Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Citroën type 23RU car torpédo "CHASSAING" 1947

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axel 54

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 05/01/2014
Age : 63
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Citroën type 23RU car torpédo "CHASSAING" 1947   Mer 27 Mai - 23:58

C'est le n°11 de la série "Autobus et Autocars du Monde", le 3ème Citroën.

Revenir en haut Aller en bas
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3424
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: Citroën type 23RU car torpédo "CHASSAING" 1947   Dim 27 Déc - 19:34

Je vais essayer de vous conter l’histoire de ce gros jouet à la bouille craquante !

Cet autocar Citroën de type 23RU marque d’un certain contraste avec les carrosseries austères, strictement utilitaires qui ont équipé la plupart de ces châssis, avant et après la seconde guerre mondiale.

Dans les campagnes, on s’en souvient encore parfaitement de cette petite camionnette qui a fait une carrière exceptionnellement longue, bien plus que celle de son cadet le Type H, et pourtant on en a oublié de fêter ses 80 ans cette année !
Heureusement, l’actualité miniaturiste a su lui rendre hommage à sa façon en nous proposant quelques modèles au 1/43ème tel le corbillard 9 places carrossé par Georjon en 1952, le fourgon Robustacier vert et le bus scolaire 23-50 HLZ Type A, tous deux carrossés par Heuliez et, le cousin de ce car, le Torpédo 22 places Type 23RU carrossé par Chaboud en 1946 de chez PERFEX.

Ici, dans la collection des « Autobus & Autocars du Monde au 1/43 » d’Hachette collections, c’est la reproduction d'un car de type 23 essence commandé en châssis nu, à deux exemplaires chez Citroën par La Société des autocars Rocamadour-Georges du Tarn en 1947 qui nous est proposée en N° 11.

Enfin plutôt de l’un des deux autocars de type 23 essence commandés en châssis nu chez Citroën par « La Société des autocars Rocamadour-Georges du Tarn » en 1947 et, carrossés en torpédo 16 places par Chassaing, à Martel, dans le Lot, le deuxième ayant été détruit dans un accident.

Ce petit autocar qui aujourd’hui fait l’objet de cet article a une histoire qui s’enracine profondément dans le Lot et sa région qui l’a vu à l’ouvrage dans les années 50 et 60 et où il réside toujours. La société des autocars Rocamadour – Georges du Tarn, fondée en 1934, reprise en 1946 par la famille Rongières l’a utilisé jusqu’en 1964 sur la ligne Rocamadour-Aurillac-Cahors et les gorges du Tarn.. L’âge de la retraite atteint, il fut sagement conservé dans l’espoir, peut-être, de jours nouveaux…



Dèjà avant l’arrivée des automobiles et des transports en commun motorisés, des excursions étaient organisées pour amener vers des lieux de pèlerinages tels que Le Mont Saint Michel, les sanctuaires de Notre-Dame de la Salette, Lourdes et Rocamadour … On utilisait alors des voitures hippomobiles ouverte à quatre roues, destinée à transporter des personnes. Communément appelées « char à bancs », elles étaient munies de bancs disposés parallèlement aux essieux. Le char à bancs n’avait pas de forme ni de dimensions spécifiques. Les plus grands pouvaient être attelés de cinq chevaux et transporter trente-cinq à quarante personnes.


Paulines à Paris (Photos Atget)
A l’apparition du cheval vapeur, les charrons eurent l’idée d’adapter ce type transport aux châssis / moteur que proposaient les constructeurs de véhicules utilitaires. Avant et après-guerre 39-45 cette entreprise était essentiellement orientée sur le tourisme de l’époque (pèlerinages, excursions à la mer, mariages...).


Transport des touristes organisé par très probablement par un grand hôtel

C’est en 1983, que les cinq passionnés, qui avaient créé le  « Club des Amateurs Quercinois des Véhicules Anciens » en 1977, ont eu vent de la présence du car survivant dans l’entrepôt non loin de Rocamadour et qu’avec la gentille autorisation de la famille Rongières, ils décidèrent de le restaurer à l’identique y compris les couleurs de l’époque et tous ses marquages en se basant sur les souvenirs et les témoignages des gens de la régions qui l’ont vu circuler.


D’habitude, je passe mes vacances dans le Cantal et le Lot, je vais me mettre en chasse pour le trouver dans sa nouvelle livrée et, qui sait, peut-être, avoir l’occasion de le photographier…
En attendant, voici ma miniature...


Type 23 RU Autocar Torpédo 16 places, carrossé par Chasssaing en 2 exemplaires 1947 IXO 1/43 Hachette - "Autobus & autocars du Monde" N° 11 - 2015

A tantôt
Alain  Very Happy

PS : cela me donne l'idée de rechercher le logo de la "SNCF" qui était apposé sur les portières du car à l'époque de son exploitation pour le faire réaliser en décalcomanie. Qu'en pensez-vous ? drunken

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
JML 76

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 28/09/2015
Age : 57
Localisation : 76620 LE HAVRE

MessageSujet: Re: Citroën type 23RU car torpédo "CHASSAING" 1947   Lun 28 Déc - 12:05

Bonjour,

C'est une bonne idée pour le logo de la SNCF.
Very Happy
Jean-Marie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Citroën type 23RU car torpédo "CHASSAING" 1947   

Revenir en haut Aller en bas
 
Citroën type 23RU car torpédo "CHASSAING" 1947
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citroën type 45 PSP (gros doigts..)
» Le type H La route bleue
» citroën type 23
» citroën type 23 Alby 1/35
» Ma collection de 2CV et Type H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: