volumes de la Fukang, mais légèrement amélioré (feux, volet de coffre, etc). La planche de bord est celle de la Citroën Xsara. Une version sportive VTS était disponible au catalogue.

Image hébergée par servimg.com
Dong Feng "Elysée" VS Berline 4 portes tricorps avec malle réservée au marché chinois - 2002

La Xsara, elle aussi, sera importée en Chine sous le nom de "Seina" (Seine), où elle occupera une place en haut de gamme.

Image hébergée par servimg.com

En 2006, la C-Triomphe est mise sur le marché, version de la C4 avec une malle plutôt disgracieuse.

Image hébergée par servimg.com

C-Elysée

En 2008, le modèle a bénéficié de nouvelles modifications et est renommé C-Élysée. Cette dernière bénéficie de faces avant et arrière remodelées et d'un tableau de bord emprunté à la Citroën Xsara.

La C-Élysée I est présentée par Citroën le 8 avril 2008 à Pékin (Beijing). Ce modèle est toujours basé sur la plate-forme de la Citroën ZX et il est destiné exclusivement au marché chinois. Par rapport à l’Elysée, la C-Elysée a subi "300" modifications destinées à améliorer la voiture dans tous les domaines (freinage à système antiblocage de dernière génération, suspension modifiée afin de réduire le niveau sonore, nouveaux équipements, etc).

Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com

Le modèle est disponible avec trois niveaux de finition et cinq versions. La C-Élysée ne dispose que d'une seule motorisation 1.6i 16v disponible en boîte manuelle 5 rapports ou automatique 4 rapports. Une version bicorps de la C-Élysée, basée sur la ZX cinq portes, a été présentée en 2009 et commercialisée en Chine.

Image hébergée par servimg.com

Très critiquée à sa sortie, car issue d'une base vieillissante datant de 1991, la C-Elysée laissera finalement la place, à la C-Elysée 2ème génération, qui est la jumelle de la Peugeot 301.

Citroën C-Élysée II

Le 20 juin 2012 est dévoilée une nouvelle Citroën, la C-Élysée II, berline tricorps. Elle repose sur un empattement de 2,65 m pour une longueur totale de 4,44 m. Elle est assemblée en Chine (usine DPCA de Wuhan) et en Espagne (usine de Vigo). Elle est destinée en priorité aux marchés émergents. Toutefois, elle est commercialisée dans les départements d'outre-mer. Elle se positionne en entrée de gamme.
Comme vous pouvez le constater, cette nouvelle C-Elysée est une voiture moderne et n'a finalement plus rien à voir avec sa devancière.

Image hébergée par servimg.com
C-Elysée II Berline Sedan C4 avec coffre pour le marché chinois, gris requin 2012 NOREV 1/43 NOREV Collection Réf. : 155175 - 2013

De l'Elysée au podium...

Image hébergée par servimg.com

Citroën Racing, anciennement Citroën Sport, est le département qui gère l'activité sportive de Citroën, dont l'équipe était engagée en championnat du monde des rallyes depuis 2001. En 2014, Citroën Racing s'engage en WTCC (championnat du monde des voitures de tourisme).

En juin 2013, Yves Matton, son directeur, annonce la création d'une nouvelle sous-division de Citroën Racing, Citroën World Touring Car Team, afin de s'engager officiellement en 2014 en championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC). Son pilote fétiche, Sébastien Loeb, Yvan Muller triple champion du monde WTCC et José María López sont choisis comme pilotes pour la saison. En juillet 2013, le constructeur français révèle le modèle qui sera développé en WTCC. Il s'agit de la Citroën C-Elysee, une voiture vendue dans les marchés émergents et les DOM.

Image hébergée par servimg.com
C-Elysée WTCC Voiture de course sur circuit N° 9 Sébastien Loeb course de Yokohama au Japon 2014 SPARK 1/43 CITROËN RACING Réf. : AMC106505 - S2462 - 2014

Image hébergée par servimg.com
C-Elysée WTCC Voiture de course sur circuit N° 37 José-Maria Lopez course de Yokohama au Japon 2014 SPARK 1/43 CITROËN RACING Réf. : AMC106503 - S2461 - 2014

Citroën ayant décroché son premier titre de champion du monde dès sa première année d’engagement en WTCC (championnat du monde des voitures de tourisme) en Chine le 13 octobre 2014 où la marque aux chevrons y a signé un retentissant quadruplé avec, dans l’ordre, José Maria Lopez, Ma Qing Hua, Yvan Muller et Sébastien Loeb.

José-Maria Lopez est le champion du monde 2014 en WTCC. L’Argentin a décroché son premier titre de champion du monde à l’issue de la course disputée à Suzuka (Japon) après avoir devancé Chilton (Chevrolet) et Loeb (Citroën) dans la première course, le 26 octobre.

Image hébergée par servimg.com

Espérons que Citroën sera tirer profit de ce double titre mondial en WTCC au contraire de ce qu'elle n'a pas su faire avec sa présence écrasante en WRC pendant plus de 10 ans !? drunken

A tantôt
Alain Very Happy

PS : Si vous voyez la miniature de la Citroën C-Elysée I de 2008, au 1/43, pensez à moi Wink Merci bounce

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.


Dernière édition par PTIOTECARETE le Jeu 29 Sep - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3322
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: China Girls   Jeu 29 Sep - 16:40

Bonjour,

nouvelle voiture "Citroën" réservée à la Chine :

Le C3-XR est un crossover de Citroën étudié uniquement pour la Chine. Le C3-XR est dérivé de la C-Élysée II, il a un empattement identique.


C’est donc en France que Citroën aura dévoilé dans le cadre de son show-room parisien, le C_42 situé sur les Champs Elysées, en septembre 2014 la version de série du nouveau SUV de la marque aux chevrons Citroën, le C3-XR. Le constructeur justifie ainsi la présentation en France d'un nouveau véhicule dont la commercialisation est pourtant exclusivement réservée au marché automobile de la Chine : « pour célébrer le 50ème anniversaire des relations diplomatiques franco-chinoises et souligner les origines françaises de ce SUV ». Dont acte.


Très proche du concept car présenté au salon de Pékin du mois d’avril 2014 et qui annonçait le modèle de série, le C3-XR bénéficie de nombreux équipements technologiques comme l’accès au démarrage mains libres, la caméra de recul, le grip control mais soigne aussi sa connectivité via les services télématiques de la marque.


Commercialisé au mois de décembre 2015, le C3-XR est produit à Wuhan (Chine) et est disponible dès le lancement en motorisation THP 160 S&S associé à la boîte de vitesses EAT6 de dernière génération.


Source : Caradisiac.com

C3-XR SUV DONGFENG - CITROEN Blanc 2014 (étui Citroën) 1/43 - 2016

A tantôt
Alain  Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
China Girls
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citroën New China version 1/18
» [MNF Shushu/Lishe] Glamour Girls ~ p.5
» Republic of China (Taiwan) 2010 Maxicards
» BD Phantom of the Opera : "The Girls Next Door"
» COVER GIRLS OF THR DC UNIVERSE : WONDER WOMAN ( ARMORED)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: 21éme siècle : Un nouvel ordre automobile s'esquisse ? :: CHINA GIRLS-
Sauter vers: