Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Charleston 2 CV Série Culte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3428
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Charleston 2 CV Série Culte   Mer 16 Nov - 19:15

Certains feuilletons télévisés sont devenus, les années passant, de véritables séries cultes qui n’ont pas fini de marquer les esprits. geek Il en va de même avec la célébrisssime 2 CV, déclinée à toutes les sauces. La plus savoureuse est sans doute la fameuse Charleston. Une sympathique auto qui a, elle aussi, tout... d’une série culte !

Avant de céder aux diktats du marketing dans les années 80, la Citroën 2 CV connue des débuts bien modestes. Imaginée avant la deuxième guerre mondiale, elle arrive à point nommé, juste après la Libération. En ce temps là, la France qui est à genoux, a besoin d’une voiture fiable, ingénieuse et surtout économique à produire... et à entretenir, pour motoriser les foules. Bref, proposer dès que possible une auto “bonne à tout faire “ à bon marché sera la clef du succès, pour satisfaire les envies d’un peuple épris de liberté.

Tandis que Renault apporte une réponse très valable avec sa petite 4 CV, Citroën ressort de ses cartons une drôle d’auto, semblant tout droit sortir d’un dessin animé, imaginée initialement pour répondre à la vague des congés payés, lancés en 1936. Il s’agit d’un prototype de la 2 CV complètement démonté à l’époque, miraculeusement épargné par les bombardements successifs de l’usine de Javel. L’auto datant de 1939, tout en aluminium, n’a pour l’instant qu’un seul phare, le style est encore hésitant, mais les bases de ce futur best-seller sont déjà posées. Le cahier des charges était à la fois simple et complexe, puisqu’il était impératif que cette voiture puisse, avec 4 personnes et un panier rempli d’œufs à son bord, traverser un champ sans trop chahuter son chargement !

Il faudra tout de même attendre le 7 octobre 1948 pour que le PDG de Citroën, Pierre Boulanger puisse enfin, à l’occasion du Salon de Paris, lever le voile sur le modèle définitif (enfin presque !). L’événement est tellement important, que le Président de la République, Vincent Auriol, est également au rendez-vous pour vivre ce grand moment qualifié d’historique. Les avis sont partagés, mais rapidement, celle que l’on surnomme affectueusement “la Deuche”, arrive à conquérir nos campagnes, du postier au boulanger, en passant par le curé.

Au début des années 50, la liste d’attente est encore longue, et il faut parfois patienter plus d’une année avant de pouvoir prendre livraison de sa chère auto. Inutile de préciser que les séries limitées ne sont pas du tout à l’ordre du jour. Tout le monde est logé à la même enseigne, et moyennant finance, seules quelques options peuvent permettre de “personnaliser” sa voiture. Mais comme dit la chanson, avec le temps, tout va, tout s’en va...

The French touch

Outre les fabuleuses fourgonnettes destinées aux artisans, la 2 CV est encore dans les années 60, une auto plus vraiment jeune, mais elle demeure appréciée avant tout pour sa rusticité et son caractère économique. Du coup, elle continue d’envahir nos villes et nos campagnes, et elle s’impose progressivement comme l’emblème, au même titre que la baguette ou la bouteille de rouge, de la France à l’étranger. Tout un symbole !

Après la déferlante vers le Grande Bleue sur la N7, la route des vacances, la Deuche devient, à partir du milieu des années 60, la voiture préférée de la nouvelle génération. Si les tractions furent les autos favorites des résistants (puis des brigands), la “deux pattes”, moins ostentatoire et surtout plus facile et moins onéreuse à entretenir, s’attire en effet les faveurs de la classe populaire et étudiante. Ainsi, les “chevelus”, fervents rebelles adeptes de “Salut les Copains”, utiliseront la 2 CV pour aller en cours, mais aussi comme véhicule d’intervention, voir comme rempart contre les C.R.S., en particulier lors d’un certain mois de mai. D’ailleurs, durant cet été très “chaud”, beaucoup de 2 CV resteront définitivement sur le pavé parisien, les 4 fers en l’air ! (Fallait le faire ! LOL !). Mais cette voiture désormais symbolique connaît aussi des moments plus heureux, avec ses heures de gloire au cinéma, que ce soit dans “Le Corniaud”, ou dans la série “Le Gendarme de Saint-Tropez”, avec Louis de Funès.

Cela nous amène progressivement au début des années 70... La “deux pattes” accuse déjà plus de 20 ans de bons et loyaux services, et nombreux pensent que sa fin approche. Il est vrai qu’en cette heureuse époque, de nouvelles voitures plus modernes et branchées arrivent en masse pour séduire une génération d’enfants, souvent conçus lors des congés payés sur les banquettes arrière de notre bonne vieille 2 CV ! Ces “enfants” ont déjà la vingtaine, et beaucoup se tournent en effet vers la Triumph Spifire, la R8 Gordini, la Mini Cooper... et la R5 ! Des autos novatrices bourrées de charme ou de talent, bien décidées à en finir avec “l’ancêtre de Javel”. Mais la 2 CV, toujours pleine de ressort, n’a pas dit son dernier mot...

L’immortelle

Plutôt que de compter sur la fibre nostalgique des français, Citroën tente, par tous les moyens, d’assurer la relève de sa voiture fétiche. Il est vrai que la Deuche dénote à présent quelque peu dans les concessions, aux côtés de la navette spatiale DS ou la fusée SM !

Afin de préparer le renouveau, Citroën applique une méthode douce, en “modernisant” et en déclinant la 2 CV. Ainsi, après l’Ami 6 (1961), on assistera à l’introduction dans la gamme de l’Ami 8 (1969), de la Méhari (1968), puis de la Dyane (1968). Cette dernière, avec ses formes anguleuses, annonce le design des années 80, même si ses entrailles renferment les “tripes” de la “deux pattes”. D’ailleurs, personne ne s’y trompera, et une demande persistante pousse la marque aux chevrons à conserver au catalogue “l’original”, tandis que la Dyane, moins chanceuse, tire sa révérence en 1977.

Pour satisfaire à cette demande, Citroën ne cesse donc d’y apporter des améliorations, tant techniques que stylistiques. Ainsi, au fil des ans, les portes suicides sont ainsi abandonnées, les petits feux arrière prennent de l’embonpoint, les phares deviennent rectangulaires, l’essuie-glace unique est doublé et le capot perd quelques nervures, le tout dans le désordre, bien sûr ! L’équipement se fait aussi plus “riche et moderne”, avec la généralisation du démarreur électrique, ou l’adoption du pare-soleil côté passager. Bref, le grand luxe !

Mais pour assurer une bonne longévité à une auto vieille d’une trentaine d’années, Citroën a une idée de génie : créer une pénurie artificielle à travers l’introduction dans la gamme de séries limitées. Une première mondiale ! Ainsi en avril 1976, la 2 CV “Spot” produite à 1.800 exemplaires sur une base de 2 CV 4, débarque dans les concessions. Ce coup d’essai est un coup de maître, et le succès est bien évidemment au rendez-vous. Du coup, Citroën va user et abuser de ce stratagème, avec plus ou moins de bonheur...

La loi des séries

L’avantage des séries limitées est multiple et Citroën devient petit à petit un expert en la matière. Le meilleur atout est de proposer à chaque fois au client un “nouveau” produit “à la mode”... pour mieux le démoder après. Une parfaite illusion, car derrière une décoration spécifique se cache toujours le même contenu, rentabilisé depuis bien longtemps. Bref, voilà l’art de faire du neuf avec du vieux, et sans se ruiner. Du moins pour le constructeur, car bien sûr le client, lui, paye plus cher un produit disponible en petite série. Naïf, le client se prend même à rêver de posséder une auto presque unique, qui deviendrait par la suite un collector !

En imposant sa loi des séries limitées, Citroën réussira son coup en déclinant sa Deuche en version Spot donc, puis 007 (500 exemplaires en 1981), France 3 (4.000 exemplaires de 1983 à 1984), Dolly (6.200 exemplaires de 1985 à 1986), Cocorico (1.000 exemplaires en 1986), même Perrier pour l’étranger ! Mais de toutes ces variantes, une restera à coup sûr dans les esprits : la Charleston.

Dévoilée en octobre 1980, et commercialisée jusqu’en... 1990, la 2 CV Charleston, qui ne devait initialement pas dépasser les 8.000 exemplaires, apparaît comme la version la plus désirable... et désirée ! D’ailleurs, son succès est tel qu’elle sera carrément produite en série à partir de juillet 1981. IL est vrai que contrairement aux livrées parfois tapageuses des séries citées précédemment, la Charleston, à la fois sobre et de bon goût, joue avec délice sur la fibre nostalgique qui sommeillait en nous. Ainsi, les phares rectangulaires qui équipent déjà toutes les 2 CV du moment, sont remplacés au profit de phares ronds (noirs sur la première série, puis chromés et de la teinte de la caisse dès 1981), comme à l’origine. Ici, point de peinture criardes, mais au contraire, la Deuche se fait plus chic que choc en arborant une livrée deux tons spécifique, en gris Cormoran et gris Nocturne, Jaune Hélios et noir ou encore en rouge Delage et noir.

Cette dernière configuration demeure, à ce jour, la plus connue, et évoque, de loin, certaines Bugatti de la grande époque. Mis à part cette belle peinture, la Charleston ne reçoit pas d’amélioration mécanique, et elle reste une 2 CV 6 tout à fait classique. A l’intérieur, seule la sellerie en tissu, particulière avec ses motifs en noir et blanc, la distingue d’une Deuche de Base. Tant mieux, car c’est comme cela qu’on les aime.


2 CV 6 "Charleston" Berline 4 places bicolore rouge Delage et noir 1981 UNIVERSAL HOBBIES 1/43 Atlas - "Passion Citroën" N) : 28 - 2005

2 CV 6 "Charleston" Berline Jaune Hélios et noir décapotée, phares chromés 1982 NOSTALGIE 1/43 CEC Réf. : V 4710 - 2001

2 CV 6 "Charleston" Berline Rouge Delage et noir décapotée, phares chromés 1982 IXO 1/43 Altaya - "Nos chères voitures d'antan" N° : 69 - 2006

2 CV 6 "Charleston" Berline Gris Cormoran et gris Nocturne 1983 NOREV 1/43 Hachette - "Collection 2 CV Citroën" N° : 84 - 2007

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3428
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: Charleston 2 CV Série Culte   Sam 26 Nov - 19:55


_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3428
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: Charleston 2 CV Série Culte   Sam 26 Nov - 20:01

2 CV 6 "Charleston" Berline Coffret 3 voitures : rouge Delage 1981, jaune Hélios 1982, gris Cormoran et gris Nocturne 1983 - Tirage limité N° 0664 / 1000 1981/1983 NOREV 1/43 Norev Collection Réf. : 151328

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3428
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: Charleston 2 CV Série Culte   Mar 24 Jan - 16:29

2CV Charleston Berline avec remorque, Rouge Delage et noir 2004 ELIGOR 1/43 Eligor/Hachette/Autoplus - "La légende de la 2 CV" N° : 3 - 2011

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charleston 2 CV Série Culte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charleston 2 CV Série Culte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE réplique culte pour vous!
» Culte genestealer et Flotte-Ruche
» Votre film d'horreur Culte
» Culte de Slaanesh : La tribue du Serpent Etoilé
» Liste Culte Genestealer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: 2 CV de 1949 à 1990 : 3.868.634 ex.-
Sauter vers: