Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 SURVOLT LACHE SES WATTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3268
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: SURVOLT LACHE SES WATTS   Sam 26 Mar - 14:48

SURVOLT a mordu le bitume pour la première fois en public au Mans Classic début juillet 2010. Auteur de ce premier galop d’essais, la pilote belge Vanina Ickx nous confie ses impressions.

Aviez-vous déjà eu l’occasion de conduire une voiture électrique avnt SURVOLT ?
Non ! C’est une xpérience nouvelle pour moi. J’avais découvert la voiture au Salon de Genève en mars dernier sous la forme d’un concept car. Aujourd’hui, non seulement elle existe sous la forme d’une véritable voiture de course 100 % électrique mais en plus elle roule ! Je lui ai fait faire ses premiers tours de roues sur le grand circuit du Mans et c’était particulièrement émouvant, compte-tenu du temps record dans lesquels elle a été construite et de tout le travail que représente la conception d’une auto à de nouvelles technologies.






Sur cette piste que vous abordez habituellement au volant d’un prototype LMP1, quelles sensations avez-vous éprouvées à son volant ?
C’est assez surprenant de conduire une voiture aussi silencieuse ! Dans l’habitacle, il y a un léger sifflement, comme un bruit de turbine, qui n’a rien à voir évidemment avec les bruits que je connais. Cela donne une certaine quiétude au volant. On entend l’effet de l’aérodynamique, les trains roulants, les freins... autant de bruits habituellement masqués par celui du moteur.
On est, du coup, beaucoup plus sensible à tout ce qui se passe à l’intérieur de la voiture. La première fois, je n’ai pas pu m’empêcher d’écouter tous ces nouveaux bruits ! Une autre différence importante en termes de conduite se situe dans l’accélération. On n’utilise pas du tout le frein moteur, toute la puissance du freinage vient de la pédale de frein.

SURVOLT offre-t-elle les sentations d’une véritable voiture de course ?
C’est vraiment une voiture typée compétition ! Elle se conduit comme un gros karting. Elle a été construite pour la course, autour d’un châssis tubulaire. Ca se sent une fois en piste. La direction n’est pas assistée, donc on a un bon ressenti au volant. La puissance arrive de façon trés liniéaire et ça n’en finit pas d’accélérer ! Nous avons dépassé les 200 km/h lors de ce premier roulage en public. c’est vraiment une sensation unique. SURVOLT donne envie de jouer et de s’amuser. C’est une voiture bien née.




Cette voiture s’inscrit dans une démarche de développement durable. Quel regard portez-vous sur ce sujet en tant que pilote ?
J’ai fait des études de biologie et je suis particulièrement touchée par l’environnement et la nature. En général, ce n’est pas du tout conciliable avec la course. Je suis donc trés contente de pouvoir participer à ce projet parce qu’il me permet d’allier mes deux passions.

+++

SURVOLT offre une nouvelle vision de ce que pourrait être la voiture de course de demain. Elle est animée par deux moteurs électriques qui combinent leurs efforts pour fournir environ 300 chevaux.


Grâce à ses deux moteurs électriques et à son poids limité (1.150 kg.), SURVOLT offre un niveau de performance remarquable avec une vitesse de pointe de près de 260 km/h. elle avale le 1.000 m. départ arrêté en 22 secondes et s’offre le luxe de passer sous la barre des 5 secondes pour accélérer de 0 à 1àà km/h.

L’un des points les plus sensibles d’un véhicule électrique réside dans son autonomie. Grâce à ses deux batteries lithium-ion (de 140 kg. et 31 kWh chacune), SURVOLT propose a ses pilotes une autonomie d’environ 200 km. en conditions de roulage nrmales ou en encore 25 minutes en conditionds de compétition.

Source : CMAG N°14 - Octobre 2010

SURVOLT au Mans Classic 2010

Survolt Prototype électrique Maquette "Salon de Genève" Bicolore : nuances fuschia et gris anthracite 2010 PROVENCE MOULAGE Norev Réf. : PM 0069 - 2011

Espérons que Norev via PROVENCE MOULAGE nous propose la version "Le Mans Classic" bientôt !?
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3268
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: SURVOLT LACHE SES WATTS   Jeu 26 Mai - 16:36

Survolt sur piste

Norev a sorti cette voiture-prototype en version "Le Mans Classic" en Juin 2011 bounce

Bientôt dans ma vitrine "protos" Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3268
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: SURVOLT LACHE SES WATTS   Dim 10 Juil - 16:44

Ayé, c'est fait ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SURVOLT LACHE SES WATTS   

Revenir en haut Aller en bas
 
SURVOLT LACHE SES WATTS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lache ta phase!
» foulard lache au milieu
» 4ème qui lache sur un renault master1
» travail trop lache !!!
» Survolt BX10 HOBBYTECH 1/10 BRUSHLESS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: 21éme siècle : Un nouvel ordre automobile s'esquisse ? :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: