Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 C6 AU RÉVÉLATEUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3268
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: C6 AU RÉVÉLATEUR   Mar 26 Jan - 20:16

Au Salon de l'Automobile de Genève 2011, pour les 5 ans de la C6, Citroën propose un étonnant concept car : la C6 Noir et Blanc.

Au service d’une forme, les designers Couleurs & Matières savent faire émerger de nouvelles expressions d’un modèle. Illustrations avec le haut de gamme Citroën.

FINALEMENT, avec la diffusion du design sonore dans la conception automobile, le goût reste bien le seul des cinq sens qui leur échappe encore. Stylistes d’un genre particulier, les designers Couleurs & Matières seraient, sur un tournage cinématographique, tout autant le directeur de la photographie que le costumier. Autrement dit des spécialistes du regard, des manières dont la lumière peut jouer sur une surface ou une étoffe, dont une teinte ou une texture peuvent donner naissance à une ambiance spécifique. « Mais la vedette du film, c’est la voiture ! Notre rôle consiste à trouver les bons adjectifs, ceux qui permettent d’exprimer les qualités intrinsèques d’un véhicule » image Olivier Daillance, responsable du département Couleurs & Matières de Citroën. Trouver les bons adjectifs en effet, puisque l’étape initiale d’un projet est toujours de collecter les images et les mots qui posent l’ambiance recherchée. Le travail proprement graphique, au besoin le développement de nouveaux aspects de surface, de teintes innovantes, les essais sur pièces ne viendront qu’ensuite. Pour l’édition limitée Citroën C5 Série Noire, avant même le choix de la peinture noire mate s’est cristallisée une envie : apporter de la différenciation, dans le raffinement. « Ces peintures mates viennent de l’univers des préparateurs automobiles, notamment américains. Mais on retrouvait cette même apparition du rendu satiné dans des secteurs tels que l’ameublement ou l’électronique », explique Olivier Daillance. Leader de son segment en France depuis son lancement, au printemps 2008, la Citroën C5 avait la morphologie voulue pour cette nouvelle expression.

Plus que de livrée mate, il faudrait d’ailleurs parler de peinture satinée. Sur une base noire très profonde, le Perla Nera, est en effet appliqué un vernis contenant des grains de silice, autant de paillettes qui rendent la teinte finale de la C5 Série Noire non pas opaque mais finement changeante. « Dans le sérieux et la distinction, c’est un zest de suprise, d’impertinence » note Marc Chatrieux, responsable couleurs, garnissages et séries spéciales. Quant au chromage des coques de rétroviseur, en partie basse, il scintille à l’instar d’une broche sur une robe haute couture. Mais avant tout, il s’agissait pour Citroën de mettre son offre à la portée du plus grand nombre. Trois fois moins coûteux que la personnalisation unitaire en cabine, proposée par les concurrents sur le marché du haut de gamme, le process de mise en peinture des C5 berline et Tourer, caisse, haut des coques de rétroviseur et jantes, est industriel. De série. Sur le marché français, ce pack noir mat est intégré à la série spéciale Série Noire, accompagné de jantes 19 pouces grises mates et d’une finition cuir intégral recouvrant assises, panneaux de porte, mais aussi planche de bord et console centrale, le pavillon intérieur recevant par ailleurs un habillage en tissu microfibres, sans couture, une autre prouesse technique. De même qu’avec le lancement d’une teinte blanc nacré fin 2009, qui représente aujourd’hui pas moins de 10 % de ses ventes, C5 dévoile avec l’édition limitée Série Noire un nouvel aspect de son caractère. Bien qu’elle demeure parfaitement elle-même, C5 Série Noire affirme encore davantage de solidité, de sportivité.

Ce fameux jeu des adjectifs qualificatifs. Quand il se transpose au vaisseau amiral de la flotte Citroën, la C6, l’exercice est tout aussi surprenant. Une option en noir et blanc. Après une première alliance du bleu encre de la caisse et du noir onyx du pavillon et des arches, combinai- son plébiscitée par les visiteurs du tout dernier Mondial de l’Automobile, Citroën réemprunte en effet le chemin du biton. « Sur lequel sa légitimité n’est plus à démontrer, récemment avec DS3 et C4 Picasso, plus anciennement avec des modèles comme la CX et son incroyable toit de vinyle », appuie Olivier Desserprit, chef de produit C5 et C6. Dans cette nouvelle version, posée sur des jantes en aluminium diamantées, la C6 affiche une caisse en blanc nacré mat – ou pour être plus précis : satiné – et un toit d’une teinte noire laquée. Sur ce pavillon, les stylistes Couleurs & Matières ont ménagé une surprise. La peinture emprisonne en effet un motif en relief, obtenu par marouflage, comme si le métal avait proliféré par endroits, composant librement une œuvre d’art contemporain ! La Citroën C6 décale ainsi sa perception, s’amuse de son image, mais avec finesse et élégance. Ce qui s’appelle peut-être la french touch. Un trait d’humour au milieu d’échanges intellectuels, dans un salon littéraire du XVIIIe siècle. Un salon ? Et comment : tendu d’un cuir club qui ne s’obtiendrait que sur commande chez les plus réputés des constructeurs haut de gamme, l’habitacle de cette C6 biton reprend le dialogue entre le noir et le blanc. Le noir des assises, des médaillons et du ciel de toit par exemple, le blanc de certaines surpiqûres ou d’éléments de décor, baguettes et console. D’un blanc perle, ces pièces sont en fait chromées, puis revêtues d’un voile de peinture et d’un vernis. Exactement comme le ferait une coquille d’huître, elles jouent de mille profondeurs. Si le goût est le seul sens qui leur échappe, les designers automobiles savent en toucher un autre : celui du beau.


C6 Noir et Blanc apporte peut être l'ultime touche d'élégance qu'il manquait à la C6. Joliment réalisée, elle ne sera jamais commercialisée.


Parée d’une teinte blanc nacré satiné et d’un pavillon biton noir laqué animé de motifs en léger relief, la Citroën C6 Noir et Blanc dispose de jantes diamantées de 18 pouces, d’une ceinture de vitres en chrome brillant et de pièces d’habillage en noir brillant, à l’instar des coquilles de rétroviseurs extérieurs.

Intérieurement, C6 Noir et Blanc est revêtue de cuir club de teinte noire sur les sièges et sur les demi-lunes des panneaux de portes, ponctuée de cuir club blanc sur le « fer à cheval » et de décors blanc laqué effet perle. Les ébénisteries sont gainées d’un tissu microfibre au toucher « peau de pêche » remarquable.

Source : CMAG N° 15 - avril 2011.


C6 Limousine Biton blanc nacré satiné à toit noir laqué, Salon de Genève 2011 NOREV 1/43 NOREV Collection Réf. : 155615 - 2012

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
C6 AU RÉVÉLATEUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contrôleur de température pour Congélateur
» Donne Congélateur!!!
» Le coeur révélateur d' Edgard Alan Poe (+13 ans)
» Gout congélateur !
» Congélateur à fermentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: 21éme siècle : Un nouvel ordre automobile s'esquisse ? :: C6 de 2005 à 2012 : 23.384 ex.-
Sauter vers: