Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 3 C.V. Argentina 1986

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3263
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: 3 C.V. Argentina 1986   Mer 2 Nov - 12:15

Bonjour,


Comme le disait notre ami Jean-Pierre alias PIJO3007 : «Ses formes sont un peu déroutantes pour nous et en Argentine son succès fut mitigé...» et, moi de rajouter : «Remarquez que, sur la publicité, il n'est fait aucune allusion de prés ou de loin, à Citroën.»

Et pour cause !

En 1980, alors que les voitures Citroën, identiques aux modèles français, sont vendus en Argentine depuis de nombreuses années, Citroën n’a jamais réussi à percer, avec 223 442 exemplaires au total en 20 ans, essentiellement des 2CV et 3CV, mais aussi des Méhari et Ami8. Au moment où l’alliance entre Peugeot, principal actionnaire, et Fiat est signée pour former la S.E.V.E.L. où la répartition des rôles est claire: à Fiat les populaires avec la 124 et la 125, à Peugeot le haut de gamme avec la 504. Citroën, plus vraiment désirable en Argentine, contrainte et forcée, va donc quitter l’Argentine puisqu’elle n’a plus vocation à proposer des modèles de bas de gamme.


Citroen 2cv 1964 - publicidad Argentina

En quittant l’Argentine, Citroën va limiter la casse avec Eduardo Sal-Lari, le PDG de la société Daher Boge, entreprise qui a fabriqué et fourni des amortisseurs automobiles à la société française, en lui vendant les actions de sa filiale locale (Citroën Argentina SA).
Pendant un certain temps, Sal Lari a continué la production de voitures Citroën avec le stock existant à l'usine de Barracas et a également importé certains modèles de France.

En 1982, tirant parti des licences de fabrication Citroën France ayant expirées, cet ingénieur commence la fabrication de 3CV, puis au début de 1983, la société qui était encore appelé Citroën Argentine, change de nom et Industries Eduardo Sel Lari (IES) commence à produire le 3CV intégralement avec le nouveau nom, IES 3CV. En Avril 1983, c’était la voiture la moins chère sur le marché local.
Malgré l'ancienneté de sa conception, elle a été bien accueillie, surtout à l'intérieur du pays, par un réseau de 80 concessionnaires. Alors que la production a gardé de grandes marges bénéficiaires, l'objectif de la société était de développer de nouveaux modèles de 3CV auxquels elle ajouterait sa technologie et sa propre conception.







De nouveaux modèles et développements propres

Deux ans plus tard apparait sa version de la « vieille Citroën 2CV ». Cependant, cette version 602 cm3 de la 2CV a été appelée 3CV. Elle fut modifiée en deux étapes, ces deux re-stylages tentant de moderniser le profil de la 2CV.

- En 1985, conformément aux orientations générales de garder la carrosserie de la 2CV, elle ne reçoit que des changements cosmétiques, quelques retouches «esthétiques», en rajoutant du carré sur du rond de façon étonnante, et un nouveau nom : IES America. Les changements les plus importants ont été : le capot nouvellement conçu, la calandre en plastique noire intégrée au pare-chocs avant sensée moderniser la face de la voiture, les nouveaux projecteurs carrés situé sur les ailes, de nouveaux pare-chocs et feux arrière carrés. Les détails qui ont changé dans l'habitacle sont mineurs, juste une modification des sièges pour un meilleur confort et un nouveau tableau de bord.


- Plus tard en 1987, avec des changements plus radicaux, en particulier et essentiellement dans les éléments mécaniques.
La voiture est appelée IES America Super (à tort connue sous le nom de Super America). Pour ce second modèle, le châssis classique d’origine Citroën est abandonné pour être remplacé par un châssis tubulaire central sur lequel sont montés des cadres transversaux. Le système de suspension traditionnel est remplacé par l'interaction entre les roues arrière et avant par une nouvelle suspension indépendante sur les quatre roues. Il a aussi des freins à disque avant. Sous le capot, la chose est plus intéressante, les deux cylindres traditionnels ont reçu un système d'allumage électronique nouvellement conçu, entièrement développé et construit par des ingénieurs argentins. La cylindré est portée à 635 cm avec un moteur alimenté par un carburateur double-corps. Tout ceci améliore l'économie de carburant, qui donne maintenant une consommation de 20 kilomètres par litre de carburant.
De plus, la voiture est équipée d’un dispositif anti-vol avec une carte électronique personnelle pour démarrer la voiture. En termes de confort, nouveaux sièges avant, nouveau volant, tableau de bord est plus moderne, en polyuréthane injecté, les prises d'air avant ont été retirées et par conséquent la surface du pare-brise a été augmentée permettant d'élargir la visibilité. Le moteur d'essuie-glace est deux vitesses.
Une autre modification qui a attiré l'attention, c’était le levier de vitesses au plancher pour remplacer le traditionnel, au tableau de bord.


Il est à noter que l’IES 3CV était proposée en version « 2CV fourgonnette » : l’IES Carga. La production de l’Ami8 est en revanche stoppée en 1982! Par ailleurs, dès 1984, Sal-Lari élargit sa gamme et réintègre la Méhari à son catalogue, sous le nom de Safari. Elle n’y restera que jusqu’en 1986, car en 1987, c’est la révolution chez IES : la marque Argentine sort son propre modèle, la Gringa, un petit véhicule de plage et utilitaire sur la base de la Méhari.


Projet latino-américain

Le but de Sal Lari, ne se limite pas au marché local, il envisage également l'exportation. A cet effet, des échantillons de divers modèles ont été envoyés en Asie, Moyen-Orient et en Europe.
Sans aucun doute, le projet le plus ambitieux a été le développement d'une conception automobile locale et de l'assemblage dont les parties pourraient être réalisés dans les différents pays d'Amérique latine. D'où le nom proposé était le "Latinoamericano".
Mais, l’aventure IES ne passera pas la décennie. Les ventes sont anecdotiques (entre 10 et 20 000 exemplaires au total entre 1982 et 1990), et les Gringa et Gringo (sa version 3 et 5 portes) engloutissent les derniers deniers de l’entreprise.


Industries Eduardo Sel Lari a souffert, comme beaucoup d'autres sociétés, de la profonde crise économique qui a frappé le pays à la fin des années 80 et au début des années 90 et comme d'autres usines de « capital national » au début des années 60. Les énormes difficultés financières liées à la forte contraction du marché intérieur a conduit à la faillite de l'entreprise qui doit fermer ses portes en 1990.

Certains ont vu le retrait de Citroën de l’Argentine dû à une opération politique liée à la « guerre des Malouines » à cause du soutien français pour les Britanniques.
Pour ma part, je n’en sais rien mais, je réitère ce que j’ai dit précédemment, la pub pour l’IES America ne fait pas état de Citroën et, pour cause, elle s’en est bien éloignée !



3CV America Berline commercialisée par I.E.S. en Argentine 1986 IXO 1/43 DIECAST CLUB - " Collection les 2CV du Monde" Réf. : FP1631L13C01 - 2016

La miniature ici présentée est bien une 2CV6 à la sauce Argentine, la 3CV IES « America ». Si c’eut été la 3CV IES « Super America », je l’aurais exclue de ma collection car peu conforme à ce que l’on entend chez nous quand on parle de 2CV !

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3263
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: 3 C.V. Argentina 1986   Mer 12 Juil - 11:00

Bonjour,

nous avons vu ci-dessus que la 3CV America produite par IES en Argentine avait été précédée par une 3 CV "Citroën" Spécial  jusqu'en 1980 Rolling Eyes

Je ne connaissais pas de miniature de cette automobile au pare-chocs démesuré et, j'ai cherché à m'en procurer une et de vous apporter des infos à son sujet Suspect J'ai trouvé Laughing

Voici une publicité partielle pour une collection "presse" parue en Amérique du Sud, en ARGENTINE justement Wink

Autos Inolvidables Argentinos Salvat






Elle semble avoir été commercialisée à partir du 22 Août 2016 et, je me prends à penser que la 3CV Spécial 1972 de IXO pourrait être intégrée sans difficulté dans la collection des 2CV du Monde de DIECAST CLUB  Exclamation  Question I love you

A tantôt
Alain Very Happy

PS : celui qui peut m'en dégotté une, me le fait savoir par MP ! Merci pirat

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PIJO3007

avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 05/05/2012
Localisation : 30129 MANDUEL

MessageSujet: Re: 3 C.V. Argentina 1986   Mer 12 Juil - 23:05

PTIOTECARETE a écrit:
Bonjour,
......................

PS : celui qui peut m'en dégotté une, me le fait savoir par MP ! Merci pirat

Bonsoir
Pour info, tu dois pouvoir les commander directement sur ce site....
http://listado.mercadolibre.com.ar/citroen-salvat-1%2F43
Je ne sais pas dans quelle monnaie ils parlent puisqu'ils n'utilisent pas le Dollar....
A+
JP
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3 C.V. Argentina 1986   

Revenir en haut Aller en bas
 
3 C.V. Argentina 1986
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A Better Tomorrow 1 & 2 (J. Woo - 1986)
» Démons 2 (1986)
» hola desde argentina
» expats living in Rome meeting : tuesday 20th November 20.30 PM Studio Le Bain (Largo Argentina)
» Buick Somerset Tran-Am 1986

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: