Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Citroën 15 Six Marius Renard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3089
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Citroën 15 Six Marius Renard   Ven 5 Déc - 18:05

CITROEN TRACTION 15 Six Marius Renard

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, de riches clients souhaitent se différencier du commun des mortels en personnalisant leurs voitures. Car cette époque de pénurie est marquée par une production très limitée en choix de modèles. Ces personnes privilégiées s’adressent aux carrossiers français, lesquels s’essaient avec plus ou moins de bonheur (plutôt moins que plus !) au nouveau standard venu des Etats-Unis : la ligne ponton. Mais s’agissant de la Traction, pas question d’en alourdir le superbe et classique design dû à Flaminio Bertoni par une mue qui travestirait la svelte berline en pachyderme empesé.

Si quelques-uns tomberont dans ce piège, plusieurs stylistes et carrossiers proposeront des transformations assez réussies. C’est le cas d’Henri Esclassen avec la ligne « Splendilux », d’Emile Tonneline (marque « ET »), de Louis Mitre (transformation « LM »), ainsi que de Marius Renard (transformation « MR »). Ces adaptations permettent d’offrir à la clientèle une formule conjuguant l’originalité avec la fiabilité et le réseau après-vente d’une marque de grande diffusion.

Image hébergée par servimg.com
© D.R

Installé au 42, rue Eichenberger à Puteaux, le carrossier Marius Renard commence à diffuser sa transformation à partir de 1947. Elle est disponible sur les Traction 11 et 15 Six, berline et même cabriolet. Le supplément de prix dépasse les 50% par rapport au modèle usine, ce qui explique notamment le nombre très restreint de réalisations (le chiffre est inconnu).

La Citroën MR se caractérise par son style flamboyant mis à l’honneur par Figoni-Falaschi et Saoutchik. Hérité des années trente, il est encore à la mode dans la période de l’après-guerre. Dotée d’une calandre rectangulaire aux bords arrondis, la face avant évoque clairement les Talbot de la même époque, tandis que les vastes ailes enveloppantes reçoivent à l’arrière des flasques pourvus de crevés d’aération purement décoratifs. Des marchepieds relient les ailes — il faut noter que, solidaire de l’aile antérieure, le marchepied constitue une pièce mesurant quatre mètres de long !

Image hébergée par servimg.com

Mais l’élément dominant de la transformation MR est certainement sa poupe allongée et profilée, qui fait de la voiture une Traction en robe longue. Pour parvenir à ce résultat, Marius Renard tronçonne l’arrière de la Traction usine et soude ce nouvel embouti — contrairement à la partie antérieure où les éléments sont simplement fixés et peuvent donc être retirés. Ornée d’une arête dorsale, la malle du coffre est dotée d’un mode d’ouverture d’avant en arrière qui ne facilite pas l’accessibilité. De plus, l’orifice de remplissage du réservoir prend place au fond du coffre ! A la manière des Delahaye et Talbot de Figoni-Falaschi et Saoutchik, de nombreux éléments décoratifs chromés ou en aluminium poli rehaussent cet ensemble baroque et fort réussi.

Image hébergée par servimg.com
Photo de notre membre Pascal alias TRAC35 - P Meuris prise à Arras en 2010

Entièrement refondu, l’habitacle se prévaut d’une finition haut de gamme et d’une sellerie cuir de grande qualité. Quant au tableau de bord doté de six cadrans circulaires, il n’a plus rien à voir avec la configuration d’origine. Côté mécanique, la seule modification concerne le montage de deux carburateurs, qui compensent difficilement la surcharge pondérale (150 kilos) liée à la transformation.

La première photo la montre trônant au milieu du stand des « Chevrons de l’Amitié », la Traction 15 Six D Marius Renard appartient à Nico Michon, un collectionneur néerlandais qui se définit lui-même comme un « fou de la 15 ». Encore étudiant, il acquiert sa première Traction en 1974. Trente ans plus tard, il possède la plus importante collection de 15 Six au monde. Jugez plutôt : une quarantaine de voitures, dont deux Splendilux (d’avant et d’après guerre), douze exemplaires des années trente, des modèles français, belges et anglais… « La Traction, c’est ma vie », avoue Nico Michon. On veut bien le croire !
La voiture de Nico Michon (peut-être exposée au salon de Paris) serait la seule 15 Six Marius Renard existant aujourd’hui. Tous modèles confondus, il ne subsisterait que quatre ou cinq exemplaires des Traction MR (deux 11 sont recensées en région parisienne et près de Marseille). Sortie d’usine en 1951, la voiture a subi les outrages d’une vie tourmentée mais à l’historique malheureusement inconnu. Quand Nico Michon l’a achetée en 1992 dans la région de Bordeaux, elle portait une face avant Splendilux, situation bâtarde consécutive à un accident — l’ancien propriétaire n’ayant pas réussi à retrouver un avant MR. Nico Michon l’a depuis entièrement et superbement restaurée en lui rendant sa configuration d’origine.

Etonnante recréation, la 15 Six Marius Renard associe le look des marques de très haut de gamme aux avantages d’une voiture de grande diffusion à l’entretien raisonnable. C’est également une monocoque légère et jouissant d’un comportement routier dont il n’est plus nécessaire de faire l’éloge.

Source : Motorlegend.com

Image hébergée par servimg.com
La 15 six D Berline noire, intérieur gris, carrossée par Marius Renard, modèle en tirage limité à 100 exemplaires 1951 José Borja - 3A Concept 1/43 Exclusivité pour CITROMINI N° : 04 / 100 - 2014

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
Citroën 15 Six Marius Renard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citroën Kégresse P28
» My collection Citroën
» Véhicules CITROËN dans la GENDARMERIE
» Le renard en tube
» Le Corbeau et le Renard (façon Pierre Perret)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: