Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C-BUGGY, libre comme l’air !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3470
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: C-BUGGY, libre comme l’air !   Sam 23 Juil - 20:14

Dévoilé au Salon de Madrid 2006, le Concept-car C-BUGGY sort l’automobile de tous les entiers battus.

Le loisir a l’âge adulte.

Se jouant des obstacles, les quatre roues motrices de C-Buggy, de 17 pouces, sont entraînées par un moteur 1.6i de 155 chevaux.
Sans toit, ni pare-brise, ni portes, de vastes ouvertures sur les flancs pour mieux visualiser le sol, C-Buggy est en prise directe avec l’air, les éléments, l’espace.

Du 25 mai au 4 juin 2006, c’est le vent en poupe que Citroën appareillait pour le Salon international de l’Automobile de Madrid faisant découvrir au public la silhouette ronde, compacte, comme tendue d’une carapace d’insecte, du concept-car C-Buggy. Il semble un rêve tout juste éclos de sa bulle, celui de l’automobile libérée de ses entraves.

Exploration inédite dans l’univers jusqu’alors balisé du véhicule de loisir, il joue à plein d’une inspiration, d’une orientation : sillonner sans relâche la carte du plaisir. Son architecture futuriste et ludique oublie volontiers des pièces traditionnelles, attendues, telles que ... le toit, le pare-brise, les portes !


Sur la terre comme au ciel : “Nous voulions en effet procurer au conducteur et au passager des sensations aériennes, le sentiment de ne faire qu’un avec l’environnement”, relate Leighanne Earley, designer Intérieur et Extérieur chez Citroën. Référence lointaine mais explicite : le Supermarine S6, ancêtre du Spitfire, hydravion à cockpit ouvert qui avait remporté en 1929 la compétition de vitesse organisée par Jacques Schneider, maître de forge du Creusot et féru d’aéronautique.

En totale liberté, dans une plénitude visuelle et sensorielle, C-Buggy est une sorte de quad automobile, le complément baroudeur du C-Airplay, autre concept-car présenté par Citroën au salon de Bologne 2005. L’art du mouvement était déjà à l’honneur avec l’astucieuse C-Airplay, ciselée par un souffle d’air. Cet air se trouvait injecté dans l’habitacle via des prises d’air externes situées sous les optiques avant et les panneaux de portes. dans ce registre, le biplace C-Buggy monte encore d’un cran.


“Né de l’engagement passionné de toute l’équipe de Style Citroën, C-Buggy est dédié à ceux pour qui le sport est autant une affaire de performance qu’un art de vivre. tout en affichant l’identité, les valeurs et le langage de style Citroën, C-Buggy revisite la notion de dépouillement, d’un retour à l’essentiel”, explique Jean-Pascal Sciancalepore, responsable vie série au Centre de Création Citroën.


Dans le vif du sujet, la forme suit le fond. Imaginé comme élément de sécurité, l’arceau central de C-Buggy s’appuie ainsi sur le train arrière, une géométrie qui autorise les designers à dessiner un châssis très rigide et donc faire l’impasse sur les ouvrants. De l’agréable à l’utile : sur les flancs, en lieu et place des portières, de larges découpes ménagent un contact visuel direct avec le terrain, nichant au détour, dans la silhouette, des marchepieds d’accès à bord. Sur le principe de contraste formel qui, sur C-Airplay, associait le blanc nacré et l’extérieur rouge vif de l’intérieur, C-Buggy propose un habitacle - ou plutôt - un cockpit - jaune acidulé tendu d’un cuir grainé sur la planche de bord, les contre-flancs et les sièges. Cette livrée intérieure s’oppose aux reflets lisses, minéraux et bruts de la carrosserie, dont la mise au point a exigé un puissant effort de recherche.

Objet polymorphe, sympathique comme un jouet pour adulte, sérieux comme une voiture de compétition, C-Buggy est habillé d’une coque en carbone revêtue d’une couche d’acier. “Les opérations de polissage de cette pellicule métallique, riche en nuances, vont lui permettre de se patiner avec le temps par un phénomène d’oxydation de surface, révélant l’histoire même de la matière, témoignant du passage des éléments et des saisons, oscillant selon les lieux et les circonstances d’une chaleur cuivrée à l’éclat du blanc, d’une froideur bleutée à un noir profond”, s’enthousiasme Vincent Lobry, designer Couleurs et matières Citroën.

Avec seulement 850 Kg. à vide sur la balance, le 4x4 C-Buggy maintient l’équilibre optimal entre la puissance de sa motorisation et l’agilité de son châssis modulaire. Affranchi des obstacles, l’homme tisse alors de nouveaux liens avec son véhicule. Souriant mais énergique, musculeux mais rassurant, C-Buggy se met tout entier au service d’un plaisir renouvelé. des instrumentations essentielles regroupées autour de commandes centrales fixes au volant, un baladeur numérique sur l’avant de la console de vitesses, couplé par technologie Bluetooth à des haut-parleurs dissimulés sous la planche de bord, C-Buggy ne perd jamais de vue l’essentiel. La soif, la quête, la conquête de nouveaux territoires. les espaces de liberté.


Source / CMAG N° 2 juillet 2006


C-Buggy Prototype Buggy 2 places 2006 NOREV 1/43 Altaya - "Concept cars, la collection" N° : 29 - 2007


C-Buggy Prototype Coffret Proto Buggy 2 places - Salon de Madrid 2006 NOREV 1/43 CONCEPT CAR Réf. : 155608 - 2007

Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
C-BUGGY, libre comme l’air !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Être libre, comme la colombe.
» KIT Main Libre -> USB -> PC -> Casque Micro
» Laocoon
» Utilisation de la piste de la Ramée ??
» PC comme kit main libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: 21éme siècle : Un nouvel ordre automobile s'esquisse ? :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: