Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Citroën et la "Formule Bleue"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3180
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Citroën et la "Formule Bleue"   Mar 23 Aoû - 13:16

Maurice Émile Pezous fils d’imprimeur Albigeois, diplômé ingénieur des Arts et Métiers et ingénieur d’essais en vol devint concessionnaire Citroën, sa marque de prédilection, à Albi, après la seconde guerre mondiale.

C’est au tout début des années 50 qu’il crée sa toute première voiture baptisée, Daphné VII, un coach à moteur traction 11 CV, sous la marque M.E.P. dont le sigle est tout simplement composé de ses initiales.
Il en fabriquera quelques exemplaires, et, c'est au milieu des années 60 que lui vient l'idée de mettre sur pied une école de conduite de monoplaces de compétition.

Image hébergée par servimg.com

Dans les années 60, constructeurs et pétroliers initient des compétitions qui se veulent des viviers de jeunes talents (en même temps qu'un vecteur de communication très populaire) ce seront les Coupe des Provinces, Coupe Gordini, formule france, formule Ford pour ne citer que les plus célèbres.
Et de là, l’idée lui vint de construire ces voitures qui permettront de disputer le “Critérium de formule bleue” qu’il dessinera lui-même à cet effet.

La première, en 1965, sera le prototype X1 à moteur d’Ami 6. Mais elle souffre du manque de puissance (25 ch) du moteur 600 cm3 dont elle est équipée.

La maison Citroën lui préféra vite la “X2” à moteur 848 cm3 (60 ch) de la Panhard 24 CT. Vingt de ces voitures furent offertes par Citroën en 1967 à l’Automobile Club de France.

Image hébergée par servimg.com

Dotée d'un châssis tubulaire portant une carrosserie légère en polyester moulé, d'une boîte de vitesses et de quatre freins à disque Citroën, cette monoplace MEP X2 atteignait 190 km/h.

Image hébergée par servimg.com

En 1968, on fit des essais avec un moteur N.S.U. sur la “X7”, deux modèles seulement !?

Image hébergée par servimg.com

En 1969, le critérium est officiellement ouvert et 92 “X2” à moteur Panhard sont construites.

En 1971, la GS est créée par Citroën et son moteur 1015 cm3, quatre cylindres va remplacer immédiatement le moteur de la 24 CT et la nouvelle monoplace prend le nom de “X 27” et sera produites en 84 exemplaires. Elle reprend également sa boîte, sa transmission et ses freins. Disposant alors de 78 ch pour un poids de 390 kg, elle atteint plus de 200 km/h dans la ligne droite des Hunaudières au Mans.

Image hébergée par servimg.com

Fin 1975, après sept ans, plusieurs centaines de jeunes pilotes ont été formés à la course en circuit grâce à la Formule bleue.

Une cinquantaine de M.E.P. X2, X7, X27  se sont réunies sur le circuit d’Albi en juillet 2005 pour fêter la création de ces voitures.

Image hébergée par servimg.com

Source : CITROSCOPIE N° : 7 - Sept/Oct/Nov 2005

Course MEP Circuit des remparts d’Angoulème 2010 < Le film

Image hébergée par servimg.com
M.E.P. X27 Monoplace Prototype à moteur GS 1971 UNIVERSAL HOBBIES 1/43 Atlas - Passion Citroën N° : 64 - 2007
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
Citroën et la "Formule Bleue"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le type H La route bleue
» New version Norev Citroën SM, DS 1/18 2010
» mes citroën's au cours du temps
» Carburants sur la route bleue ?
» formule 1 / voiture de course

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: