Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 Citroën et la pointe Bic - 1955

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3254
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Citroën et la pointe Bic - 1955    Jeu 27 Avr - 19:52

Le car Bic est le fruit de la fructueuse collaboration entre Philippe Charbonneaux et la Carrosserie Le Bastard. On doit également à Philippe Charbonneaux  Arrow les autres « fusées » réalisées par le carrossier Leffondré.

Le châssis du Pointe Bic, indécelable sous cette caisse futuriste que l’on regarde aujourd’hui avec le même attendrissement qu’un vieux film de science-fiction de série B, est un Citroën de Type 55, 6 cylindres à essence avec direction assistée Satec. Le véhicule a une longueur de 9,95 m. pour une largeur de 2,46 m. et de 2,70 m. de haut au niveau du « réacteur ». Tout équipé, cet imposant publicitaire pèse 7 tonnes.


Cinq innovations essentielles consacrent l’esprit de recherche qui a présidé à la conception de ce véhicule :
1 – L’avant possède une calandre chromée en forme d’entrée d’air d’avion à réaction, une batterie de phares Marchal.
2 – Le pare-brise panoramique est en « Visurit » incliné avec avec des raccordements latéraux en glace Sécurité et un essuie-glace central unique balayant sur 180 °.
3 – Les portes de cabine compensées s’ouvrent de bas en haut, en « papillon » d’après un système utilisé dans l’aviation (et en automobile par Mercedes pour sa 300 SL), les glaces sont entièrement coulissantes.


étape du Havre 1955

4 – Les passages de roues concaves facilitent la sortie de l’air chaud des freins et des pneus. «Ce véhicule, dit Philippe Charbonneaux, avait des problèmes de frein terribles, ça chauffait ! C’est comme ça que j’ai trouvé l’astuce de faire des passages de roues en cuiller pour évacuer l’air chaud. Sortir la chaleur du freinage, j’y avais pensé le premier et cette innovation a été reprise par de nombreux autres carrossiers, notamment italiens.»
5 – A l’arrière, de chaque côté, sont montées deux dérives du plus pur style « supersonique ». Les feux rouges, verts et de recul sont encastrés dans les motifs de style aviation.
A l’arrière, le Bic comporte une cabine de démonstration toute vitrée, avec glaces entièrement escamotables y compris les montants. Un couloir intérieur relie les deux cabines avant et arrière. Le « réacteur » supérieur contient six haut-parleurs. Les seize compteurs et quarante et une commandes électriques sont regroupés à l’avant dans la cabine – qui ressemble à celle d’un vrai Boeing ! – à la main du chauffeur. Pour faire actionner la sonorisation et tous les systèmes électriques (électrophone, magnétophone, amplificateur, radio, commutateurs divers, etc.), un moteur de 4 CV Renault entraîne un groupe électrogène.  

Ce véhicule figura, tout naturellement, dans le Tour de France cycliste 1955, dont il fut la vedette. «Le Bic c’est mon enfant chéri, malheureusement il a terminé sa carrière au fond d’un ravin en Italie» dit tristement Philippe Charbonneaux.


Ci-dessous, le premier projet  (refusé) de 1955 de Philippe Charbonneaux du véhicule Bic. (Les stylos devaient être baissés pour que le véhicule puisse prendre la route.


Source : « PUB QUI ROULE » 1995


Type 55 U A Fourgon publicitaire Fusée déssinée par Charbonneaux et carrossé par "Le Bastard", décoration "BIC" 1955 IXO Hachette - "Véhicules publicitaires" Hors Série N° 3 - 2017

A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PIJO3007

avatar

Messages : 478
Date d'inscription : 05/05/2012

MessageSujet: Re: Citroën et la pointe Bic - 1955    Dim 30 Avr - 22:16

....chez moi, qui suis Gabonais (gars abonné)
il arrivera bien plus tard
même si je suis pressé !
...il n'y a pas de hasard,
faut pas être abonné
si sans grand retard
on veut être livré !

Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
 
Citroën et la pointe Bic - 1955
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citroën Kégresse P28
» My collection Citroën
» Véhicules CITROËN dans la GENDARMERIE
» Citroën C4 1.6 HDI 92 cv
» Voitures Citroën en tôle années 1930

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: