Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'HISTOIRE AVEC UN GRAND "H"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3091
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: L'HISTOIRE AVEC UN GRAND "H"   Lun 28 Mar - 12:09

A la tête d’une des plus importantes entreprises de paysagisme d’Ile-de-France, Jean-Paul Lelièvre continue de faire confiance au Type H, la légendaire camionnette Citroën lancée en 1947 !

Image hébergée par servimg.com

Deux planches tendues entre les ailes en guise de lit, un réchaud de poche posè sur une caisse à pommes... “ Jean-Paul Lelièvre se souvient des départs en vacances familiales, dans les années 1960, à bord d’un Citroën Type H métamorphosé pour l’occasion en camping-car. Le confort est spartiate mais le bonheur reste entier. Près d’un demi-siècle plus tard, vingt camionnettes H couleur mimolette stationnent sur le parking de son entreprise de création et d’entretien d’espaces verts. Jean-Paul Lelièvre connaît le pedigree de chacune. “Celle-là a appartenu à un maraîcher de Montreuil. Elle était restée vingt ans au garage sans rouler. Je pensais que tout devait être grippé depuis le temps. il a suffit pourtant de desserrer le frein à main, de mettre un peu d’essence dans le réservoir pour qu’elle redémarre. Je n’en revenais pas.

A notre tour d’être bluffés en découvrant au siège des Ets Lelièvre de Bry-sur-Marne, à quelques kilomètres  à l’est de Paris, un atelier de réparation et de carrosserie dédié au Type H. Un lot de pots d’échappement fraîchement soudés témoigne de sion accordé par deux mécaniciens maison à l’entretien des vieilles camionnettes nervurées. Elles disposent même d’un stock complet de pièces détachées, souvent dans leurs emballages d’origine ! Le temps semble aboli.

Image hébergée par servimg.com

A chaque fois que de nouveaux employés arrivent, ils s’amusent toujours en voyant ces engins, s’amuse Jean-Paul Lelièvre. Je leur demande alors de travailler un mois avec... et c’est bien rare qu’ils ne changent pas d’avis sur ces vieux utilitaires Citroën.

C’est que le “nez de cochon”, comme on l’a surnommé, possède de beaux restes. Son volume cubique et son plancher plat situé à 35 cm. du sol à peine sont toujours d’un grand secours. La porte latérale coulissante, innovation déjà popularisée par Citroën à la fin des années 1930 sur le TUB, n’a pas pris une ride. Les trois portes arrière font merveille pour l’entretien des espaces verts. “Vous fermez les deux portillons inférieurs, ouvrez le battant de dessus, et vous pouvez encore charger des déchets végétaux jusqu’au plafond. Même chose lorsqu’il faut transporter un arbre un peu trop long. Il suffit de laisser le battant ouvert.” Bon à tout faire, le “H” accuse néanmoins le poids des ans en matière de confort et d’agrément. Côté chauffage, dégivrage, insonorisation... ce n’est pas terrible. La direction ? “Avec le H, on ne dit jamais assisté mais insister”, plaisante Jean-Paul Lelièvre. Mais certaines adaptations maison permettent d’améliorer l’ordinaire. Ainsi chaque camionnette est équipée d’une galerie, d’un attelage et d’un agencement intérieur savamment pensé par Jean-Paul Lelièvre lui-même comme ce “coin cuisine” aménagé entre les sièges avant. Côté mécanique, un petit lifting a permis de gagner quelques chevaux, histoire de tirer plus de 1.500 kilos de charge sans mollir.

Quand à la couleur, elle traduit le talent de communicateur du PDG. “J’ai voulu nous démarquer des entreprises du secteur qui sont naturellement tentées par le vert. Et ça marche. Des clients sont venus à nous en expliquant qu’ils avaient remarqué nos vieilles camionnette s oranges. Mais pour tout vous dire, j’étais loin de penser que nous en aurions autant un jour.“ Une armada vintage numérotée et géolocalisée par GPS. “Les H sont affectés aux petits chantiers des proches environs, ils couvrent moins de 10. 000 km. par an, et comme c’est increvable, nous les gardons longtemps. Un exemplaire part à la réforme tous les trois ou quatre ans parce que la corrosion commence à manger le châssis.” Si les bonnes occasions se font de plus en plus rares, et chères, le marché reste suffisamment fourni pour renouveler le flotte. Jean-Paul Lelièvre n’est pas prêt d’abandonner ses Citroën H.

Source CMAG N°12 Mars 2010

> Le film  Shocked <

< Pour commander la miniature, cliquez sur l'image
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3091
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: L'HISTOIRE AVEC UN GRAND "H"   Ven 11 Sep - 19:36

Bonsoir,

en ce moment, braderie sur le site ELIGOR Suspect


Réf. 101554  -  Citroen Type H pick-up benne basculante Paysagiste Lelievre

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
L'HISTOIRE AVEC UN GRAND "H"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire avec une grande hache
» Cartier, le style de l'histoire, exposition au Grand Palais à Paris
» Ma petite histoire avec le Castle Link USB
» Quelques photos avec l'objectif grand angle
» Forum pour débattre : L'Homme avec un grand H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Les véhicules utilitaires-
Sauter vers: