Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Ce sondage est ouvert à toutes et tous les collectionneurs passionnés. Il ne s'agit pas d'une opération commerciale et aucune adhésion à quoi que ce soit n'est demandée. Dès aujourd’hui, faites-vous connaître > ! D’avance merci

Partagez | 
 

 Citroën DS - PROTO NEYRET

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3319
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Citroën DS - PROTO NEYRET   Jeu 17 Nov - 14:27


Il est inutile de revenir sur l’incroyable carrière de la DS en rallye, tant celle-ci a été longue et couronnée de succès. Chacun se souvient de ses victoires en Tourisme au Monté-Carlo 1962, au Neige et Glace en GT la même année, ou encore en Tourisme au Tour de Corse 1967. Son système de suspension hydraulique faisait des merveilles sur les terrains les plus difficiles, là où d’autres véhicules devaient déclarer forfait.

Lorsque Citroën, se décida à créer un service de compétition, sous le haut patronage de René Cotton, la DS fut immédiatement engagée sur ses terrains de jeu favoris - comprenez par là, le sable, les cailloux, la neige et la boue ! Faisant partie de la belle brochette de pilotes maison comme Romaozinho, Jean Claude Ogier, René Trautmann, Björn Waldegaard, Deschaseaux et bien d’autres, Bob Neyret participa aux 20 ans d’histoire et au palmarès exceptionnel de la DS (avec son copilote et ami Jacques Terramorsi).

Docteur Jekyll et Mister Hyde

Elle a une drôle d’allure cette DS. De face, rien n’a changé, à l’exception des bavettes qui sont venues se loger sous les pare-chocs, des quatre antibrouillards et des grilles de protection des feux. Par contre, à l’arrière, c’est bien simple, 60 centimètres ont disparu ! Cela lui confère un style plus râblé, plus agressif. On entendra dire, par un photographe présent dans l’assistance, le jour de la présentation : “C’est le crapaud mais sans ses pattes arrière”. C’était précisément la volonté de Bob Neyret de faire raccourcir la DS, et ce dans un souci d’efficacité. Cette idée lui vint lors des grandes épreuves où le porte -à-faux arrière frappait le sol à la réception des sauts. Très rapidement, il décide en 1968 de mettre au point sa propre voiture, un coupé DS 21, raccourci et allégé, disposant d’un moteur équipé d’un compresseur Bertin de 150 CV et pesant moins de 500 kg. de moins qu’une DS usine. Esthétiquement, la voiture avait une “vraie gueule” mais n’était pas franchement réussie ! “Engagée par René Cotton à la Coupe des Alpes, la voiture était en passe de l’emporter, mais un facteur traversa la piste sous mon nez ! L’auto était pulvérisée.
Citroën décida alors de la reconstruire entièrement en gardant les mêmes dimensions mais en modifiant l’allure de sa carrosserie. Un an plus tard, en 1969, Citroën engagea Bob Neyret avec Jacques Terramorsi au Maroc”.




Plus de 35 ans plus tard, le conservatoire Citroën a conservé cette voiture. Précédemment, la voiture avait participé au Rallye TAP au Portugal 1972, avec comme équipage Romaozinho-Bernardo. Magnifique dans sa robe bleu ciel, caractéristique des Citroën usine de l’époque, le proto a gardé les marques du temps. Sa peinture est patinée, parfais même écaillée à quelques endroits, mais dans son “jus” est le gardien de ses exploits passés, qu’il ne faudrait pour rien au monde effacer.




L’ambiance dans l’habitacle ne diffère pas vraiment d’une DS classique. On retrouve les deux sièges bien moelleux ainsi que le volant et la planche de bord de série. Petit détail amusant, même l’allume-cigare et le cendrier répondent présents. Allez trouver ça dans la DS3 de Sébastien Loeb aujourd’hui !

Bon confie qu’il ne faut pas aller trop vite pour ne pas esquinter l’auto, pourtant les 190 CV du moteur se font bien sentir passé la troisième ! Il a même du mal à imaginer qu’ils fonçait à plus de 150 km./h. de moyenne sur 2.000 kilomètres d’affilé ! Mais la plus mauvaise place revenait certainement au copilote car les sièges du proto n’offrent aucun maintien latéral et qu’il n’y a pas de harnais de sécurité. On ne peut s’empêcher de penser à Jacques Terramorsi qui devait lire ses notes pendant des centaines de kilomètres à une allure soutenue, se cognait la tête contre le toit, même dans les grandes lignes droites.

Source : Gautier Rossignol


DS 21 Prototype raccourci N°2 F. Romaozinho et J. Moreira Bernardo N°77 "Rallye TAP du Portugal" 1972 PARADCAR 1/4 PARADCAR Sport Réf. : SP 004

DS 21 Prototype raccourci N°2  F. Romaozinho et J. Moreira Bernardo N°77 "Rallye TAP du Portugal" 1972 1/43 Atlas - "DS Collection" N° : 50 - 2007

DS 23  groupe 5 Coach Neyret etTerramorsi N°1 "Rallye de Bandama - Côte d'Ivoire" bleu 1972 PARADCAR 1/43 PARADCAR Sport Réf. : PC 14 - 2005

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
Citroën DS - PROTO NEYRET
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N° 58 = Prototype Coupé de Bob Neyret
» PROTO HARLEY DAVIDSON.
» Citroën Kégresse P28
» My collection Citroën
» Véhicules CITROËN dans la GENDARMERIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: