Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La miniature la plus chère du monde !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3197
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: La miniature la plus chère du monde !   Mer 31 Aoû - 10:08

Le vendredi 4 février a eu lieu une vente aux enchères réalisée sous l’égide de Artcurial à Rétromobile 2011.


Une miniature au 3/5e d’un Cabriolet Traction15 Six Citroën réalisé par Éric de Paüw en 1979 y a été adjugée pour la modique somme de 28.052 € !


Voici l’annonce de mise aux enchères :
VOITURE ENFANT "CITROËN CABRIOLET TRACTION AVANT 15/6" - SANS RÉSERVE fabrication Éric de Paüw. Moteur 140 cc. quatre temps, démarreur électrique, marche Av/Ar. Réalisée au 3/5° avec un grand luxe de détails et toutes les caractéristiques d'une vraie automobile, son prix élevé puis le décès de son concepteur en stoppa la production au 6° exemplaire. Le catalogue publicitaire original sera remis à l'acquéreur. Exemplaire prototype présenté à Rétromobile en 1989, châssis M01 001.

Mais qu’elle est donc cette miniature ?

J’ai retrouvé sa trace dans un numéro de Citroën Revue de février 1995, sous la plume de Olivier Amélineau :

Mini Citroën pour enfants gâtés

Pour l’amour du beau

Éric de Paüw a toujours été marqué par Citroën. IL a travaillé pour la firme de Javel, il a vendu des voitures ornées du


double chevron, il en a dessiné d’autres. Et pour faire connaître son savoir-faire en matière de design, il a tout simplement réduit un... cabriolet Traction.


Avec cette voiture, Éric de Paüw n’a pas fait les choses à moitié : il a choisi pour base l’un des plus mythiques cabriolets de la marque, le sublime cabriolet 15 Six construit juste avant-guerre à une poignée d’exemplaires. Ce modèle quasi unique est l’œuvre du styliste maison Flaminio Bertoni, l’un des plus grands, selon Éric. Je ne voulais pas faire une énième version de Bugatti ou de Ferrari. Je voulais juste montrer ce que j’étais capable de faire. Et quoi de plus difficile que de reproduire exactement une vraie voiture, sans en altérer les formes ? Et il précise ensuite que : La tâche n’était pas facile, car le cabriolet Citroën est plein de subtilités de formes, avec une finesse de dessin au niveau des ailes arrière incroyablement difficile à reproduire. Savoir le faire, c’était pour moi le moyen de démontrer mes capacités.




PROCHE DE LA VRAIE

La gestation de cette petite merveille a pris un peu plus de deux ans, entre l’idée et sa matérialisation par un prototype roulant (février 1989). Je suis parti d’une photo de profil de berline 15 et d’une autre de cabriolet 11. Car, à part le capot plus long pour loger le 6 cylindres, il n’y a aucune différence notable entre les deux cabriolets. Réduites aux 3/5e, et malgré son châssis tubulaire et son caisson central en tôle, disait le constructeur, le cabriolet Traction en réduction est quasiment conforme au vrai. Seule entorse, mais de taille : la position du moteur (un mono-cylindre Honda 4 temps de 140 cm3). Nous avons été obligé de le mettre dans le coffre pour de multiples raisons. La première par simple facilité, car en suivant une échelle exacte de 3/5e, on s’aperçoit qu’un enfant de 12 ans est déjà à cet âge plus grand en proportion qu’un adulte. Il fallait donc avancer le pédalier pour que cet enfant puisse l’utiliser. Seconde raison, en confinant le moteur dans un coffre fermé par une clef différente de celle du contact, on protège indirectement les jeunes utilisateurs, souvent très curieux, d’un accident... La "15 Six de Paûw" est donc... la dernière Citroën à propulsion jamais fabriquée... enfin presque !


La transmission se fait via un différentiel et l’embrayage est un multi-disques à bain d’huile. Belle technologie. Pour le reste tout est, à l’échelle, la copie conforme de l’original, du pare-chocs avant aux vis à têtes fraisées en passant par les poignées de portes, la planche de bord peinte ou encore la façon dont le pare-brise est fixé. Incroyable !

OBJET RARE


Tout ce qui est rare est cher, c’est bien connu. Affichant sa miniature au prix défiant toute concurrence de 110. 000 F (10. 000 $ à l’époque), Éric de Paüw n’en a vendu que 6 exemplaires. ce petit contingent est resté en France. Et bien entendu, ce sont des passionnés de la marque qui les ont achetés. L’un d’entre eux en a acheté une car il avait roulé dans un cabriolet Traction dans sa jeunesse, confit-il souriant . Il voulait faire plaisir à ses petits enfants et ainsi les voir plus souvent ! Un autre est propriétaire d’un cabriolet 11. Mais l’homme discret et malgré de nombreuses interrogations il ne donna pas de plus amples détails sur l’identité de ses clients passionnés : les choses touchant le commerce sont toujours confidentielles !

Les 6 mini-Traction 15 Six Cabriolet sont toutes différentes. Quatre d’entre elles sont noires, mais leur habitacle est, pour deux d’entre elles, tendu de cuir rouge alors que les autres sont bordeaux et buffle. Une cinquième est vert foncé avec une garniture en cuir buffle. La dernière, enfin est rouge Delage, ailes noires et sièges en cuir gris moyen (la caisse est peinte avec les teintes d’origine de la 2 CV Charleston).

En 1995, Design Performance n’était plus en mesure de fabriquer ces petits chefs-d'œuvre pour enfant très gâtés. Éric de Paüw avouait lui-même : Je ne suis pas déçu de n’en avoir construit que 6, car ainsi, par les voies mystérieuses de la Providence, elles sont aussi rares que la vraie.


Jerry Hathaway / SM mondiale dit de lui : Éric de Paüw est décédé dans un accident de voiture lors d’un retour tardif à son domicile sur les routes verglacées un soir de 1993. Si Éric était encore avec nous aujourd'hui, je sais qu'il aurait pu être un designer très connu dans le domaine de l'automobile.


Alain (AUTOREVE) l’a peut-être connu en tant que responsable-adjoint du style interne Citroën qu’il a quitté en 1991 !?

Photos additionnelles de Jerry Hathaway qui avait été invité par Éric de Paüw à Rétromobile 1989 où il exposait ses prototypes. Jerry a connu Éric lors de son séjour de 3 ans aux Etats-Unis où il il a suivi les cours du célèbre Art Center Design College de Pasadena. Éric ayant rendu visite en 1984 à Jerry, le “représentant” de SM World.


Installation du stand à Rétromobile 1989 - Photo Jerry Hathaway


Stand Rétromobile 1990 : On voit Jacques Né à côté du constructeur en chandail rouge ! - Photo Jerry Hathaway

Source : CitBiz - Journal of the CCofNA & Citroënthusiast

Pour ceux que cela peut intéresser, on retrouve la miniature décrite dans l'ouvrage sur les voitures d'enfants de Guy CHAPPAZ (qui construit lui même des voiturettes à moteur pour enfants sous la marque “Voiturettes C.G.”) : Merveilleuses automobiles à moteur pour enfants
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
La miniature la plus chère du monde !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La photo la plus chère du monde !
» La pipe la plus chère du monde ?
» Quelle est la plus chère ?
» la voiture 1/8 la plus chère du monde !!
» La 12" la plus chère du monde...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: Les automobiles Citroën : Les véhicules sortis des chaînes Citroën avant-guerre :: Traction-Avant 7, 7S, 11, 15 six G et 22 de 1934 à 1939-
Sauter vers: