Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Autour de la berline “7”, une déclinaison de modèles apportait un Cabriolet-Roadster dont quelques exemplaires s’illustreront dans les concours de l’été 1934.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3204
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Autour de la berline “7”, une déclinaison de modèles apportait un Cabriolet-Roadster dont quelques exemplaires s’illustreront dans les concours de l’été 1934.   Mer 20 Avr - 13:53

Par une campagne de lancement spectaculaire très inédite pour l’époque, André Citroën étaye en 1934 le lancement de la Petite Voiture 7 chevaux. Dans la symbolique des chiffres, ses créateurs voient sans doute des notions d’équilibre, d’harmonie et de juste milieu, que cette nouvelle voiture doit représenter. Mais les 7 chevaux s’avèrent insuffisants et le modèle va évoluer sans délai...

Dans l’histoire de l’Automobile, le lancement de la 7 Citroën comptera toujours comme un événement des plus majeurs. Pour le Patron de l’entreprise, cette nouvelle voiture signifie “quitte ou double”, tant la situation financière est critique au Quai de Javel. C’est un enjeu économique certes, mais aussi technologique. N’oublions pas combien André Citroën est un homme de progrès et d’innovation, et toutes les solutions sont inédites dans ce nouveau modèle. D’abord la traction-avant dont la voiture tirera son nom, la monocoque, les freins hydrauliques, la suspension par barres de torsion, le moteur flottant et son style si remarquable, qui au-delà de ses qualités routières, deviendra une de ses valeurs les plus sûres.

La base de l’innovation :

La 7A, première du nom, est présentée en avant-première aux concessionnaires du réseau Citroën le 18 avril 1934, et un mois plus tard à la presse, pour une commercialisation trop hâtive juste après, au début mai. Comparée aux modèles 8 et 10 CV de la marque au double chevron, la nouvelle née fait bien figure de petite voiture ; elle est basse, racée, a quelque chose de fringant dans ses formes qui l’assimile à une idée de dynamique très loin de la très verticale et très digne calandre de ses aînées. Tout l’autorise dans sa conception, principalement le principe des roues avant motrices grâce auxquelles les dessinateurs ont pu lui donner une ligne si basse qu’on ne monte plus en voiture désormais, on y descend.

La genèse de la “7” a été trop souvent relatée pour qu’on y revienne ici, mais on ne peut parler d’elle sans citer le nom de ses créateurs, tant elle est la fille d’hommes d’exception en qui André Citroën avait très justement mis sa confiance. L’ingénieur André Lefèvre représente la tête pensante du projet, il voudra l’aérodynamisme et la modernité, Maurice Sainturat dessinera cet excellent moteur qui, coûte que coûte fera avancer l’auto, mécanique brillante soutenue par le dispositif du moteur flottant mis au point par les deux lyonnais Pierre d’Aubarède et Pierre Lemaire. enfin le style gracieux de la “7” porte la signature du sculpteur italien Flaminio Bertoni sur un concept dicté par Raoul Cuinet.

Peu après la Berline, une gamme prend tournure avec l’arrivée d’un Cabriolet ravissant et d’un Faux-Cabriolet tout aussi gracieux. La finition en “Concours d’élégance” est disponible au catalogue moyennant un supplément. Cette distinction permet d’avoir les ailes et les roues de la couleur de la caisse, au lieu d’être peints en noir, comme il en est systématiquement le cas.


Source : O. de Serres

La 7B Cabriolet Noir et vert 1934 UNIVERSAL HOBBIES 1/43 Atlas - "La Saga des tractions" - 2006





La 7 B Roadster "Concours d'élégance" crème 1935 NOSTALGIE 1/43 Réf. : NO012C - 2004

La 7S Cabriolet-Roadster noir et crème 1939 UNIVERSAL HOBBIES 1/43 Atlas - "Passion Citroën" N° : 20 - 2005
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
Autour de la berline “7”, une déclinaison de modèles apportait un Cabriolet-Roadster dont quelques exemplaires s’illustreront dans les concours de l’été 1934.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rando autour d annonay
» Le règlement d'amitié & discussion autour d'une photo
» Jeu : "Autour du roman"
» Hondouville, circuit autour du village
» Déviation autour de Mickey Mouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: Les automobiles Citroën : Les véhicules sortis des chaînes Citroën avant-guerre :: Traction-Avant 7, 7S, 11, 15 six G et 22 de 1934 à 1939-
Sauter vers: