Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 La vérité sur le T.U.B. Citroën

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3264
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: La vérité sur le T.U.B. Citroën    Jeu 3 Nov - 20:37

Les TUB (Traction Utilitaire Basse) et T.U.C. (Traction Utilitaire de type C) de Citroën étaient les camions légers dérivés de la Traction Avant et produits par Citroën de 1939 à 1941. Le TUB est le premier véhicule utilitaire jamais équipé d'une porte coulissante latérale et d'un plancher de charge le plus bas possible.

Histoire
En 1935, Citroën comprend qu'il manque dans le marché des utilitaires, un vrai véhicule à traction avant avec une charge utile comprise entre 500 et 850 kg en remplacement des Rosalie utilitaires vieillissantes.

Été 1936, Pierre-Jules Boulanger se voit remettre un épais dossier constitué de photos, croquis, statistiques et descriptions précises de l'utilisation de ces utilitaires en tournées de porte-à-porte. Il ressort de cette enquête que les utilisateurs ont besoin d'un véhicule
1- à cabine avancée,
2- dans lequel on peut se tenir debout)
3-. permettant d'accéder à l'arrière depuis le poste de conduite,
4- avec une porte latérale côté trottoir, pour faciliter les opérations de chargement / déchargement.

Automne 1937, le bureau d'études achève le premier prototype roulant d'un nouveau véhicule utilitaire ne ressemblant à rien de connu.

Image hébergée par servimg.com

Juste avant la guerre, le 12 mai 1939, les services des mines examinent un utilitaire baptisé 7-T série U, portant le numéro de châssis 900000 et équipé du moteur TB 00032. Le TUB est né, c'est l'innovation ! Il doit son nom à l'abréviation de Traction Utilitaire Basse. Il emprunte le moteur quatre cylindres 35 ch de la 7C (9 CV), placé en porte-à-faux avant. Le châssis est constitué de deux longerons contre-coudés ; le plancher avant est assez haut pour loger la mécanique et permettre l'agencement d'une cabine avancée ; un plancher de charge le plus bas possible (seuil de chargement de 42 cm) permettant à un homme de se tenir debout (hauteur intérieure de 1,75 mètre) ; la porte latérale est coulissante, une nouveauté fondamentale en matière d'utilitaire léger. La carrosserie est très simple, la fabrication avait été confiée au carrossier Fernand Genève.

Le Citroën TUB.
Sur les deux côtés à l'arrière, on trouve des rideaux en toile de bâche percés de fenêtres en matière transparente souple. Celui de droite est fixé à demeure, celui de gauche peut-être roulé et relevé jusqu'à la gouttière de toit. Une fois l'auvent ouvert, on accède à un volume utile de plus de 6 m? après avoir enlevé le panneau arrière démontable.

La roue de secours et la batterie sont placées dans des coffres extérieurs à gauche, bien accessibles et sans aucun contact possible avec la marchandise. La mécanique est héritée de la 7 CV, ainsi que la boîte de vitesses et le train avant à suspension par barres de torsion. Le train arrière est du type conventionnel avec des ressorts à lames semi-elliptiques. Toujours emprunté de la Traction, le freinage est entièrement hydraulique avec les tambours à six tocs de 11 CV. Il fut commercialisé le 5 juin 1939 au prix de 36 000 francs.

L'année suivante, le 13 février 1940, le service des mines homologue le 11-T série U. Le premier véhicule porte le numéro de série 950 001. Bien que les TUB 7 CV et 11 CV aient la même charge utile de 1020 kg, on peut les distinguer : le 7 CV ne possède qu'un seul essuie-glace côté passager, comporte un ourlet en tôle symbolisant un pare-chocs en bas de la carrosserie, dispose de deux orifices de remplissage d'essence, et d'une trappe lisse pour d'accès à la batterie (contrairement à celle du 11 CV qui est percée de quatre ouïes). Pendant la guerre, le 23 juin 1941, apparaît le Type 11-T série U-C ou T.U.C. (Traction Utilitaire de type C). Quelques légères modifications le diffèrent du TUB, le plus important pour l'utilisateur, la charge utile passe de 1 020 kg à 1 200 kg. Il existait aussi en version ambulance, le TAMH. Très peu de ces curieux véhicules furent vendus, sa diffusion limitée par la guerre ne dépasse pas les 2000 unités.

Image hébergée par servimg.com
Les TUB 7 CV et 11 CV

Image hébergée par servimg.com
Le TAMH

Pendant l’Occupation et en raison de la pénurie d’essence, les français découvrent les vertus du gazogène et redécouvrent celles de l’électricité !
Dès 1940, Citroën participe à l’histoire du véhicule électrique en confiant son TUB, dont la carrière commerciale a été brutalement interrompue par la guerre, à la société Fenwick. Durant deux années (1941-1942) cette dynamique société, sous l’impulsion de l’ingénieur Henri Faron, va se charger d’électrifier ce petit utilitaire. Baptisé Cittub, ce véhicule, que ses 540 kg. de batteries n’empêchent pas d’avoir une charge utile de 1. 000 kg., devra changer de nom à la demande de Citroën juste avant sa commercialisation. C’est donc sous le nom d’Urbel qu’une centaine d’exemplaires seront fabriqués avant que ne cesse cette commercialisation, entravée sans doute par des problèmes d’approvisionnement en carrosserie.

Image hébergée par servimg.com

1946, premier et dernier Salon de l'automobile pour ce véhicule sans espoir de remise en fabrication, son successeur le Type H, étant déjà prêt.
Quelques données : Voie avant : 1,48 m Voie arrière : 1,61 m Hauteur : 2,13 m Hauteur intérieur : 1,75 m Longueur du plancher plat : 3,30 m Pneus : 16 x 45 ou 16 x 50 Suspension AV par barres de torsion et AR par lames Volume utile : 7 m3, Poids à vide : 1330 kg (TUB), 1380 kg (T.U.C.).

Les chaînes de fabrication des TUB, TUC ne semblaient pas débordées de travail  Shocked




Source : Techno-science.net

Image hébergée par servimg.com
T.U.B. 11 CV Camionnette "Michelin" noir 1940 IXO 1/43 Altaya - "La collection officielle Michelin" N° : 10 - 2006

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com
T.A.M.H. 11 CV Ambulance militaire Croix rouge Française 1940 IXO 1/43 Altaya - "Nos chères camionnettes d'antan" N° : 88 - 2008

Image hébergée par servimg.com
T.U.B.. 11 CV Camionnette "Primistère" crème et vert 1945 IXO 1/43 Altaya - "Nos chères camionnettes d'antan" N° : 42 - 2006

Image hébergée par servimg.com
T.U.B. 11 CV Camionnette "Biscuits Brun" rayé jaune et bleu foncé avec pub sur le toit 1945 IXO 1/43 Altaya - "Nos chères camionnettes d'antan" N° : 64 - 2007


Dernière édition par PTIOTECARETE le Lun 30 Jan - 18:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3264
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: La vérité sur le T.U.B. Citroën    Sam 20 Oct - 13:18

Rare publicité (couverture) d'époque

Image hébergée par servimg.com

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PIJO3007

avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 05/05/2012
Localisation : 30129 MANDUEL

MessageSujet: Re: La vérité sur le T.U.B. Citroën    Jeu 1 Nov - 13:08

Bonjour
Voici la miniature du modèle électrique FENWICK











Fabricant : ESDO (Dominique Esparcieux)



a+
JP de Nimes
Revenir en haut Aller en bas
http://la-licorne-autos.forumactif.org/
MIKE3

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 61
Localisation : 91160 LONGJUMEAU

MessageSujet: Re: La vérité sur le T.U.B. Citroën    Ven 2 Nov - 11:50

cheers Un modèle splendide rien d'étonnant quand on connait le concepteur







Michel
Revenir en haut Aller en bas
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3264
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: La vérité sur le T.U.B. Citroën    Ven 2 Nov - 14:00

C'est bien de savoir que, pour les deux mains gauche, comme moi, cette miniature existe en kit et, en "tout monté" Laughing
ESDO Réf. : 066/M 1/43 FENWICK URBEL AMBULANCE 1941 "VILLE DE PARIS"

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vérité sur le T.U.B. Citroën    

Revenir en haut Aller en bas
 
La vérité sur le T.U.B. Citroën
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité
» Vos 7 vérités
» Miss Karaté Kid : le moment de vérité IV
» La vérité est-elle toujours bonne à dire?
» [Johnston, Jennifer] De grâce et de vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: Les automobiles Citroën : Les véhicules sortis des chaînes Citroën avant-guerre :: Les véhicules utilitaires-
Sauter vers: