Discussions autour des miniatures Citroën et de l'Histoire de la Marque à travers elles
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Citroën CH14 "CURRUS" 1965

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin


Messages : 2969
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 65
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Le Citroën CH14 "CURRUS" 1965   Mar 23 Fév - 17:30

Bonjour,

aujourd'hui, je vous présente un article écrit par Benoît GRUHIER dans le magazine N° 5 de juillet 2009 de l'Association des AUTOCARS ANCIENS DE FRANCE et, pour lequel il m'a gentiment donné l'autorisation de le copier ici. Cool

Un grand MERCI à lui pour le partage de ses connaissances dans le domaine Shocked

"Le Citroën CHW 14 CURRUS

Un constructeur auteur de la traction avant, plus tard de la 2cv et la DS, ne pouvait que faire preuve d’audace à la conception d’un fourgon. De fait, avec son plancher plat avec seuil de chargement très bas et une porte coulissante latérale, le Citroën TUB de 1939, est l’archétype du fourgon moderne. Dès 1942, les ingénieurs profitent de la coupure occasionnée par la guerre pour élaborer un nouveau modèle encore plus fonctionnel, spacieux et léger, le type H sorti en 1947.
Champion dans sa catégorie, le type H fera le bonheur des artisans et commerçants, mais avec son museau taillé à la serpe et ses tôles ondulées façon Junkers 52, il est tout sauf beau, un handicap sur le marché du mini car.

Au début des années soixante, le carrossier Currus, partenaire privilégié de Citroën depuis 1935, transforme des fourgons H, les allonge, les réhausse, en fait des bétaillères, des ambulances et aussi des autocars à banquettes longitudinales, mais essentiellement pour l’armée.








Type HZ 1.500 Kg. Autobus vitré Bleu aux couleurs d'"André Verchuren" avec instruments de musique sur la galerie, carrossé par Currus 1959 ELIGOR 1/43 Hachette -"Type H Citroën" N° : 5 - 2008


Type HY 1.500 Kg. Car vitré 12 + 2 places, bleu avec galerie en bois et échelle " navette hôtelière carrossée par Currus 1961 ELIGOR  1/43 Hachette - "Type H Citroën" N° : 18 - 2009


Type HY 1.500 Kg. Autocar navette 14 places, Aéroport de Paris 1962 ELIGOR 1/43 Hachette - "Type H Citroën" N° 30 - 2008

Currus est en même temps très en pointe dans l’usage de la résine polyester armée de fibre de verre, qui appliquée dans un seul moule en creux, permet de réaliser des pièces de grande dimension aux formes complexes. Toutes les faces avant et arrière des carrosseries Currus sur châssis, sont ainsi réalisées.

Peugeot présente au salon d’octobre 1965 son J7 à la silhouette très moderne, idéal comme ambulance ou autocar. Citroën ne peut se résoudre à être éclipsé et demande à Currus d’étudier un modèle séduisant qu’il lui promet d’intégrer à son catalogue. Compte tenu du poids total en charge de 3500 kg à ne pas dépasser, c’est un défi à relever pour le bureau d’études et le créateur maison, Albert Lemaître. Seul le groupe mécanique – poste de conduite est conservé, ainsi que l’essieu arrière positionné selon un empattement de 3158 mm (celui du H d’origine n’en fait que 2520) le tout fixé directement à la carcasse autoportante spécialement conçue. Trois moteurs sont proposés pour le H en 1967, un diesel Perkins XDP de 50 ch, un essence 4 cylindres 72 x 100 de 45 ch, enfin un essence 4 cylindres 78 x 100 de 48 ch. C’est ce dernier qui est retenu, mais au régime poussé de 3650 à 4100 t/mn, moyennant quoi le puissance atteint 56 ch, un réglage étendu par la suite au fourgon de base..










Le triomphe de la haute couture

La carrosserie Currus mesure 5341 mm de long pour 2040 de large, pour une capacité de 14 places adultes ou 24 enfants, d’où la désignation CH14 = car H 14 places. Les panneaux latéraux sont en tôle d’acier pour assurer la rigidité. Les faces avant, arrière et le pavillon sont en polyester armé. Grâce aux nervures croisées sur le pavillon, celui-ci n’a pas besoin d’ossature et se fixe par collage sur les faces. Les différents gains de poids aboutissent à un véhicule affichant un poids à vide de seulement 2070 kg tout équipé, soit 100 kg de charge par place assise bien plus que les 70 kg prévus par le code de la route. Le CH14 fait sa première apparition à la semaine du car à Nice en mai 1967. Abondamment vitré, le pare-brise incliné, des optiques de coupé Panhard 24CT et surtout l’absence de museau, autant d’éléments de séduction qui non seulement font totalement oublier le disgracieux H, mais lui valent de remporter un prix d’honneur au concours de carrosserie.



Un an après la présentation au Salon 1965, Currus entame une campagne publicitaire pour promouvoir son petit modèle


Parmi les premiers acquéreurs figure Air France pour assurer le transport des équipages.





Une élégance toute parisienne caractérise le CH14. Les voyageurs n'ont pas l'impression de monter dans un fourgon  Wink

En 1972, la RATP désire appliquer le système de taxi collectif pour une clientèle ciblée entre le domaine de la Verboise à Garches et la station RER de la Défense avec desserte de Saint-Cloud, Suresnes et Puteaux et ce pour un tarif unique fixé à 3,50 F. Les 18 CH14 commandés spécialement pour ce service comportent 12 places assises plus une à droite du machiniste et se distinguent par la porte latérale pliante. Numérotés par la RATP 101 à 112, ils sont mis en service à partir de mai 1972 et seront réformés en 1980.




La porte en face arrière est une alternative aux portes latérales prévues par le code de la route.




Le volume de production des CH14 atteint environ 400 unités. Currus a également reproduit la partie avant sous forme de cabine pour diverses applications publicitaires, bureau itinérant, ambulance.

Bienvenue chez nous

Celui de la collection > Autocars Anciens de France < est le seul connu encore en état de circuler. Il date de fin 1969 d’où l’appellation CHW14 (le W est introduit en octobre) et bénéficie d’une amélioration survenue en 1968, le freinage dosé suivant la charge. Nous ne connaissons pas son tout premier propriétaire, par contre, comme l’attestent les inscriptions sur les faces, il assurait dans les années 80 les navettes entre les résidences de retraités Touraine 1 situées sur les hauteurs de Montrichard dans le Loir et Cher et le centre ville. Son troisième propriétaire est un menuisier des alentours d'Angers, lequel démonte les sièges. Remisé durant des années après la mort du menuisier, il est récupéré par un amateur de véhicules Citroën qui le vend à l'association AUTOCARS ANCIENS DE FRANCE. Le transport de ce minicar d’Angers à Betschdorf par porteur spécial a été financièrement assuré par le « Patrimoine Citroën ».




Véritable prouesse technique en matière de bilan charge utile / charge totale, il est représentatif du génie d’un carrossier absorbé dans les années 70 par Chardon, repris par Trouillet et devenu Vehixel.


CHW 14 Autocar 14 places Carrossé par Currus sur châssis spécial Type HW, crème ivoire et gris argent, Série limitée à 250 exemplaires 1967 PERFEX 1/43 MOMACO Réf. : PERFEX309 - 2016

CH14 Bus urbain carrossé par Currus sur châssis spécial Type HW à porte accordéon, blanc et vert 18 exemplaires livrés à la RATP (12 places assises plus une à droite du machiniste), Série limitée à 200 exemplaires 1972 PERFEX 1/43 MOMACO Réf. : PERFEX311 - 2016




Certains carrossiers, comme ici la Carrosserie Dauphinoise, se sont ingéniés à faire du grand luxe sur Citroën H. Quel contraste !




Benoît GRUHIER"


PS : Le Bastard, au Havre, s'y est aussi essayé Rolling Eyes

Type H 1.200 Kg. Car vitré 11 + 2 places, bleu gris à tôles lisses, carrossé par Le Bastard, deux teintes de bleu 1952 ELIGOR 1/43 Hachette - "Type H Citroën" N° : 9 - 2009

J'espère que vous avez passé un bon moment en compagnie de notre ami Benoît Laughing

Encore MERCI à lui Razz

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 22 Juil - 9:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
Gilou



Messages : 105
Date d'inscription : 05/03/2012
Age : 53
Localisation : Bourbach le bas (68)

MessageSujet: Re: Le Citroën CH14 "CURRUS" 1965   Mer 24 Fév - 10:37

Encore un super sujet , magnifiquement illustré.
Un grand merci à toi , Alain
Revenir en haut Aller en bas
http://vehiculesminiho.forumactif.com
PTIOTECARETE
Admin


Messages : 2969
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 65
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: Le Citroën CH14 "CURRUS" 1965   Mer 24 Fév - 11:56

Bonjour Gilbert,

merci à toi de donner ton avis sur ce sujet, je suis content qu'il te plaise king

Pour autant, il serait être complet sans ce complément d'information que m'a transmise notre ami Benoît GRUHIER Shocked


Cette entre-filet évoque l’évolution CH17 du salon 1970, ce qui nous laisse perplexe en terme de charge mais que nous pouvons évoquer ici en l'attente de plus amples informations de la part de spécialistes de la question  drunken

A tantôt
Alain  Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin


Messages : 2969
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 65
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: Le Citroën CH14 "CURRUS" 1965   Lun 18 Juil - 7:36

Bonjour,

malgré le fait qu'il est indiqué sur le catalogue PERFEX 2 et, sur le socle de la miniature que je viens d'acquérir, mes recherches pour l'illustrer ne m'ont pas permis d'attribuer le véhicule qu'elle représente à Arrow  la carrosserie FILCA FRANCE Crying or Very sad

Ainsi, cette ambulance du Centre Hospitalier d'Arras (62) Pas de Calais dont on voit une photo, ici :



est indéniablement reconnaissable sur ce document remis aux clients de la carrosserie CURRUS pour vanter la qualité de ses véhicules de transports de blessés (même le cache radiateur figure sur la photo Suspect ) :



En 1961, Currus réalise son dernier grand car de tourisme. Le Citroën H devient alors une manne pour Currus, 4 à 5 véhicules transformés sortent chaque jour des ateliers de la rue Watteau. Des courts, des longs, des extras-longs, des rehaussés, des tôlés, des ambulances, des minibus, des magasins ambulants, des bétaillères, des véhicules publicitaires (dont le fameux HY jaune servant de véhicule d'exposition pour Philips, qui a été construit à 100 exemplaires pour démarcher les clients de village en village).




En 1964, Currus quitte la rue Watteau pour s'installer à Massy-Palaiseau ( aujourd'hui dans le département 91-Essonne), juste avant la fermeture, le carrossier réalise la dernière série d'autocars pour les Transports Citroën, activité qui sera reprise par Heuliez.


Currus installé à Massy, est véritablement devenu un grand carrossier industriel; Samuel Lévy, décède à 82 ans en été 1966 laissant la direction de l'entreprise à ses deux fils Yvan et Pierre assistés d'Albert Lemaître. Ils poursuivent l'activité de construction d'autocars sur châssis Citroën 350. Par ailleurs, Currus fabrique toujours des ambulances sur bases du break ID et du fourgon HY. A la fin des années 70, 15 véhicules quittent quotidiennement les chaînes de Massy dont 13 unités sur base du fourgon HY .Currus travaille à 90 % pour la firme du quai de Javel et, ce jusqu'à la fermeture en 1975.


ÉMERGENCE DU CONCEPT DE L’AIDE MEDICALE URGENTE

En 1966, création de l’ambulance SOS au centre hospitalier d’ARRAS, l’équipe se compose d’un stagiaire interné et d’un aide-soignant du service des urgences, c’est le seul véhicule médicalisé au-dessus de la Seine, ce dispositif sera supprimé à la création du SAMU 62 le 4 avril 1978.
 Basé sur un Citroën HY, ce modèle sorti au milieu des années 1960 est habillé par le carrossier Currus. Les phares avant sont ici ceux de la Panhard 24CT.

CH 14 Ambulance Type HW 1600 carrossé et décliné en ambulance par Currus (C.H.R. d'Arras), modèle limité à 150 pièces 1966 PERFEX "MOMACO" Réf. : PERFEX403 - 2016
… même si sa plaque d’immatriculation, un peu anachronique, est de 1952 Shocked

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Citroën CH14 "CURRUS" 1965   Aujourd'hui à 13:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Citroën CH14 "CURRUS" 1965
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CURRUS et CITROEN
» Citroën Kégresse P28
» My collection Citroën
» Véhicules CITROËN dans la GENDARMERIE
» Citroën C4 1.6 HDI 92 cv

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Les véhicules utilitaires-
Sauter vers: