Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 1985 - Éole : retour vers le futur

Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Masculin PRENOM : Alain
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE
Date d'inscription : 12/12/2010
Messages : 3644
Age : 66

MessageSujet: 1985 - Éole : retour vers le futur   Mar 6 Fév - 15:01

Dans la mythologie grecque, Éole est le maître et le régisseur des vents. C'était un marin expérimenté qui reçut de Zeus la garde des vents; il les enfermait dans une grotte ou les déchaînait sur son ordre ou celui de Poséidon.

Et, il n'est pas étonnant que ce fut le nom qui fut choisi pour ce concept-car, son CX étant de 0,19 (à comparer aux 0,30 ordinairement atteint par les meilleures des voitures actuelles).

La réputation de Citroën a longtemps été  assise sur la capacité d'innovation technique de la marque, mécanique et stylistique. La Traction, mais surtout la DS (la vraie...), ont en la matière beaucoup contribué à forger cette image. Elle fut ensuite confortée par la merveilleuse SM. Mais une évidente précipitation dans l'élaboration de ces voitures fut à l'origine (surtout pour la Traction et la DS) de péchés de jeunesse qui nuisirent considérablement à la réputation de ces modèles.

Cela ne les empêcha certes pas de faire les belles carrières que l'on sait (sauf pour la SM, brisée net dans son élan par la crise pétrolière... et par Peugeot). Il faut savoir aussi que la marque dut renoncer à bien d'autres innovations techniques au moment de leur lancement, pressée qu'elle était de résoudre les éternels problèmes financiers qui mirent périodiquement son existence en péril. C'est ainsi que la Traction ne bénéficia jamais de la boîte automatique révolutionnaire qui lui était destinée, et que la DS ne reçut jamais le six-cylindres à plat qu'elle aurait mérité, et dut se contenter du moteur de la Traction à peine remanié (il poursuivra sa carrière, certes profondément remanié, jusque dans la prestigieuse CX Turbo...).

Le triomphe de l'informatique


À la veille du Salon de Genève 1985, le service de presse de Citroën annonçait la présentation prochaine d'une voiture expérimentale baptisée Éole. Pour la première fois, une maquette a été réalisée directement à l'échelle 1, sans passage par le stade 1/5e comme c'était jusqu'alors la règle. La conception n'a duré que... trois semaines, là où il fallait autrefois des mois, voire des années. Ce miracle était dû essentiellement à l'apport de l'informatique, désormais parfaitement maîtrisée sans préjudice, cependant, pour la créativité. Le projet, en effet, a d'abord été confié au Centre de Style Citroën, dont on sait depuis longtemps les qualités.., lorsqu'on les laisse s'exprimer.


Du dessin original des stylistes, trois plans ont été tirés, puis mathématisés et exploités par l'ordinateur. La mise en volume à l'écran permit ensuite un affinage des volumes et des lignes par les stylistes, belle illustration des possibilités de la CAO (conception assistée par ordinateur). Il ne restait plus à une fraiseuse numérique, directement commandée par l'ordinateur, qu'à réaliser la maquette à l'échelle 1, dans un bloc de polystyrène. Ainsi se trouvait concrétisé le rôle indéniable que pourrait désormais jouer l'informatique dans l'élaboration d’un nouveau modèle.


Et elle tourne !

L'objet n'étant pas de faire une nouvelle voiture, mais de réaliser un projet stylistique et aérodynamique, Citroën décida de prendre une mécanique de classique CX GTI et de la coiffer de la belle robe de l'Éole. On put donc tester immédiatement les qualités routières du projet à peu de frais. D'emblée, l'Éole afficha un Cx époustouflant : 0,19 (à comparer aux 0,30 ordinairement atteint par les meilleures des voitures actuelles). Cette aérodynamique excellente ne se fit pas au détriment de l'habitabilité ni de l'esthétique, unanimement saluées lorsque fut dévoilé le projet.


Coiffée d'un véritable cockpit de glaces effaçant tous les montants, la caisse possède des flancs qui cachent entièrement les roues avant et arrière (des volets mobiles, mus automatiquement par des vérins hydrauliques, les dégageant lorsque le braquage l'impose). Le dessous de caisse est bien sûr entièrement caréné, mais on trouve aussi des volets d'entrée d'air de refroidissement à inclinaison variable pilotés par une commande thermostatique. Tous les éléments saillants sont gommés, essuie glace escamotable, poignées de porte affleurantes, antenne intégrée au pare-brise, etc.


Confort futuriste

Lorsqu'on est une Citroën, qui plus est expérimentale, on ne peut qu'être confortable. L'Éole inaugurait un concept très futuriste d'aménagement intérieur: univers curviligne, sièges suspendus sans piètement, vitres photosensibles à obscurcissement variable, climatisation automatique très sophistiquée, mais surtout organisation de l'espace autour d'un rail longitudinal, sorte de console axiale sur laquelle peuvent voyager des instruments de haute technologie accessibles au conducteur et aux passagers, confortablement installés dans une sellerie d'avant-garde. En 1985, la réalité de l'Éole était si tangible qu'on la croyait promise à une commercialisation prochaine. Il n'en fut rien ; aurions-nous rêvé tout éveillés?  scratch




Futuriste et réaliste

L'Éole n'était pas un simple exercice de style comme on en a trop vu dans les Salons. Élaborée sur une base de CX GTI à boîte automatique, c'était une vraie voiture expérimentale en cela qu'elle roulait (certains purent même l'essayer sur circuit). Elle permit ainsi de tester certaines solutions techniques destinées initialement à être un jour montées en série comme ces volets aérodynamiques escamotables permettant un carénage complet des passages de roue, ou ces volets d'entrée d'air à inclinaison variable à commande thermostatique. On attend toujours...

Avec l'Éole, Citroën put aussi tester un nouveau perfectionnement de la suspension hydropneumatique, l'avant s'abaissant avec la vitesse pour réduire la traînée aérodynamique.




Du style à la réalité

Le Centre de Style Citroën put très rapidement concrétiser son projet en une maquette à l'échelle 1, fraisée dans un bloc de polystyrène. Directement en liaison avec un ordinateur chargé d'un programme CAO très élaboré, la fraiseuse numérique aboutit en un temps record (trois semaines) à l'élaboration d'une maquette très précise que les stylistes eurent à peine besoin de retoucher. En utilisant une base mécanique connue, on put rapidement passer de la maquette à la réalité, et réaliser une vraie voiture capable de rouler et de tester concrètement un certain nombre d'innovations techniques, notamment de nature aérodynamique.


Le raccourcissement du délai entre le premier coup de crayon et le premier tour de roue permit de démontrer aussi que l'informatique permettrait désormais de réduire considérablement la gestation des modèles, une des préoccupations constantes des constructeurs. Il est vrai que Citroën a longtemps bénéficié d'un avantage sur la concurrence : celui de disposer d'une avance technologique telle qu'un modèle existant est souvent encore en avance sur les autres, d'où la possibilité de travailler à partir d'une base tangible, celle d'une mécanique qui n'est pas obsolète à l'instant de l'étude.

Belle et efficace

Les projets aérodynamiques ont en général bien des mérites, mais ils ont en commun une grande laideur. Comme toutes les Citroën, l'Eole adopte une ligne très originale, mais dont on rie peut que souligner la grande pureté. À ce jour, aucune Citroën de série n'a utilisé la belle étude de style réalisée en cette occasion.


Une autre conception de l'espace

L'Éole possède un espace intérieur vaste et lumineux. Volant monobranche, bien sûr, comme, pendnat longtemps sur (presque) toutes les Citroën depuis la DS mais aussi satellites latéraux regroupant les principales commandes manuelles, ainsi qu'un pupitre de gestion de différentes fonctions. À noter une commande de boîte de vitesses automatique à touches.

Sur le rail central peut voyager, vers l'avant ou vers l'arrière, un module électronique intégrant un lecteur de disques laser (en 1985...), une platine cassettes, un tuner et une console de jeux, l'ensemble étant amovible et pouvant devenir une sorte de baladeur très amélioré.




Une idée lumineuse

Traité dans une gamme de coloris clairs, l'aménagement intérieur de l'Éole est rendu lumineux par une sorte de bulle vitrée qui inonderait le cockpit d'un soleil brûlant si les vitres n'étaient pas photosensibles, et ne se teintaient pas progressivement avec la luminosité. Une climatisation très sophistiquée est là également, ce qui dispense d'ouvrir les petites vitres latérales secondaires, sources de nuisances aérodynamiques.


Comme plusieurs autres concept-cars Citroën, la belle dort aujourd'hui dans le hangar du Concervatoire Citroën d'Aulnay...

Source : ©️ Article d'origine réalisé par Christian Pessey pour Auto Pratique


Et, là, on peut se demander si, à l'instar d'autres prototypes et concepts, elle n'a pas été remise en couleurs avec le temps  Exclamation  Question

En effet, les premières images qu'on en a lui donne une teinte "sable" alors que celle que j'ai pu voir de mes yeux à Aulnay, est bleue méatllisé  Shocked tout comme la superbe miniature qui vient de sortir :


Éole Concept-car présenté au Salon de Genève 1985 FRANSTYLE "MOMACO" Réf. : FRANSTYLE0004, miniature en tirage limité à 300 exemplaires - 2018

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
1985 - Éole : retour vers le futur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» custom doc brown - retour vers le futur
» DEFENDER 1986 "Retour vers le futur !.."
» Les chaussures de Marty retour vers le futur 2 enfin en vente
» Coffret Trilogie "Retour vers le futur "Blue-ray édition collector
» [Blu-ray] La Trilogie Retour vers le Futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: PSA, naissance d'un groupe :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: