Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 “Midi... 7 Heures... L’heure du Berger”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3113
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: “Midi... 7 Heures... L’heure du Berger”   Dim 24 Juil - 16:51

Le paysage publicitaire des années 1950 - 1960 était bien différent de celui que l’on connaît aujourd’hui ! Pour attirer les clients potentiels, plusieurs firmes demandent à des carrossiers spécialisés de rivaliser d’imagination dans la réalisation de véhicules publicitaires hors du commun, comme on en trouve encore aujourd’hui dans la caravane des courses cyclistes que l’on a évoqué en son temps.

Le sujet qui nous occupe aujourd’hui est une sympathique  2 CV du Pastis Berger, tractant une petite remorque surmontée du célèbre broc jaune très répandu dans les cafés, que Norev a fait revivre si joliment !

C’est au bord de l’eau que, tout naturellement, est né le pastis. A Marseille, plus précisément... Nous sommes en 1923. Marie-Louis Gassier créé sa société et lance le Berger, un apéritif à base d’anis qui devient “LE” pastis de Marseille. Très rapidement, Marie-Louis Gassier reprend la Distillerie Suisse fondée à Couvet en 1860 et à l’origine de la marque Berger. De Marseille partiront des milliers de bouteilles... Désormais, on demande “un Berger” à tous les comptoirs et peu à peu, la France se met à l’heure du Berger. Le broc jaune devient le symbole de la co,convivialité, et “Midi... 7 Heures... L’heure du Berger” son éternel slogan.

Berger est l’une des toutes premières marques à communiquer. “Midi... 7 Heures” est vite sur toutes les lèvres, et le broc toujours présent lors de nombreuses actions publicitaires auxquelles Berger participe. Manifestations populaires ou sportives, Berger est de toutes les fêtes, et elles sont nombreuses dans cet après-guerre où tout est prétexte à s’amuser. La notoriété de Berger est aussi très forte auprès des plus grands artistes de l’époque qui vont être les ambassadeurs de la marque. Le bar de l’Olympia devient le Café Berger. L’eau étant le complément indispensable de l’apéritif anisé, le broc jaune est un vecteur parfait pour véhiculer l’image de marque de l’entreprise. C’est ainsi qu’une idée germe dans les esprits des responsables commerciaux de l’époque : faire réaliser un broc surdimensionné et l’utiliser comme véhicule publicitaire lors des différentes manifestations (courses cyclistes, concours de boules, tournées des plages, etc... ).

Le tout premier broc est en fait posé sur le plateau arrière d’un scooter à trois roues dès juillet 1954. Le succès est immédiat mais l’engin n’est pas très rapide. De plus, l’amélioration doit tendre à rendre invisible l’homme et la machine pour ne laisser apparaître que le broc. Ainsi, fin 1955, le carrossier Rotrou à Verneuil sur Avre réalise pour le compte de Berger un superbe broc sur une base d’Isetta. L’objet est insolite et correspond exactement  aux souhaits de la firme : le conducteur est à l’intérieur et l’impression de broc roulant est parfaite. Malheureusement, l’exemplaire unique ne peut avoir de descendance car le service des Mines de Paris refuse l’homologation de série. La solution consiste donc à revenir au broc posé non plus sur un plateau solidaire de l’engin mais sur une petite remorque deux roues que l’on attellera à un véhicule. Compte-tenu d’un centre de gravité élevé et d’un poids plume (le broc est réalisé désormais en plastique par le carrossier qui vient de se lancer dans l’utilisation de ce tout nouveau matériau), le véhicule tracteur devra avoir une vitesse peu élevée : la célèbre 2 CV va assurer cette mission.

Image hébergée par servimg.com

La première Citroën 2 CV publicitaire et son broc est immatriculée le 28 janvier 1957, suivie par d’autres exemplaires la même année. Cet attelage pose à la longue quelques problèmes : le véhicule tractant cette petite remorque (lesté en outre d’un sac de sable de 50 Kg. pour la stabiliser) s’allonge sensiblement tant et si bien qu’au bout d’un certain temps, les portes ne restent plus fermées ! Pour remédier à cela, il faut, après avoir dételé la remorque, mettre la 2 CV face à un mur et la pousser doucement contre celui-ci pour qu’elle retrouve sa longueur initiale...  Compte tenu du kilométrage parcouru, ces premières voitures sont revendues au bout de 3 ans et une nouvelle flotte de 2 CV est immatriculée en 1960. Cette année là également, le nombre de broc augmente car les six autres sites Berger, en plus du siège social et de l’usine de Paris, en reçoivent vraisemblablement (aucun chiffre précis dans ce domaine) quelques exemplaires alors localement immatriculés.  Outre leurs sorties lors de manifestation promotionnelles, ces 2 CV sont quotidiennement utilisées par les représentants de la marque. Ainsi, il y a moins d’une centaine de 2 CV pour un petit nombre de brocs qui sont automatiquement réimmatriculés lors du déplacement du véhicule tracteur. A noter qu’il existe quelques variantes de carrosseries arrière de la 2 CV. mais le broc roulant pose quand même des problèmes, notamment en ce qui concerne la stabilité (prise au vent) et la vitesse qui reste fort limitée. Il est donc quasiment impossible de participer à des courses cyclistes. Aussi faut-il s’orienter vers une nouvelle génération de véhicules publicitaires Berger : la troisième, où l’objet est incorporé au véhicule. C’est ainsi qu’en 1963 une Renault pick-up avec un broc incliné voit le jour. Suite à cela, ce fut une Peugeot 205 qui prit le relai. Dommage qu’on n’ait pas une Méhari jouant ce rôle !

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Mais revenons à la reproduction de Norev. L’idée de réaliser ce modèle est venue en feuilletant un livre : “l’album de la 2 CV”. La miniature proposée est le résultat d’un travail en profondeur car elle est la reproduction fidèle du vrai véhicule dans les moindres détails : formes, dimensions, couleurs, graphismes, etc. ... La collaboration du service communication de Berger a été très important en ce sens que le travail s’est fait sur la base de documents d’archives, notamment des photos, et à partir d’informations recueillies auprès d’anciens collaborateurs de la marque.

La Citroën 2 CV est issue de la série commercialisée par Norev (AZLM 1958). Cette voiture est composée d’une carrosserie en plastique ABS injecté et d’un châssis en zamac. D’une qualité exceptionnelle, la peinture est de type polyuréthane. La peinture des ailes avant et arrière, en noir est une opération manuelle comme la pose des divers feux très réalistes. Le broc, strictement réduction du vrai, a fait l’objet de la création d’un outillage propre. Il est moulé en résine, la remorque qui le supporte est en ABS injecté et le marquage Berger sur le broc est réalisé en décalcomanies posées à la main.

Source : François Lasalle AUTOMOBILE MINIATURE ANNUEL N° 112.

Un des modèles les plus emblématiques et les plus réussis de la gamme Norev Collection. Il est présenté dans un boîtage particulier, derrière une vitrine en plexiglas. Sur le socle sont figurés des pavés tandis qu’à l’arrièr-plan se détache la photo de la vraie 2 CV Berger en noir et blanc.

Image hébergée par servimg.com

Modèle présenté : Réf. : 1500162 de 1994.

En 2002, une version tempographiée remplacera le modèle décoré en décalcomanies, la mention “sirops de luxe” disparaît de sur la voiture et la remorque !

Image hébergée par servimg.com

2 CV "AZLM" Berline avec remorqu Jaune avec bandes rouges et noires, capote noire fermée publicitaire "sirops de luxe Berger" avec broc 1957/63 NOREV 1/43 Hachette - "la caravane du tour de France" N° : 48 - 2005 Référence pour les kiosques : 151482.

D'autres décorations sont possibles d'après ce cliché :

Image hébergée par servimg.com


Dernière édition par PTIOTECARETE le Dim 16 Mar - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
deuchman25

avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 30/12/2010
Age : 27
Localisation : FRANCHE COMTE

MessageSujet: Illustration   Jeu 8 Sep - 22:56

Salut la compagnie,

Voici un petit achat de cet été qui illustre parfaitement ce post, alors je vous en fait profiter.

Image hébergée par servimg.com

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3113
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: “Midi... 7 Heures... L’heure du Berger”   Dim 16 Mar - 14:52

PTIOTECARETE a écrit:

Le sujet qui nous occupe aujourd’hui est une sympathique  2 CV du Pastis Berger, tractant une petite remorque surmontée du célèbre broc jaune très répandu dans les cafés, que Norev a fait revivre si joliment !

A noter qu’il existe quelques variantes de carrosseries arrière de la 2 CV...


Je viens de retrouver une photo (1957) d'une de ces 2 CV BERGER avec un arrière différent. En effet, elle semble être affublée d'un coffre carrossé. La capote a-t-elle été totalement remplacée par une tôle ?

Image hébergée par servimg.com

Une variante capable d'intéresser un amateur de miniatures ?

A tantôt
Alain  Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
HK500



Messages : 5
Date d'inscription : 06/07/2014

MessageSujet: Re: “Midi... 7 Heures... L’heure du Berger”   Ven 11 Juil - 13:16


http://www.forum-auto.com/automobile-pratique/modelisme-modeles-reduits/sujet9114-23275.htm#bas
D'autres vedettes du Tour, en 2014.
Revenir en haut Aller en bas
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3113
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: “Midi... 7 Heures... L’heure du Berger”   Ven 11 Juil - 13:52

Bonjour Philippe,

c'est vrai que le tour est passé par chez toi cette année, tout comme chez moi. Mais moi, je n'y suis pas allé.
Si tu veux mettre des photos, fais le donc dans le sujet dédié à l'adresse : http://aventure-citroen-min.forumchti.com/t230-le-tour-de-france-en-citroen-miniatures#1494
Merci
Alain  Very Happy 

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: “Midi... 7 Heures... L’heure du Berger”   

Revenir en haut Aller en bas
 
“Midi... 7 Heures... L’heure du Berger”
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 heures, l'heure du crime - Three O'clock high - 1987 - Phil Joanou
» L'heure vagabonde : classique ou futuriste ?
» 24 heures bateaux de viry chatillon 91
» Open Air de Zürich - 27 au 29 août
» C'est arrivé... entre midi et trois heures:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: 2 CV de 1949 à 1990 : 3.868.634 ex.-
Sauter vers: