Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une Citroën Grand Tourisme deu'ch Nord !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3113
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Une Citroën Grand Tourisme deu'ch Nord !   Mar 12 Juil - 14:29

Image hébergée par servimg.com

(1960–1965) GT 19 et GT 21 Coupé et Cabriolet

Aujourd’hui je vais vous parler de DS, rien que du classique me direz vous !
Oui mais de DS Coupé et Cabriolet, ça c’est moins banal et en plus il s’agit de modèles GT alors la on frise la rareté .
En fait, les coupés et cabriolets DS ne sont pas très courants, les carrosseries spéciales sur base DS et ID ne sont pas légion. Seuls quelques carrossiers dont Chapron, le plus connu, ont tenté l’exercice tant il était difficile de modifier l’original quasi parfait.


En France, le garagiste de Chambéry, Bernard Ricou ou le carrossier Pichon Parat se livrèrent à quelques exercices de style autour de coupés raccourcis à deux portes et aux performances dignes d’une vraie sportive.

Déjà doté d’une solide expérience et d’un certain don pour la mécanique, Hector Bossaert découvre la Citroën DS avec passion. Le moteur de celle-ci lui fait entrevoir rapidement le potentiel inexploité du quatre cylindres et il va vite s’attaquer à son cas. Habitué aux préparations mécaniques sur base DS et ID : culasses et carburations subissent de sa part l’essentiel des transformations des voitures qu’ont lui confie et elles en sortent métamorphosées.
Devant son succès dans ce domaine, Hector Bossaert se demande pourquoi ne pas réaliser son propre coupé et c’est ainsi qu’au début des années soixante le préparateur Hector Bossaert carrossier du nord de la France établi à Méteren, un village entre Armentières et Lille s’adresse à un styliste de renom : Pietro Frua (qui signa également un superbe coupé sur base de SM en 1972), le fameux designer italien pour le dessin de ce coupé qu’il veut construire. Ainsi est née en 1963 la Citroën DS 19 GT Bossaert .

D’abord, le styliste italien Pietro Frua, lui dessine un coupé sur une embase raccourcie de 47 cm et rabaissée de 7 cm. Ce coupé sera appelé GT 19, et assemblé à l'atelier de la société de Bossaert : "Gété", à Méteren.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Contrairement aux réalisations de Ricou, la GT 19 de Bossaert apporte un concept totalement différent. Si de la DS originelle il conserve le style, tout le museau étant conservé jusqu’au pare-brise, il perd ensuite son aspect fluide de goutte d’eau du au dessin de Bertoni pour prendre un aspect plus anguleux proche des standards italiens de cette décennie. (Frua a dessiné également dans le même style la Floride pour Renault). Ce coupé est un cinq places, deux portes.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

La partie antérieure est conservée, l'arrière étant inspirée d’autres coupés et berlines transalpins comme l’Alfa Roméo 2000, la Lancia Flaminia et la française Peugeot 404, avec des ailes saillantes et déhanchées après la portière, et des feux Carello.
Le pare-chocs arrière et l'inclinaison du coffre forment une symétrie de l'avant qui équilibre la silhouette, avec une vaste lunette arrière panoramique en plexiglas, digne d’un break. Le coffre offre un volume utile très exceptionnel pour ce genre de voiture de sport.

L’aménagement intérieur est celui d’une petite sportive tel que l’on le concevait dans les années 60 : sièges en cuir, volant sport en bois à trois branches, tableau équipé et, enjoliveurs chromés pour plus de caché !

Nous sommes bien loin du traitement surchargé et cossu des dérivés DS créés par Chapron... dont elle n’atteindra pas le nombre de vente étant donné son prix 30% plus élevé, la diffusion en restera plus que restreinte ...

Sa vitesse de pointe en surprendra plus d’un ! D’autant qu’à cette époque, on n’était pas habitué à rouler à près de 170 Km./h.
Douze ou treize GT auraient été construites jusqu'en 1966. (La GT 21 apparaissant lorsque la Citroën changea de cylindrée) Il ne resterait actuellement que deux survivantes, un cabriolet sur empattement court et une GT 19 de 1964. Au début des années 70, neuf exemplaires avaient déjà disparu, l'empattement raccourci réclamant une conduite "pointu !"...

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Début 1964, Hector Bossaert produira avec sa société Gété un cabriolet sur la base d’un coupé raccourci de 55 cm. avec la reprise de l’arrière de ce dernier et un avant avec phares profilés. Fabriqué à Turin chez Frua, il était expédié à Méteren pour l’assemblage.

Image hébergée par servimg.com

En 1966, Gété présente un coupé, la Stelvio, voiture de compétition atteignant les 200 Km./h. reprenant ainsi sa collaboration avec Ricou avec qui il travaillait depuis ses débuts.

Image hébergée par servimg.com
ID 19 Cabriolet décapoté rouge à sellerie noire, carrossé par Gété & Bossaert 1960 AH 1/43 N° : 8/95

Image hébergée par servimg.com
DS 19 GT Coupé dessiné par Pietro frua et carrossé par "Bossaert" à Métheren (Nord) 1964 1/43 Atlas - "DS Collection" N° : 38 - 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
Une Citroën Grand Tourisme deu'ch Nord !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyages Herviaux
» N°084 Coupé grand tourisme, Studebaker Champion 1948
» la guerre dans le grand nord
» Littérature sur les chiens de traineaux et le grand Nord
» Aventure dans le grand Nord - Island in the Sky - 1953

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: