Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 La Citroën Facile À Financer ! 1973

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3253
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: La Citroën Facile À Financer ! 1973   Mar 4 Avr - 12:45

FAF signifie Facile À Fabriquer, Facile À Financer !

Ces «F.A.F» sont développés à partir de la 2 CV et étudiés pour être fabriqués dans les pays du Tiers Monde. La voiture ressemblait à une version métallique de la Méhari.

En fait, si la Méhari est innovante pour les français, à sa sortie en mai 1968, elle ne l’est pas tant que cela car, depuis 1963, la Baby Brousse est fabriquée par les Ateliers et Forges de l’Ebrié comme dit dans  Arrow l'article dédié. Il ne s’agit pas d’un véhicule de loisir, mais bel et bien d’un véhicule utilitaire (en métal) dont Citroën va racheter les droits en 1969 pour lancer la FAF (Facile à fabriquer) destinée aux pays émergents. Voilà pour le raccourci généalogique. Voici les choses remises dans le bon ordre !


L'originalité de la carrosserie de ce véhicule est que toutes les pièces étaient en tôle pliée. Pour chacune de ces pièces était fait un "patron", comme en couture, sur lequel étaient dessinés la forme à découper mais aussi les plis à faire, l'angle, le sens et l'ordre de pliage. Le plan faisait aussi office de notice de montage. Essayez de faire l'équivalent pour un simple avion en papier et vous mesurerez l'ampleur de la tâche. Faute d'ordinateurs et de logiciels de CAO, tout devait donc être fait sur plan avec la géométrie descriptive comme seul outil. C'est probablement le seul véhicule fabriqué selon ce procédé.
Si la Citroën 2CV a permis de proposer aux français une voiture populaire en leur offrant le minimum, une multitude de variantes ont vu le jour comme la Baby Brousse en Côte d’Ivoire ou la Dalat au Vietnam. Si ces versions tiennent davantage de l’artisanat que d’une véritable production en série, Citroën s’intéresse à ces marchés émergents et décide de lancer le programme FAF au milieu des années 1970.




La FAF (1973 – 1982) était livrable en plusieurs versions en 4x2 (2 roues motrices) :
- Limousine (Break très lumineux et compact peu coûteux et facile d'entretien) 5 portes, 5 places ;
- Break 3 portes, 5 places ;
- Break commercial (Véhicule de service) 3 portes, 2 ou 5 places ;
- Pick-up (Véhicule de service) 2 portes, 2 places.
Et en 4x4 (4 roues motrices) :


- Pick-up (Véhicule de service) 2 portes, 2 places



- Patrouille (Véhicule tout terrain) sans porte, 2 places


Conçue sur la base des Citroën FAF, la version 4x4 a servi aux essais d’homologation par l’Armée Française. Sans succès, celle-ci préférant le Peugeot P4, plus sérieux. Ainsi, on peut dénombrer 10 exemplaires français avec le moteur de la Visa et une cinquantaine pour l’armée portugaise. La  version civile a été présentée dans l’hexagone en 1983, le projet est toutefois resté sans suite.


Le projet FAF a duré de 1973 à 1979, l'assemblage ayant initialement commencé à Mangualde au Portugal et s’est terminé en Guinée Bissau en Afrique.

Le FAF été conçu pour assurer qu'au moins 50% du véhicule était de fabrication locale; En particulier la carrosserie, le châssis et le câblage électrique. Cela a eu l'avantage de réduire les droits à l'importation et de fournir un emploi local.
Citroën International a affirmé que la fabrication du VEP ne concernait pas l'assemblage de composants largement importés mais la création d'une industrie automobile nationale.
Ses caractéristiques techniques étaient : le moteur bimoteur plat de la 2CV, refroidissement par air, l'entraînement par roues avant et la suspension interchangeable à suspension horizontale, parfaitement adaptée aux conditions extrêmes qui se trouvent sur ses marchés cibles.


Cependant, s’il est le dernier véhicule de longue lignée commencée en 1948, le FAF n’en est pas moins un véhicule oublié; et pour cause, ses infimes chiffres de production et sa très confidentielle commercialisation en font un véhicule rare, sans doute l’une des plus rares Citroën bicylindre commercialisées !

FAF 4x2 Break 3 portes Fabriqué et commercialisée au Portugal sur base du châssis 2 CV 1978 IXO 1/43 DIECAST CLUB - " Collection les 2CV du Monde" N° : 4 - 2017

Pour ceux qui aiment les docs d'époque, en voici un à télécharger :

A tantôt
Alain Very Happy
Fichiers joints
FAF.pdf
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(4.9 Mo) Téléchargé 0 fois

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 7 Avr - 19:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PIJO3007

avatar

Messages : 478
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: La Citroën Facile À Financer ! 1973   Jeu 6 Avr - 19:46

Bonjour
Bien beau sujet ! cheers


A+
JP
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
 
La Citroën Facile À Financer ! 1973
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE BOOMERANG DE "LINGALA FACILE"..ZAC?
» Citroën Kégresse P28
» My collection Citroën
» Ouverture facile
» Véhicules CITROËN dans la GENDARMERIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: