Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ÉTOILES "FILANTES" !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3113
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: ÉTOILES "FILANTES" !!!   Jeu 8 Déc - 13:31

La carrière des Citroën SM en rallye fut brève, mais marquante.
En trois saisons, il n’y eut que neuf engagements officiels.
Mais, la victoire du Maroc, lors de sa première course, ainsi que les curieux « protos raccourcis », sont restés dans les mémoires.



C’est au Salon de Genève 1970 que la Citroën SM fait sa première apparition publique. Équipée d’un V6 Maserati de 2,7 litres, développant 170 ch, elle roule à 220 km/h, ce qui en fait la Citroën la plus rapide de toutes, à l’époque. Longue de 4,89 m, pesant près de 1 ,5 tonne, elle se distingue par sa voie arrière moins large de 20 cm que l’avant. Côté commercial, de 1970 à 1975, 12 920 exemplaires sont construits, ce qui n’est pas négligeable.



En compétition, sa présence officielle dure exactement trois ans, avec à peine neuf engagements par l’usine, et des résultats mitigés. Mais, si la SM a eu une courte carrière, elle a marqué les esprits. A titre d’exemple, Reinhard Klein, dans son monumental ouvrage, Rally cars, consacre deux pages complètes à la SM… Par contre, dans certains livres récents parus en français sur la marque aux chevrons, on relève de nombreuses approximations et confusions de photos. Même,  Arrow  ICI, sur ce forum, je relevais mes doutes à ce sujet ! Alors que la SM fêtait son quarantième anniversaire en 2010, puisse cet article (avec une petite précision : ont été exclues de cette étude les voitures ayant couru avec une motorisation de SM mais une carrosserie de DS) remettre les faits dans une plus juste perspective.

PREMIER À LA "PREMIÈRE"

Directeur du Service Compétition de Citroën depuis une dizaine d’années, René Cotton voit l’apparition de la SM d’un bon œil, car cette voiture bénéficie, comme la DS, de la fabuleuse suspension hydropneumatique, qui fait merveille sur les terrains cassants. Aussi, lors du Rallye du Maroc 1971, engage-t-il, en plus de deux DS, deux SM très légèrement préparées en Groupe 2. Si l’aspect extérieur reste de série, le moteur a gagné une poignée de chevaux (180 ch). Il les confie à Jean Vinatier (qui abandonne rapidement) et à Jean Deschaseaux, un français résidant au Maroc.


Pilote d’expérience, plein de sagesse et respectueux de la mécanique, Deschaseaux s’installe rapidement en deuxième position, derrière l’Alpine de Jean-Pierre Nicolas. L’abandon de celui-ci, dans le dernier tiers du parcours, place Deschaseaux en tête d’une épreuve extrêmement difficile. Au bout de 4 350 km de pistes très dures, seules neufs voitures sont à l’arrivée, dont trois des quatre Citroën officielles. Cette victoire bénéficiera d’une large exploitation médiatique : Citroën qui courrait à l’époque au coup par coup, exploitait abondamment ses succès grâce à d’excellentes campagnes de publicité.




Peu de temps après, au mois de juillet, René Cotton disparaît, et son épouse Marlène lui succède à la tête du département Compétition, installé quai de Javel. En janvier 1972, une SM est inscrite au Monte Carlo, pour l’équipage René Trautmann – Jen-Pierre Hanrioud, deux rallymen expérimentés.




SM Rallye R. Trautmann et JP. Hanrioud N°25 "Monté-Carlo" Bleu métallisé 1972 NOREV 1/43 Citroën "Compétition" Réf. : AMC 009 146 - 1998

L’expérience est peu concluante, la SM est trop lourde pour un tel parcours sinueux et une défaillance de la transmission met fin à l’aventure. Quatre mois plus tard, par contre, l’offensive des SM au Rallye du Maroc est beuacoup plus sérieuse. L’épreuve compte pour la première fois pour le Championnat du monde des marques, et Marlène Cotton défie les équipes de  Alpine-Renault et Peugeot avec non moins de trois SM, dont deux engagées pour des pilotes scandinaves de renom : Björn Waldegard et Rauno Aaltonen. Ceux-ci disposent de SM préparées en Groupe 2, avec des caisses allégées au maximum et des moteurs de 220 ch. Quant à Deschaseaux, il part avec une SM « Groupe 1 » (c’est à dire presque de série).


Waldegard, ci-dessus en train d'admirer  sa voiture, se montre rapidement dans le coup, il termine la première étape au troisième rang, mais doit hélas renoncer le lendemain. Apparemment, la boîte de vitesse et les cardans ont du mal à encaisser le surcroît de puissance, Aaltonen abandonnant lui aussi pour des raisons similaires. Quant à Deschaseaux , il aurait été victime d’une sortie de route causée par un bris de jante…

RACCOURCI "BRUTAL"

Afin de gommer deux défauts majeurs de la SM, son handicap de poids et son manque d’agilité, le service compétition se lance alors dans la construction d’un "proto raccourci", ce qui était alors possible grâce au règlement très libéral du "Groupe 5". la SM perd 54 cm en longueur, pèse 300 kg de moins (1210 kg), tandis que son moteur poussé à 2990 cm3 développe désormais entre 240 et 250 ch. La carrosserie, dite "camionnette", comporte une originalité stylistique : la glace verticale arrière est protégée par une grille reprenant le motif de la calandre des GS !


Cette auto est engagée, à l’automne 1972 dans le Rallye TAP, au Portugal, qui ne compte pas encore pour le Championnat du monde, amis attire cette année là de nombreuses équipes officielles : BMW, Alpine-Renault, Fiat et Porsche. Waldegard réalise des prodiges avec la SM, et termine à une brillante troisième place, derrière la BMW de Warmbold et l’Alpine de Darniche.

SM groupe 5 12° Proto S (SM) "La camionnette" B. Waldegard / H. Thorszelius N°72 "Rallye TAP du Portugal" immatriculée 1351 YC 75 1972 PARADCAR 1/43 Réf. : PC02 - 2005 et IXO 1/43 Altaya "Portugal" - 2007

Curieusement, en 1973, le proto SM semble ensuite délaissé, car au Maroc, Citroën n’engage que des DS et des GS. Un second proto est néanmoins construit, et en toute fin d’année, lors du Rallye du Bandama-Côte d’Ivoire, les deux SM « raccourcies » effectuent une ultime sortie. Bob Neyret dispose de la voiture de Waldegard au Portugal,



Immatriculation : 1351 YC 75 et portant le N° 11

tandis que Guy Verrier conduit l’autre exemplaire, modèle encore existant puisque visible au Conservatoire Citroën. Les prestations SM au Bandama ne sont pas ridicules, elles termineront aux 5e et 6e rangs. Il y avait 69 voitures au départ… et huit à l’arrivée.


Immatriculation : 560 YW 75 et portant le N° 15


SM groupe 5 13° Proto S (SM) "La camionnette" G.Verrier / G. Umbricht N°15 "Rallye du Bandama" immatriculée 560 YW 75 1973 IXO 1/43 Altaya - "Michelin, la collection officielle" N° : 48 - 2007


Mais les jours des « protos » SM sont comptés, car en 1974, les voitures du Groupe 5 ne sont plus autorisées à courir en rallye. C’est ballot, mais de toute façon, il semble bien que les pilotes préféraient conduire les DS, plutôt que les SM trop complexe…

Source : Philippe Carles 09/2010

J'espère que cela est un peu plus clair pour re-décorer et ranger vos miniatures Wink

D'ailleurs, à ce sujet, je m'excuses mais, notre ami Jean-Pierre alias PIJO3007 a commis une petite erreur en nous disant:

"Pour information, cette SM PROTO du BANDAMA a été reproduite au 1/43ème par PARADCAR
et fournie avec 2 jeux de stickers pour faire les 2 versions au choix ...




Car en fait, il s'agit de la miniature de la SM au TAP de 1972 dont je vous ai présenté la photo ci-dessus, la déco n'étant pas la même Shocked
Au prix où elle est vendue, il faut mieux se procurer la version "presse" et changer le N° 15 en 11 ! Basketball  

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PIJO3007

avatar

Messages : 422
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: ÉTOILES "FILANTES" !!!   Sam 10 Déc - 15:27

bonjour
OTTOmobile nous a sorti de très belles miniatures de cette auto en Rallye...
Malheureusement pour ce forum, c'est au 1/18 ème.... Twisted Evil
A+
JP
Revenir en haut Aller en bas
 
ÉTOILES "FILANTES" !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pluie d"étoiles filantes ce soir en Europe
» Pluie d'étoiles filantes 13-14 décembre 2016
» Pluie d'étoiles filantes
» [Lettres de Sang 5] Étoiles filantes
» Cat, artiste peintre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: SM de 1970 à 1975 : 12.920 ex.-
Sauter vers: