Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 La CITROËN AMI 6 de SOLIDO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3268
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: La CITROËN AMI 6 de SOLIDO   Dim 24 Avr - 18:05

“Abondance de biens ne nuit pas”. Ce proverbe est pris en défaut pour l’Ami 6 au 1/43. Devant la multitude de modèles concurrents, Solido transforme sa berline en break.

En 1957, lorsque s’achève la fabrication de la Traction Avant, la gamme des voitures de tourisme Citroën repose sur la 2 CV et sur la DS. La 2 CV poursuit sa carrière qui est loin de s’achever et la toute jeune DS est déjà devenue une grande.

La berline Ami 6 :

Un modèle intermédiaire s’impose rapidement. Équipée d’une version plus puissante du moteur de la 2 CV, l’Ami 6 est annoncée le 23 mars 1961 et livrée un mois plus tard. Cette voiture dont les lignes tourmentées sont l’œuvre de l’équipe du styliste Flaminio Bertoni voit sa fabrication se mettre en place dans la toute nouvelle usine de Rennes-la-Janais.

Comme celle qui l’ont précédées, cette nouvelle Citroën ne manque pas d’attirer l’attention et n’échappe pas au bureau d’études d’Ivry-la-Bataille qui achève au mois de juin de la même année l’étude de sa première Citroën au 1/43 et de la première berline de tourisme de la série 100.

L’Ami 6 n’a pas de portes ouvrantes comme le coupé Lancia Flaminia commercialisé au mois de juin et les capots avant et arrière restent fermés. En revanche, la suspension créée depuis l’origine de la série est bien présente avec un large débattement. Celle-ci n’est pas réalisée des ressorts à boudin, mais avec une large lame sertie au centre du châssis dont les extrémités reposent sur les axes de roues.

L’innovation vient du volant à branche unique, le premier de la série 100 reproduisant exactement celui de la voiture. Autre originalité, la barre de protection de la calandre est réalisée à l’aide d’un fil d’acier fixé entre le châssis et la carrosserie. Elle est peinte en argent sur les premiers modèles. Quant à la calandre, aux phares et au pare-chocs, ils sont peints en argent à l’aide d’un pochoir. Les plaques d’immatriculation (4870 LK 75) sont réalisées à l’aide d’une décalcomanie. Sur la berline, les roues sont toujours en aluminium décolleté et les pneumatiques à profil rond.

L’ami 6 est dans un premier temps peinte dans une seule couleur qui change quasiment à chaque fabrication. Du vert absinthe on passe au beige puis au bleu marine, au blanc ou au gris dont il existe de nombreuses variantes. Puis, grâce à un cache, le toit est peint en blanc sur des carrosseries bleu ciel ou vert clair. L’intérieur,la planche de bord et les sièges sont blancs ou rouges sur les premiers modèles puis gris clair ou beiges sur les derniers.

Image hébergée par servimg.com

La berline est toujours vendue dans un étui vert clair sans référence qui est encore utilisé avec les premiers modèles du break. La référence 114 attribuée au modèle n’est donc jamais imprimée sur l’étui ni gravée sur le châssis.

Image hébergée par servimg.com

Cette distribution aurait pu se poursuivre pendant de longues années mais la concurrence est vive. Dès 1962, la berline Ami 6 est également proposée par JRD, Norev et, bien sûr, Dinky Toys. A l’inverse des premiers modèles de la série 100, cette première berline ne peut donc avoir le succès commercial escompté. Par chance, le break Ami 6 présenté au début de l’année 1964 est, à l’exception du toit et de la partie vitrée, identique à la berline. L’étude rapidement menée à partir du mois d’août montre que l’on peut réaliser les moules du break en modifiant ceux de la berline.

La décision est donc prise de reproduire ce break qui implique la modification irréversible du moule de la berline, décision rare dans l’histoire de Solido. A la fin du mois de décembre, les moules sont prêts à entrer en production.

Le break Ami 6 :

En 1965, le catalogue Solido est réduit à un simple feuillet dont le verso est réservé au jeu de construction Bati 1000. Au recto, les nouveautés sont illustrées avec de simples dessins noirs. L’Ami 6 break est annoncée avec un hayon ouvrant dont la charnière est fixée entre le toit et la nouvelle vitre qui reproduit les vitres coulissantes. Un élément en zamak peint en gris clair reproduisant le plancher du coffre est serti sur le châssis.

Les roues sont encore réalisées en aluminium décolleté. Elles ne sont remplacées qu’en 1966 par des roues “standard” en zamak moulé. Les pneumatiques à section ronde sont alors remplacés par des pneumatiques plus conformes à la réalité avec une bande de roulement gravée.

A l’évolution des roues est associée celle de la boite. Dans un premier temps, celle-ci est identique à celle de la berline avec le mot break marqué en lettres majuscules au tampon. Elle est ensuite remplacée par une boite rouge (type V) lors de l’adoption des roues “standard”.

- Vendu en boite verte, le break est disponible en bleu foncé, bleu ciel, vert bouteille, crème, bordeaux, bleu ardoise ou bleu foncé métallisé. Les sièges passent du rouge au beige et le pare-chocs est peint en argent ou reste à l’état brut.
- Vendu en boite rouge, le break reçoit des teintes limitées au vert bouteille, au bleu foncé métal et au crème. les sièges sont beiges et les plaques d’immatriculation sont adhésives.

Image hébergée par servimg.com

Après une dernière correction pour les fêtes de Noël, le châssis du break est modifié afin de pouvoir sertir dessus un crochet de remorquage indispensable dans le coffret 159 dont la commercialisation commence en novembre 1967.

Le coffret 159 :

La carrière commerciale du break Ami 6 s’achève en 1968. Mais à partir du mois de novembre 1967 jusqu’à la fin de l’année 1970, le break, peint alors en bordeaux ou en bleu clair avec des sièges beiges, est vendu dans une boite vitrine longue (Réf. : 3) glissée dans un étui en carton gris commun aux références 158, 159 et 215. Le crochet de remorquage est utilisé pour tracter un canot à moteur posé sur une remorque à deux essieux.

Image hébergée par servimg.com

La documentation relative à cette référence fait toujours mention du canot mais il est certain que la caravane Nottin du coffret 158 peut se trouver également derrière le break Ami 6.

Image hébergée par servimg.com

Le canot à moteur est en plastique rouge ou blanc. La remorque est bleue et les supports du canot sont jaune. Le châssis de la caravane Nottin est bleu clair. Malheureusement, les pneumatiques des modèles et le socle du coffret ne font pas bon ménage. La migration de matière que l’on retrouvera en 1973 et 1974 sur les roues est ici présente depuis longtemps et creuse le socle. Le seul moyen de stopper le mal est d’isoler les pneumatiques du socle.

Après la réalisation du coffret, l’Ami 6 disparaît définitivement de la collection Solido. Il faut attendre 1991 pour que le break soit à nouveau disponible dans un coffret Citroën proposé par Verem. En 1992, le break Ami 6 est présenté en version pompiers avant de devenir un break tôlé en 1993. La berline ne pouvant plus être fabriquée, le seul moyen de la remettre au catalogue en 1994 est de la reproduire en résine tout en conservant le châssis d’origine de 1961.

Source : AUTOMOBILIA - 1997 ?

Solido semble vouloir ressortir le break en boite rouge pour 2011 : Un collector pour le cinquantenaire de l’Ami 6 ?

Image hébergée par servimg.com


Dernière édition par PTIOTECARETE le Lun 22 Avr - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
Christian



Messages : 2
Date d'inscription : 21/01/2011
Localisation : CENTRE

MessageSujet: Re: La CITROËN AMI 6 de SOLIDO   Sam 10 Mar - 21:51

Très bel article pour un modèle que j'affectionne particulièrement, bravo. Solido annonce une réédition de ce modèle. A savoir aussi Solido a proposé une berline dans la série Hachette des voitures françaises, mais rien à voir avec son bijou d'hier, la reproduction proposée est une Eligor (ex Norev) rebaptisée.
Encore bravo pour cet article très argréable.
Revenir en haut Aller en bas
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3268
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: La CITROËN AMI 6 de SOLIDO   Ven 20 Avr - 11:29



Des ami(s) de toutes les couleurs !

Souhaitant faire profiter de notre passion de la série 100 Solido et la faire partager au plus grand nombre, nous allons essayer de décrire au mieux les quelques variantes présentées.


Ami 6 Solido: nuances de bleu

Pour la version Berline
, toujours équipée de jantes en acier, nous pouvons juste attirer l’attention des amateurs sur les trois nuances distinctes de bleu. La version bleu-pâle est assez courante, les deux autres versions beaucoup moins. Les versions breaks seront d’abord équipées de jantes en acier, puis de jantes moulées en zamac que Bertrand Azéma qualifie de « standard » dans son ouvrage. Ce sont ces versions qui, équipées de châssis recevant une couche de peinture noire satinée, ont les variantes de couleur les plus difficiles à se procurer. La base est constituée de modèles finis dans des teintes bleu métallisé ou vert ou gris perle. Ces couleurs ont reçu des nuances assez prononcées en fonction de leur période de production. Les derniers modèles équipés de jantes standards ont des nuances tranchées.  Ainsi le vert foncé du début a fait place à un vert cru. L’évolution est la même pour le bleu métallisé qui ira jusqu’à la nuance gris-bleu anthracite.

Comme vous pouvez également le constater, si au départ une certaine logique règne concernant la couleur des siéges moulés en plastique, la confusion semble dominer la fin de la production.

On peut citer à titre d’exemple la version verte avec l’intérieur de couleur rouge. Enfin, la version en coffret ne semble avoir existé qu’en deux couleurs.






Avec l'aimable autorisation de Vincent Espinasse, propriétaire de
et gardien du blog dédié

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3268
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: La CITROËN AMI 6 de SOLIDO   Mar 16 Aoû - 18:44


La Citroën Ami 6 berline apparaît dans le catalogue Solido au milieu des bolides et des autos de sport. Si l’on excepte la Rolls-Royce, qui vient de la série Junior et qui n’est pas à proprement parler une série 100, c’est bien une première que Solido dévoile en 1962 en proposant cette berline française.

Ce fut un échec cuisant pour Solido.

L’AUTO est fine, fidèle et constitue sans doute la plus belle des reproductions des Ami 6. Mais la clientèle de Solido, qui est jeune, a vocation à s’enflammer pour d’autres véhicules qu’une paisible berline, même si cette dernière est d’une esthétique innovante. Il faudra attendre longtemps avant de voir une autre berline dans la gamme Solido : ce sera la Simca 1100 !

L’Ami 6 a intéressé tous les fabricants français : Dinky Toys, C-I-J, JRD, Norev, Minialuxe, Sésame, Clé… La version de Solido a peut être été la version de trop !?

Monsieur de Vazeilles, dirigeant de Solido, ne s’avoua pas vaincu cependant. Il demanda à son bureau technique de modifier le moule et de créer une version break. Les premiers exemplaires de la Citroën Ami 6 break seront livrés avec la boîte de la version berline, surchargée d’un tampon « break ». Solido avait sans doute surestimé la production de sa version berline et semble s’être retrouvé avec un stock important d’étuis non utilisés. Il est également possible que la décision de créer une version break ait été précipitée, prenant de court l’imprimerie chargée de réaliser les boîtes.



Techniquement la reproduction est superbe. La version break est équipée d’un hayon ouvrant qui ne déforme en aucune manière la ligne de la reproduction. Il est habilement conçu : son ouverture n’occasionne pas d’éclats de peinture. Mais, on le sait bien, les versions breaks miniatures n’emportent jamais les suffrages au moment de l’achat. Cette version allait même à l’encontre des objectifs de la maison d’Oulins. Ce sera donc un second échec.



Solido essaiera d’écouler les exemplaires dans des coffrets « loisirs » où elle tractera une remorque équipée d’un hors-bord. Le châssis est modifié, un téton en zamac est installé à son extrémité, permettant au crochet en acier, maintenu par le sertissage de rester dans l’axe de l’auto. Portant alors la référence 159, le modèle est un des plus difficiles à se procurer dans la série 100. Il faut avouer que jusqu‘au bout, la direction de Solido se sera fourvoyée. Les fabricants de jouets ont souvent eu recours à cet artifice, consistant à proposer des coffrets afin de placer quelques exemplaires supplémentaires de véhicules en fin de carrière comme l’Alfa Romeo Giulietta ou difficiles à vendre comme notre Ami 6 break. Le paradoxe de l’histoire, c’est que Solido a ainsi équipé sa Citroën d’une remorque hors-bord qui aurait si bien convenu au fringant cabriolet milanais. Celui-ci est condamné à tracter une paisible roulotte qui n’aurait pas déparée la version break de la Citroën. Cet échec conforta Monsieur de Vazeilles dans la pertinence de ses choix initiaux : la série 100 doit se limiter aux véhicules de sport et de grand tourisme.

Avec l'aimable autorisation de Vincent Espinasse, propriétaire de
et gardien du blog dédié

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La CITROËN AMI 6 de SOLIDO   

Revenir en haut Aller en bas
 
La CITROËN AMI 6 de SOLIDO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citroën DS 1/18° SOLIDO
» Citroën DS 1/43° SOLIDO PROMOS ET LES AUTRES
» CS-3 - Citroën 15 CV Club solido 1989
» Citroën DS 19 - 1963 - Solido 1/18 ème
» Citroën XM V6 - 1989 - Solido 1/18 ème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Ami 6 de 1961 à 1971 : 1.039.384 ex.-
Sauter vers: