Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 DEVOS - les traction d'après guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 14 Nov - 17:21

Suite du chapitre DEVOS, avec ici celles d'après guerre sorties de ma tractiothèque.

15 CV berline 1947 - réf. D47 - série spéciale 10è anniversaire Devos - Gris irisé
15 CV berline 1949 "belge" - réf. DB - rouge


15 CV berline 1950 - réf. D50 - série spéciale 10è anniversaire Devos - noire

11 CV berline 1952 - réf.: N2 - 150 exemplaires - bleue marine

15 CV berline 1953 - réf. D1 - 100 exemplaires - noire
15 CV berline 1955 - réf. D2 - 100 exemplaires - grise


11 CV commerciale 1954 - réf.: ? - 300 exemplaires - grise
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mer 19 Sep - 16:27

15 familiale 54 équipement gaz

Le jeu des différences entre les numéros 68, 84, 114 et 220. a noter que les pneus striés de la 84 ne sont pas d'origine (j'ai récupéré cette voiture avec des pneus coupés)... ou comment une Devos peut évoluer pendant sa période de production...




Pare-choc avant et arrière, bouteilles, tubulures, plaques, phares tout évoluent...



Attention pour la comparaison les voitures sont inversées! oups! désolé...




Et ce n'est pas un fait isolé au vu des C6 et autres traction à coffre dont les moules ont été modifiés pour faciliter le montage.

Amicalement

Pascal

Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mer 19 Sep - 16:53

tu as des versions différentes sur beaucoup de modèles affraid ?
Ce qui atteste du coté artisanal de Devos et explique pourquoi certains collectionneurs multiplient les modèles à priori identiques. A titre d'exemple, j'en connais un qui achète TOUS les modèles FFI pretextant que chacune étant faite à la main, elles sont toutes différentes. Il revient régulièrement pour tenter de m'acheter les miennes...............
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mer 19 Sep - 17:27

Tu sais c'est à l'occasion.

Je privilégie d'abord les modèles que je n'ai pas, ensuite quand une variante se présente et que les prix, et les finances, le permettent j'en profite.

Je n'ose te dire les modèles que j'ai vu passer sans pouvoir rien faire d'autre que les regarder disparaitre quand bien même leur rareté me tentait...en sus des modèles pour lesquels mes finances ne m'ont pas permis de m'aligner... mais c'est courant pour tous les collectionneurs de Devos! Sad Sad Sad

Le point positif est que je suis heureux de savoir qu'ils existent est que peut-être un jour...
Ma collection me comble telle qu'elle est et il reste tellement à faire que l'espoir est là pour de nouvelles découvertes...modèles manquants ou variantes nouvelles. Very Happy

Tiens pour les manques je n'ai qu'une FFI... pas de gazo panhard, peu de découvrable ou de... Plein de bonheur à venir ou pas! geek

Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mer 26 Sep - 10:36

77traction a écrit:
Tu sais c'est à l'occasion.

Je privilégie d'abord les modèles que je n'ai pas, ensuite quand une variante se présente et que les prix, et les finances, le permettent j'en profite.

Je n'ose te dire les modèles que j'ai vu passer sans pouvoir rien faire d'autre que les regarder disparaitre quand bien même leur rareté me tentait...en sus des modèles pour lesquels mes finances ne m'ont pas permis de m'aligner... mais c'est courant pour tous les collectionneurs de Devos! Sad Sad Sad

Le point positif est que je suis heureux de savoir qu'ils existent est que peut-être un jour...
Ma collection me comble telle qu'elle est et il reste tellement à faire que l'espoir est là pour de nouvelles découvertes...modèles manquants ou variantes nouvelles. Very Happy

Tiens pour les manques je n'ai qu'une FFI... pas de gazo panhard, peu de découvrable ou de... Plein de bonheur à venir ou pas! geek


je suppose que tu en as quand même d'autres à nous montrer....
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Jeu 27 Sep - 11:10

Bonjour oui c'est possible scratch

Mais pour le moment pas de "bonnes" photos sauf pour une onze déjà présentée par toi.

Je verrais à en faire si tu veux, pour ce qui est des Citroën Devos il me reste quelques tractions et deux DS de Roland mais je pense que tu les connais déjà.

Sinon en peu commun si tu jette un coup d'oeil aux type A at B tu verra, si ce n'ai déjà fait, les modèles peu fréquents d'Hélios Lencina. Un jour (après...) pour toi qui est fan de traction j'essaierai de photographier les multiples déclinaisosns des Dubray/ Teknoby/Tek-hoby une autre approche des tractions (et C4) dont je n'arrête pas de découvrir de nouvelles versions. Malheureusement beaucoup sont encore stockés en carton par manque de vitrine.
Mais comme il y a beaucoup, beaucoup de manque dans ma collection beaucoup plus modeste que tu semble le croire... Embarassed Les choix faits obligeant à de nombreuses impasses, je suis sur que tu pourrai me faire découvrir beaucoup de modèles intéressants Smile Smile Smile

A bientôt, amicalement

Pascal

Revenir en haut Aller en bas
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3264
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Jeu 27 Sep - 13:29

77traction a écrit:
... DS de Roland mais je pense que tu les connais déjà.

Pascal

Les DS "Roland" une question déjà évoquée, mais jamais développée, ici ! Crying or Very sad
Cela devrait être très intéressant çà ! Wink
A voir et à revoir Shocked
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Ven 28 Sep - 10:31

77traction a écrit:
Bonjour oui c'est possible scratch

Un jour (après...) pour toi qui est fan de traction j'essaierai de photographier les multiples déclinaisosns des Dubray/ Teknoby/Tek-hoby une autre approche des tractions (et C4) dont je n'arrête pas de découvrir de nouvelles versions. Malheureusement beaucoup sont encore stockés en carton par manque de vitrine.


Je n'ai pas résisté au sujet...... Laughing Laughing
http://aventure-citroen-min.forumchti.com/t741-dubray-repreneurs-la-11cv-familiale#1880
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Evolution de la berline 15 six 1955 référence D2   Mar 9 Oct - 12:48

En sus du modèle présenté par trac_aoc, une évolution de celui-çi pour confirmer une fois de plus le caractère artisanal de la production de Roland Devos mais aussi de ses soucis de fidélité des modèles et ...de l'obligation de changement des moules (et de fournisseur avec l'arrivée Provence Moulage) suite aux déboires des premières coques à coffre (ajustage fastidieux reprises multiples des détails de la résine etc..).

Malheureusement le modèle "première génération" que je vous présente est incomplet et à subi quelques dommages. veuillez m'en excuser si je vous le présente ainsi dans son jus mais il permet de comparer aisément l'évolution entre ses deux modèles qui se suivent de peu temporellement.

La seconde version à des pneus à flanc blanc ( bien souvent selon les desiderata du client) et est d'un gris légèrement plus clair.



A noter que le premier moule porte un numéro chronologique postérieur au second moule! Celà est du à la difficulté d'assemblage du premier moule. La priorité de livrer les clients a conduit Roland à livrer les nouvelles versions avant la fin du montage des premières...
Le nouveau chassis se reconnait instantanément à son nouveau graphisme et à l'apparition du blanc en remplacement du rouge.



La différence d'échelle est visible, ici la précision des modèles Devos en prends un coup! Noter également l'évolution du positionnement des phares additionnels.



A gauche l'ancienne, à droite la nouvelle: la différence de hauteur est notable!



Allez devant...



... et derrière pour mieux comparer.



Si vous avez un modèle D2 quelle est la finition de celui-ci?

Pour le plaisir une petite compilation Basketball



A bientôt j'espère
Amicalement Smile
Pascal
Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 9 Oct - 19:00

je ne connaissais pas ces variantes de moule.....
Le mien porte le numéro 53, a un châssis avec une topographie en rouge mais des pneus à flancs blancs. Je ferai des photos de détails à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 9 Oct - 19:41

Avec plaisir pour les photos!

Pour les pneux à flancs blanc comme tu le sais le client était roi avec Roland. Il semble que les versions à flanc blanc soient les plus nombreuses pour ce modèle mais cela demande confirmation.
Avec le numéro 53 effectivement il doit s'agir également d'un premier moule pour la carrosserie, aisément reconnaissable aux gravures des poignées ou des charnières de portes.
Il est possible d'estimer à environ 60 exemplaires le premier type, d'où près de 40 pour le deuxième (ou 90 selon d'autres sources ).Tu peux retrouver la trace de ces changements dans la doc Devos (lettre additive aux catalogue)

Il a existé également une D2 taxi bicolore beige et brun (comme ma 11 familiale 1952 taxi). d'ou peut être les 50 D2 supplémentaires citées ci-dessus.
Je ne peux que supposer... car les versions taxi sont pour le moins peu fréquentes et selon l'acheteur initial de ma familiale celle-ci était proposée uniquement hors catalogue aux "bons clients".
Si tu as des infos sur les taxis? king
Amicalement
Pascal
Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mer 10 Oct - 12:11

Les taxis sont effectivement rares et les seuls que j'ai vu sont des 11 Cv familiales.
Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 3 Déc - 18:50

une 15/6 familiale 54/55, gaz, est rentrée dans ma tractiothèque. Elle porte le n°29 (sur 300)





Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 3 Déc - 19:21

Bonjour

Bonne pioche Pierre-Edouard! un beau modèle que tu viens d'avoir. Heureux de voir que tu as pu récupérer une Devos. Félicitations!

Pascal
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 19 Fév - 19:18

La 11 familiale taxi 1952 pas facile à trouver...



C'est une base produite par Provence Moulage et montée par Roland Devos avec le taximètre à droite.



La version Provence Moulage existe aussi avec le taximètre à gauche.

Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 10 Mar - 18:11

Quelques vues de ce modèle: familiale Taxi 1952







Pour l'avoir vu une 15 taxi berline 1955 existe bien sur la base de la D2 avec des teintes proches  (crème plus foncé et marron plus clair) du modèle présenté, mais elle présente une découpe de peinture en pointe sur le capot.
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 10 Mar - 19:06

Une nouvelle version de la D2 à cent exemplaires, pardon il s'agit encore de la D II...
...un des premiers modèles (N°5) qui se différencie immédiatement par ses jantes gris bleuté:





Mais surtout ce qui est intéressant c'est la justification des plaintes de Roland quant aux premières livraisons des carrosseries à coffre dont la géométrie très variables nécessitait de nombreux ajustements et ce pour un résultat pas toujours satisfaisant, et surtout, engendrant des retards à des livraisons qui se comptaient au final bien souvent  en semestres pour ne dire en années! Ces problèmes ne seront résolus qu'en changeant de mouliste.



Les interstices entre chassis et carrosserie sont béants....Roland devait être désespéré de livrer ce genre de modèles...(à comparer aux deux modèles de D2 à la charnière du changement de mouliste déjà présentés)
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 11 Mar - 15:10

Trac-aoc nous a déjà présenté la 15 belge 1949, je vais pour comparaison vous présenter le même modèle de Forest mais cette fois de 1950



La 1949 présente les enjoliveurs inox, la 1950 lesenjoliveurs ivoire. Une légère différence de teinte du rouge permet de s'assurer encore une fois que la production de ces deux versions ne s'est pas effectuée simultanément pour ces modèles faisant parti des versions créées pour les 10 ans de la première traction réalisée par Roland.

Si la 1949 est bien prévue à 180 ex je ne peux que supposer qu'il en est de même pour la 1950.






Sur ces deux versions très peu de différences, notez cependant la position des clignotants des ailes avants ou l'épaisseur du monogramme 15 six:



A gauche 1950 et à droite 1949




Les deux versions présentent généralement des plaques minéralogiques blanches non entourées d'un enjoliveur. Mais pour les avoir vu, les plaques pour l'année 1949 peuvent être entouré de chrome ou de rouge, accompagnées ou non du B telle celle ci d'un ami que j'aime doublement  Wink. La 1949 présentée en comparaison n'a l'entourage inox que pour la plaque avant, pour l'arrière ...un oubli?
Pour le moment je n'ai pas eu en main des modèles 1950 avec cette particularité mais nul doute que ces variantes y sont également présentent.

Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 11 Mar - 19:23

Maintenant un petit tour en 1954 avec deux modèles créés par Roland pour une diffusion sous la marque Provence Moulage.
Celui-ci a cependant assuré le montage et la diffusion directe pour ses clients de ces kit Provence Moulage.

D'abord la commerciale 54 présenté en hayon ouvert, elle porte la référence Dpa\1B prévu à 300 exemplaires. Ici en bleu RAF , elle existerai aussi en gris  en montage Devos (voir en gris-bleu telle celle présentée par Trac-aoc qui semble cependant issue d'un kit, sauf à voir la signature sous le chassis)d'après mes renseignements.







Ensuite  la familiale 54 référence Dpc ( 300 exemplaires) qui existe aussi en gris-bleu ainsi qu'à priori en gris bruyère.



Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Jeu 13 Mar - 10:57

Difficile de suivre Pascal dans la progression de sa collection de Devos.....
Que de belles choses.
Pour ma part, une petite nouvelle dans ma tractiothèque, modèle que je cherchais depuis longtemps...
La description a été faite plus haut par Pascal pour cette familiale de 1954, taxi bicolore crème et marron, sans galerie.


Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Jeu 13 Mar - 11:58

Très belle pioche!

Mais as tu bien vu tes pare-chocs? Ton chauffeur a t'il voulu rendre l'avant plus cossu? En tout cas une variante de plus de découverte, bravo  cheers 
Porte t'elle un numéro?

Pour ma collection sache que j'ai encore récemment laissé partir pas mal de Devos faute de moyens, mais t'inquiète pas j'ai encore quelques modèles à présenter et d'autres avec de nouvelles couleurs ...
Si j'en crois ce que j'ai pu connaitre de la production de Roland je n'ai pas réuni le tiers des modèles (avec leurs variantes) réalisés par lui et ce après 30 ans de traque... Alors à moins de devenir un nouvel Mathusalem c'est une tâche impossible surtout qu'il y a une vie en dehors des Devos  Very Happy Il me reste juste à espérer faire encore quelques heureuses rencontres...

Je secoue ma flemme rarement ou suis peut-être trop occupé par ailleurs aussi c'est pourquoi mes présentations sont un peu erratiques. J'ai pleins de nouveautés de l'ami Christophe également à photographier plus quelques bricoles sympa de tout genre. Il me reste plusieurs centaines de voitures à mettre en vitrine et plus trop de murs de libre si je veux continuer de vivre en famille! J'ai même squatté les toilettes Embarassed 

J'en profite pour répondre à Pascal: sur les 22 cabriolets le centrage de la roue de secours entre la vitre, les bouchons de remplissage des réservoirs et la plaque est bien, comment dire....est un peu....imprécis  Sad 
Roland n'a malheureusement pas toujours réalisé des modèles parfaits. Entre les premières 22 et les premiers modèles à coffre sans compter les couleurs de roues pas toujours conformes il y le choix!

Pourtant je reste toujours sous le charme de ces "petits bijoux" qui ont vraiment marqué un avant et un après dans l'histoire de la traction miniature.


Dernière édition par 77traction le Jeu 13 Mar - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Jeu 13 Mar - 13:46

Elle ne porte ni numéro ni référence (DP?).
penses-tu que le pare choc ait pu être mis en place ultérieurement?
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Jeu 13 Mar - 14:08

Pierre-Edouard, pour moi deux possibilités:

A l'époque pour le transport les voitures étaient souvent livrées sans les pares-chocs avant collés pour éviter la casse, parfois les arrières également. Aussi peut'on imaginer la perte du pare-choc et son remplacement par un de 15 six.

L'autre explication dans l’hypothèse d'un client régulier est une accéssoirisation suivant les désidératas de celui-ci. Avec Roland tout était (presque) possible! et cette transformation simple aurait pu être accepté sans difficulté.
De plus à l'échelle 1 il s'est fréquemment vu l'adoption sur les tractions de cette adaptation pour "moderniser et transformer" une 15 plus ancienne ou "gonfler" une paisible 11.

Peut-être une différence de collage (ou de finition sur les ferrures) est t'elle visible entre l'avant et l'arrière pour invalider une de ces hypothèses.

Ce modèle reste de toute façon très peu fréquent, et doit être considéré avant tout comme un témoin d'une époque qu'il soit d'origine ou modifié ultérieurement.

Pour la référence, Dpb circule associé à 1954 pour le taxi, je ne peux te confirmer cette référence sinon que DPc est celle de la familiale est Dpa/1B celle de la commerciale avec le hayon ouvert (1A pour hayon fermé dans ce cas?).

Nota: L'utilisation de majuscule et de minuscule correspond aux notations sous les chassis.

Je te souhaite d'en trouver d'autres de ce type!
Amicalement
Pascal
Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Dim 16 Mar - 18:43

77traction a écrit:
Pierre-Edouard, pour moi deux possibilités:

Peut-être une différence de collage (ou de finition sur les ferrures) est t'elle visible entre l'avant et l'arrière pour invalider une de ces hypothèses.

Les traces de collage sont inexistantes et ne laissent pas penser qu'il a été remplacé.Cela parait d'origine.


Dernière édition par trac-aoc le Lun 17 Mar - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Dim 16 Mar - 19:05

Modèle peu fréquent et peu vu dans les collection de DEVOS: la 11B de 1953. Il s'agit pourtant de la représentation de la traction la plus courante dans les rues...

Elle porte la référence M1 et a été fabriquée à 150 exemplaires. Cette référence correspond à toutes les 11B avec malle de 1953 à 1955.

Ici dans sa robe "gris fumée", n°99/150



Elle rejoint sa sœur ainée, la 11B de 1952, sans malle donc, référence N2,  ici dans sa robe bleue, n°58/150



Dernière édition par trac-aoc le Lun 17 Mar - 21:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 17 Mar - 14:03

Pour moi également la M1 est gris fumé, elle existerait en gris fumé rosé et gris vert....
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 17 Mar - 14:22

Pour changer un peu des berlines et familailes, limousines et commerciales quelques cabriolets Langenthal portières ouvertes qui dans la gamme Devos sont venus compléter les deux séries de cabriolets capoté argent puis sable doré












Ils existent aussi en au moins une quinzaine de coloris avec en option des klaxons ou des longues portée, un porte bagage ou pas , avec ou sans rétroviseur roues braqué à gauche ou à droite, avec ou sans 15 six sur la plaque avant etc..; et même capoté en "transformation" la encore avec au moins sept coloris différents.

Je ne peux vous présenter que trois coloris: beige, beige rosé et bleu marine, avec visible les options klaxons,phares longues portée, porte bagage et rétroviseur. Les flancs blanc étant de série. Sur ces modèles les portes sont mobiles! Noter les deux beiges différents qui se suivent dans l'ordre des réalisations ( N° 41 et 42) du pur artisanat, du pur Roland...
De quoi perdre la tête!

Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 17 Mar - 21:44

Ah, les Langenthal !J'en mettrais bien quelques unes voir une seule dans ma tratiothèque ...
Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 18 Mar - 14:28

77traction a écrit:
Maintenant un petit tour en 1954 avec deux modèles créés par Roland pour une diffusion sous la marque Provence Moulage.
Celui-ci a cependant assuré le montage et la diffusion directe pour ses clients de ces kit Provence Moulage.

D'abord la commerciale 54 présenté en hayon ouvert, elle porte la référence Dpa\1B prévu à 300 exemplaires. Ici en bleu RAF , elle existerai aussi en gris  en montage Devos (voir en gris-bleu telle celle présentée par Trac-aoc qui semble cependant issue d'un kit, sauf à voir la signature sous le chassis)d'après mes renseignements.

Je confirme que celle présentée est une "Provence Moulage" même si le châssis comprend la signature de Devos et si la peinture est digne d'un grand "monteur"
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 18 Mar - 18:01

Avec la production Devos il est intéressant comme tu le fait de mettre en parallèle les montages Devos et les kits d'origine Devos en montage pro ou laissé en kit non monté.
J'ai de même quelques modèles de ce type en Licorne  ou 11 légère américanisé ainsi que pour d'autres marques automobiles qui sortent du cadre de ce forum.

Néanmoins le temps de faire quelques photos et je vous présenterai un autre capot Citroën, non encore documenté ici à priori et qui reprends ce principe de diffusion sous une marque de kit mais dont Roland avait assuré l'assemblage en petite série avec bien évidemment des variantes pour ne pas changer;

La variété n'engendre jamais la monotonie! rabbit
Revenir en haut Aller en bas
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3264
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 18 Mar - 19:17

Bonjour,

excusez-moi de vous déranger avec cette question mais, je possède un cabriolet Lagenthal capoté de Roland Devos

Image hébergée par servimg.com

Je l'ai achetée à un collectionneur de mes amis mais, à la réception, je me suis aperçu qu'il manquait le pare-chocs arrière et, ce dernier ne l'a pas retrouvé.
Pensez-vous qu'un pare-chocs issu d'une miniature Solido, et laquelle, pourrait faire l'affaire pour arranger ce manque malheureux ?

Merci à vous.
A tantôt
Alain  Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 25 Mar - 18:40

Retour sur le jeu des variantes sur le modèle E, 15-6 familiale gaz 1954/55.
Notre ami Pascal, en première page, nous compare 4 modèles et nous montre un certain nombre de différences.
Je viens de rentrer un modèle, n°255/300 avec accessoires, rétroviseur extérieur et pneus à flancs blancs, mais les différences avec le modèle que je possède, n°29/300 (montré précédemment), sont encore plus notables.

le 255/300:


en comparaison avec le n°29/300, ici à droite:



On note, comme Pascal nous le faisait remarquer, des différences dans les pare-chocs, les bonbonnes de gaz. En outre, on notera un bleu plus grisé et foncé sur le modèle 255, à gauche, des jantes grises, au lieu de crème et surtout une différence notable dans les phares. Le modèle 29, parmi les premiers dans la série a des phares dont les optiques sont peintes, le modèle 255, un des plus récents des optiques en plastique jaune plus réalistes. Je trouve ces différences dans d'autres modèles, comme le cabriolet couvert J2, dont les numéros les plus anciens ont des optiques peintes et les plus récents des optiques en plastique jaune ou blanche. Toujours le besoin de Devos d'améliorer ses réalisations.
Ainsi, me semble-t-il, ces deux modèles sont différents des deux présentés par Pascal précédemment....
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mer 26 Mar - 20:19

Bravo Pierre-Edouard  cheers  cheers  cheers 

Une nouvelle variante intéressante à plus d'un titre car sa finition flanc blanc et son rétroviseur la démarque mais surtout par sa différence de teinte qui semble confirmer que pour ce modèle également le fournisseur de peinture a changé en raison des impayés.
De plus le traitement des clignotants avant est différent. Pour le reste tel les bonbonnes on retrouve des variations à priori connues.
Ta première version avec les phares peints est en effet symptomatique du début de production et avec la 255 l'évolution est perceptible, l'on approche doucement d'une vue globale des variantes de ce modèle en attendant la prochaine surprise!
Il reste également à retrouver des modèles autour de ce numéro 255 pour confirmer le changement de fournisseur de peinture! Qui peux nous aider?
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 30 Juin - 14:11

Toujours sur base 15 CV Limousine 1939 un colori pas encore présenté de la FFI, celle-ci porte le numéro 12:





A comparer avec la première présentée:

Impact de balle différents sur carrosserie et vitres malgré un traitement général semblable. Idem pour les croix gammées à l'avant gauche.



L'aile gauche est moins travaillée...



Notez la plaque d'immatriculation habituellement absente sur les versions FFI.



Ces deux modèles sont pourtant pour Roland toutes deux des FFFI...

Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 30 Juin - 14:24

Poursuivont la présentation des modèles en visitant l'après guerre avec l'un des modèles peu fréquent de Roland la 15 six 1946 également très rare à l'échelle 1!



Pour ce modèle, Roland a introduit le porte bagages de coffre et le toit ouvrant celer tubauto mais a utilisé des roues Solido!







Remarquez le marquage des pneus spécifique pour ce modèle et  à quelques modèles de transformation 22CV capoté du moins à ma connaissance. Qui connait ce marquage sur d'autres versions?



Dernière édition par 77traction le Dim 6 Juil - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 30 Juin - 14:36

La 15 six 1947 beaucoup plus fréquente référence D ou D47a ou bien encore D47b pour la version toit ouvrant qui possède (toujours?) également un porte-bagages de coffre comme la D46. Ces modèles sont produits dans le cadre des 10 ans de Devos (1978_1988).

La gris foncé irisé (phares plus jaune) est une D; la grise une D47a mais la couleur ne justifie pas cette différenciation









Dernière édition par 77traction le Lun 30 Juin - 16:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 30 Juin - 14:49


La 15 six 1950 référence D50b (la D50a a un porte-bagage de toit et la D50c le toit Celer Tubauto) mais les klaxons sont présents.





Pour la version 1951 je la cherche ...

Bientôt de multiples améliorations pour tenter de palier aux déficiences de ces modèles d'avant guerre seront visibles sur ces modèles en attendant la remplaçante...
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 30 Juin - 16:02

Modèle de transition de juillet 52, les pares chocs moulurés et les essuis-glace en bas du pare brise mais le coffre n'a pas encore le malle. Ici en noir sans galerie (existe aussi avec galerie et en gris souris). Ces modèles 1952 ont à priori toujours les pneus à flancs blanc.



Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 30 Juin - 16:19

La 15 six 1953, cette fois la malle est présente.

Elle porte la référence D53 ou D1 (100 ou 150 exemplaires) Toujours sans pneus à flancs blanc à ma connaissance, elle existe aussi avec galerie et avec ou sans phares longues portée mais également peut-être avec toit Celer Tubauto. Une version D1a annoncé en 1988 avec un nez de requin et en gris anthracite n'a jamais été réalisé semble t'il.





Comparaison entre juillet 1952 et année modèle 1953



Dernière édition par 77traction le Ven 16 Oct - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Lun 30 Juin - 16:29

Les 11 connaissent la même évolution en 1952:

Berline 11 CV Réf N2 de 1952 déjà présenté et réf M1 de 1953 toutes deux à 150 exemplaires




La référence M1 existe en gris fumé et probablement en gris vert



Revenir en haut Aller en bas
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3264
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Ven 11 Juil - 18:14

Bonjour les amis,

à n'en pas douter, si un jour, il fallait écrire un bouquin sur l'œuvre de Roland Devos, c'est à vous Pascal et Pierre Edouard qu'il faudrait faire appel  drunken 
C'est fou la connaissance que vous avez de ce sujet, aussi bien iconographique qu'en terme d'exemplaires collectionnés de ces objets.
Continuez à nous faire partager votre savoir, c'est juste un rêve de grand enfant que de vous suivre à longueur de posts.  Wink 

A tantôt alors
Alain  Very Happy 

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Ven 1 Aoû - 17:09

trac-aoc a écrit:
Ah, les Langenthal !J'en mettrais bien quelques unes voir une seule dans ma tratiothèque ...

C'est fait ! En attendant les modèles décapotés.....



la plaque d'immatriculation absente sur la photo a été depuis recolée......
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 5 Aoû - 10:55

Félicitation Pierre-Edouard!  cheers  cheers  cheers 

Maintenant à quand la décapotée? Je suis sure qu'elle ne va pas tarder!
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mar 16 Déc - 19:58

Pour une fois je vais vous présenter un modèle Devos non conforme à l'origine suite à l'intervention d'un vendeur.

Il s'agit d'un modèle peu fréquent mais déjà présenté deux fois, la 11 familiale 1954 en version taxi:

Le première version est issue de ma collection.



La seconde est  issue de celle de Trac-aoc. Celle-ci présente la particularité d'un pare-choc DEVOS de 15 CV 1952, d'origine (demande spécifique du client?) ou non, nous n'avions pu trancher. Néanmoins l'anachronisme ne pouvait prétendre à tromperie par sa dissemblance au pare-choc des 11 CV 1954.




Voici le modèle vendu sur E-bay ce mois:



Très intéressante par la présence de la galerie (option sur ce modèle Devos) et par ses klaxons par rapport à deux autres modèles de taxi que j'ai pu voir...
Mais si l'on fait attention au dessous, un détail (peut) sauter aux yeux: le pare choc est incurvé en avant de la calandre détail spécifique aux 15 CV chez Roland. Celui de la 11 CV est quasi rectiligne.



Nous voici donc en présence d'une 11 équipé d'un pare-choc avec klaxons de 15!

Dans le cas présent le vendeur a équipé un taxi incomplet d'un pare-choc prélevé sur un autre modèle un peu plus courant. La donneuse d'organe se trouvait dans la même vente, la voici une D50 à 150 exemplaires:



Sur ces modèles peu documentés il est parfois difficile de se faire une opinion fiable, il faut rester très prudent face a une spécificité pas encore aperçue, mais si vous pensez que je me trompe peut-être, voici une preuve, une partie de la collection dont est issue ce taxi et sa donneuse d'organe trois voitures plus loin sur la droite, même rangée:



Alors malhonnêteté ou maladresse par méconnaissance je ne veux ou ne peux pas trancher... Si c'est pour l’appât du gain, l'autre modèle proposé incomplet (découvrable AEAT beige) c'est très très bien vendu et prouve si besoin l'inutilité de ce genre d'artifice...

Néanmoins à l'inverse de ce cas la présence de pare-choc erroné sur certain modèles Devos est une constante que ce soit d'origine par exemple sur les pare-choc arrière sans marchepied d'une partie des cabriolets et faux cabriolets 11 CV ou suite à l'interversion malencontreuse entre deux modèles lors du montage différé de ceux-ci par les soins des collectionneurs (à une époque Roland envoyait ses modèles pare-choc non posés pour éviter la casse lors du transport). Cela fait partie de l'histoire de la marque!
Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mer 17 Déc - 11:36

Je suis assez d'accord avec toi, je préfère penser à la maladresse....
En revanche, je trouvais l'autre vente interessante (+ de 500€ quand, même, je m'étais arreté bien avant !) Il s'agit de cette decouvrable beige que je connaissais avec une calandre Tonneline:

vue cette fois avec une calandre normale:

Montage spéciale de Devos ou modèle incomplet auquel a été rajouté une calandre normale ?
En tout cas, une couleur différente de capote.
Nous arrivons au bout de la vente de cette colletion qui a montré quand même de belle chose comme la 15 familiale de 54 bleue ou la SP unicolore (n'est-ce pas Pascal ?).
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mer 17 Déc - 13:24

Désolé Pierre-Edouard pour la limousine E2 1954 je ne l'ai pas eu No No No trop chère malheureusement.
Réalisée dans une première série de 40 exemplaires elle a été suivi d'une autre série de 300 exemplaires prévus avec ou sans galerie (ou de porter les 40 exemplaires à 300 exemplaires...). Ce nombre de 300 ou 340 exemplaires ne sera jamais atteint. Couleurs connues non exhaustives: bleu roi, gris bleuté, et grise. Pour reconnaître les séries les roues de la série à 300 exemplaires sont en métal tourné pas évident au premier coup d'oeil  ;-)

Par contre parmi les modèles non encore présentée ici j'ai depuis quelques temps la E3 une familiale 1955, bleue également. Reste à faire des photos.

Je n'étais pas sur ces ventes qui d'ailleurs sont montées à des prix stupéfiants.

La 15 découvrable Tonneline To existe dans d'autres couleurs (caramel clair capote noire par exemple ou encore verte). Elle fait partie d'une série en cours de parution lors du décès de Roland.

De plus la calandre Tonneline était prévue montée sur la série W un cabriolet 11 normale 1939 accessoirisée 1948 en crème, gris et bleu à 150 exemplaires.

Pour la découvrable To elle existe en d'autres couleurs dont rouge, gris bleuté et gris.
Attention à ne pas confondre avec la référence X montée par Roland qui possède elle un chassis Solido et qui reprends les mêmes coques et couleurs que je dois également illustrer un jour...
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Jeu 26 Fév - 18:02

Comme promis voici la familiale 1955 référence E3  qui fait suite à la limousine 1954 E2 présentée précédemment  sur un autre forum.

Ici pas de numéro permettant d'avoir une idée du nombre de modèles sorties.
Est ce une hors série tout court ou une variante de la E2 à l'image de la familiale 38 qui est numéroté dans la série des limousines de la même année, je n'ai aucune certitude sinon qu'elle est très probablement plus rare que la limousine.

Elle possède des projecteurs additionnels longue-portée sur les pare-chocs jamais vu par moi sur les limousines E2, a confirmer ou à infirmer d'après vos modèles. Très certainement elle existe comme la E2 avec une galerie. Ses phares peints, la couleur de ses jantes la différencie également ainsi que probablement son ton de bleu roi différent du (des) bleu nuit de la limousine 54 et 55.

Cette teinte est'elle spécifique à la familiale?







L'intérieur présente bien les strapontins:



Et les dessous de la belle:



Pour mémoire et comparaison une limousine E2 vendue sur E-bay:







Dernière édition par 77traction le Mer 23 Sep - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Jeu 26 Fév - 18:09

Un petit accessoire en métal pouvant accompagner les premiers modèles de Devos, je ne peux vous en présenter que deux.



Les deux sont signés par le D allongé de Devos avec en sus un 11 pour la plaque de la C6: Pourriez vous si vous avez également ce genre de plaques métal contrôler si d'autres numéros existent?



A bientôt!
Pascal
Revenir en haut Aller en bas
trac-aoc

avatar

Messages : 278
Date d'inscription : 09/03/2011
Age : 60
Localisation : 75020 PARIS

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mer 4 Mar - 12:27

Je reviens sur cette familiale 1955....que je n'ai malheureusement pas.
Je livre ici quelques photos glanées:
Une venant de l'Auto Jaune, similaire à la tienne mais d'une couleur Bleue RAF:

Deux autres:
une bleue comme la tienne mais avec les jantes jaune pâle:

et une grise avec porte-bagages et des pneus sans flancs blancs.:

Enfin, un modèle scanné sur l'Encyclopédie des Jouets et Miniatures Citroën, indiquée comme E3, Hors série, 40 exemplaires et de couleur bleue violacée...

Que dire de tout cela mon cher Pascal ?
Revenir en haut Aller en bas
77traction

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 56
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   Mer 4 Mar - 14:25

Bonjour Pierre-Edouard

Pour moi celle de l'auto-jaune me semble être une 11 Cv au vu des pare-chocs (DPc gris-bleu)

Pour la bleue foncé j'ai un doute je pencherais plutôt pour une E2 limousine, parfois nommé familiale par défaut, au vu de sa couleur connu en E2, et de la présence apparente de klaxons et non de phares longue-portée (en traitant l'image je n'aperçoit pas les cônes peints des phares additionnels) et surtout par la couleur de ses jantes ivoire.
Néanmoins si c'est bien une familiale elle pourrait porter sous son chassis la référence E1b à savoir familiale 1955 bleu nuit avec klaxons et pneu à flanc blanc (existerait aussi en 1954 avec pneus noir à confirmer ou à infirmer...)

Ce qui me rends encore plus incertain est le fait que la "bleue violacé" de l'encyclopédie Citroën a bien les jantes grise malgré la présence de klaxons ce qui constitue une nouveauté que je n'ai pas encore répertoriée car j’assimilais E3 à phares additionnels et jantes grises comme "standard"

Pour la grise je ne la connais, avec cette finition, à 40 exemplaires uniquement que sous la référence E2

Nous pouvons néanmoins probablement penser que la E3 était disponible avec des klaxons ou des phares longue-portée (tel les cabriolets Langenthal) à l'image des options offerte par Roland couramment. Il ne faut pas oublier que la notion de hors-série permettait justement d'adapter les modèles au goût des clients par sa peinture ou ses accessoires.

Il faudrait d'autres photos (chassis ou intérieur) pour s'assurer si la couleur des jantes est spécifique à une version. Beaucoup de confusion existe quant à la dénomination exacte des modèles au sein même des collectionneurs: six glaces ne peut signifier systématiquement familiale...

Bref je pose plus de questions que je n'apporte de réponses!
Qu'en pense tu?


Dernière édition par 77traction le Ven 16 Oct - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DEVOS - les traction d'après guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
DEVOS - les traction d'après guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Collection] Ciné diverses d'après-guerre (1944-1950)
» Sherman Français après guerre
» Plum pudding d’après guerre, sans œufs
» Quid des gmc après-guerre?
» Citroen Traction 11 Cv Armée Française après guerre (1946) Tamiya 1/48 ref: 32517

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Traction-Avant jusqu'à 1957 : 758.948 ex. "toutes versions confondues".-
Sauter vers: