Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 François LECOT 400 000 km en traction 1935 - 1936

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3325
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: François LECOT 400 000 km en traction 1935 - 1936   Sam 19 Nov - 19:18

Bonjour,

à la lecture du dernier numéro de CITROSCOPIE, j'ai découvert le livre que mon ami Etienne Christian du Club Citroën France nous y présente :



Cette édition de 1937 étant épuisée depuis bien longtemps et, pratiquement introuvable à notre époque, je me suis rabattu vers une plus récente, revue par Fabien Sabatès et Gilles Blanchet de 1998.


C'est une réédition augmentée et illustrée du livre de François LECOT a pour titre:

François Lecot : 400 000 km en Traction, 1935-1936

Incroyable personnage que ce François Lecot ! Voilà un Lyonnais qui, à  57 ans, lance le défi de parcourir 400.000 kilomètres en un an, soit 1.170 kilomètres par jour. Partant de chez lui, il ira un jour sur deux à Paris, l’autre à Monte-Carlo, revenant passer 4 ou 5 heures chaque nuit dans son lit. Durant un an, il va rouler jour et nuit, par tous les temps, sur cette route très fréquentée, pleine de villages, de travaux et de camions, souvent sinueuse, tel l'Esterel, où on dénombre 185 virages en 35 kilomètres. A un âge où, généralement, on aspire à une certaine tranquillité pantouflarde -, il se lance dans un raid absolument ahurissant : traverser chaque jour pendant un an la France entière au volant d'une Traction avant Citroën 11 CV. Son but est de boucler 400 000 km dans l'année, soit une moyenne quotidienne de 1 100 km.

Quand, "en 1998", sur de l'autoroute " billard ", on fait mille cent bornes on arrive "crevé" et une bonne journée de repos est nécessaire pour récupérer cette fatigue. Mais dans l'affaire Lecot, il n'y a que les routes nationales et départementales de 1935 et une voiture, bonne certes, mais qui est préhistorique comparée à nos engins modernes. Pour tenir le cap, Lecot dormait 4 heures par nuit !

Finalement, il réussit son raid et relata sa vie et ses aventures à bord de sa Traction à un journaliste avec qui il publia son récit en 1937. C'est ce livre très rare que Fabien Sabatès et Gilles Blanchet ont retrouvé. Ils l'ont dépoussiéré, corrigé et augmenté de textes inédits et d'une superbe iconographie originale.

Broché: 128 pages 29,5 x 1 x 23 cm
Editeur : SPE Barthélémy Collection : Sabates citroën
ISBN-10: 2912838010 ISBN-13: 978-2912838018


Voir l'article du forum à ce sujet > De la Terre à la Lune avec une "11 AL" !

En ouvrant ce livre, j'ai tout de suite été surpris par la préface de Charles Faroux, ingénieur automobile et journaliste français à La Vie Automobile et, par ailleurs, créateur des 24 Heures du Mans en 1923 que je vous livre ici:

« Je l’ai remarqué bien des fois : dans tous les domaines où l’audace constructive a sa part, la France peut hardiment réclamer la première place – même en tenant compte des Etats-Unis. Chez nous, et pas autre part, la plus haute cheminée d’usine, le plus long viaduc, la plus puissante centrale , le plus important barrage… Seulement, nous sommes des modestes, toujours prêts à admirer ailleurs et à critiquer ce qui se passe dans notre pays.
Tout cela pour en arriver au cas Lecot : voici un brave quinquagénaire qui accomplit le plus ébouriffant des exploits et qui réussit à parcourir 400 000 km en un an, après s’être mis en goût par trois promenades précédentes de 100 000 km chacune. Partout ailleurs, les foules eussent été soulevées d’enthousiasme et le héros de l’aventure fût devenu millionnaire autrement qu’en kilomètres. Chez nous, on admire évidemment. Mais en toute quiétude et un peu comme si la chose était parfaitement normale…
C’est pour ça que je suis particulièrement heureux de pouvoir saluer ici la performance inégalée de ce « Français moyen » - pour reprndre une image chère au Maire de la ville d’où provient Lecot – qui a su si bien mettre en vedette les qualités de notre race, en même temps que celle de notre mécanique… »

Et, ceci pour la simple raison que je partage depuis toujours son analyse sur le pessimisme des français qu'il expose dans le premier paragraphe  Rolling Eyes

A tantôt
Alain  Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
François LECOT 400 000 km en traction 1935 - 1936
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caisses Munitions françaises 1940
» François Lecot... 80 ans déjà !..
» traction 1936
» François 1er - Christian-Jacque 1936
» Citroën Traction 11 légère Tamiya 1/35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: Au rendez-vous des Citroministes :: Chez Dédé :: Votre librairie idéale-
Sauter vers: