Les miniatures et l'Histoire de Citroën à travers elles. La grande Aventure en double chevron au 1/43ème modèle par modèle, véhicules légers, utilitaires, prototypes et transformations réalisées par des carrossiers ou des passionnés.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Dans le cadre des commémorations des 70 ans du Type H, un journaliste de a sollicité notre forum afin de l'aider à rédiger un article au sujet de ce légendaire véhicule utilitaire à l'échelle 1/43, voire 1/50 jusqu'aux années 1990. Les collectionneurs passionnés qui veulent bien partager leur savoir et leur collection sont les bienvenus. Si vous voulez participer à cette nouvelle Aventure comme notre ami Patrice alias pat1951, veuillez me laisser un MP . Merci et, à tantôt Alain alias PTIOTECARETE.

Partagez | 
 

 Citroën Type H Currus et la Police

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin


Messages : 3046
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 65
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Citroën Type H Currus et la Police    Lun 25 Juil - 13:02

C’est en 1965 que Dinky Toys France entame la fabrication de sa série de véhicules de police en commercialisant le Citroën type H.

L’innovation est de taille puisque, non content de reproduire parfaitement la carrosserie du modèle spécialement réalisé pour la police parisienne par le carrossier Currus, Dinky Toys prévoit le logement d’une pile à l’intérieur, pour la première fois dans l’histoire de ses fabrications. Celle-ci est nécessaire pour alimenter la girouette lumineuse de pavillon arborant l’inscription “POLICE” et le gyrophare fonctionnel qui équipe le modèle. le clignotement de ce dernier est obtenu grâce à une came entraînée par l’essieu arrière à l’aide d’un élastique et qui fait contact une fois par tour sur une languette de laiton, fermant ainsi le circuit un cours instant. A son extrémité, cette languette est en contact avec l’ampoule du gyrophare.


Le même type de mécanisme fait vibrer de façon régulière une lame métallique sensée imiter l’avertisseur deux tons en usage sur les véhicules de police.

Si le fonctionnement du gyrophare est séduisant, en revanche, celui de l’avertisseur sonore est peu convaincant.

Le plancher du Citroën HY de police est réalisé en matière plastique. la formule est certainement plus économique que la tôle habituelle de chez Dinky, mais l’usage de la matière plastique permet surtout d’obtenir une isolation parfaite de l’installation électrique. le plancher est maintenu à l’avant grâce à une languette venant prendre place dans un logement situé sous la calandre et formant plaque d’immatriculation. C’est tout juste si l’on détecte la couleur gris métal de la calandre tellement le contraste est faible. Elle est d’ailleurs fixée à l’arrière à l’aide d’un seul rivet. Le choix du rivet évite ainsi aux enfants trop curieux de démonter l’installation interne, prenant ainsi le risque de ne pas pouvoir remonter l’ensemble.

Image hébergée par servimg.com

D’avant en arrière le plancher porte les mentions “566 - 1/43 - 65 - Dinky Toys - Made in France - Car de police Citroën Currus - Meccano - Modèle déposé - Bté DGDG”, qui indiquent notamment la référence du modèle, son échelle et son année de lancement. Il comporte un logement pour la pile et un interrupteur à glissière.

Les tiges métalliques des essieux avant et arrière sont simplement encliquetées dans leurs supports respectifs coulés à même la matière plastique du plancher. Par conséquent, les essieux peuvent être facilement démontés et tout aussi facilement remis en place. Chaque roues est de type concave, peinte en noir et chaussée d’un pneumatique en caoutchouc noir à crampons. Selon la formule consacrée, le “fournisseur peut procurer des pneus de rechange N° 835 pour ce véhicule” Cette information est imprimée sur le rabat de la boîte (encore une nouveauté) reçoit un coupon détachable avec la référence du Citroën police, de façon à ce que le revendeur puisse aisément commander un exemplaire de remplacement.

La carrosserie du Citroën Currus est en métal injecté et les vitrages en matière plastique. ces derniers incorporent un pare-brise en deux éléments, des glaces de portières, mais aussi des glaces dépolies sur les deux portes arrière, les flancs et les deux portes latérales coulissantes (une de chaque côté). Ces dernières laissent entrevoir l’installation électrique qui apparaît réellement complexe. Aujourd’hui Dinky opterait pour une installation électronique moins encombrante que l’installation électrique d’alors.


L’intérieur reçoit encore deux sièges et un volant. La peinture pie est réalisée au pistolet à l’aide de pochoirs. le toit, les bas de caisse, les deux mentions “POLICE” en relief disposées latéralement et sur le panneau arrière, ainsi que le cadre de la calandre sont blancs. Les feux arrière et les catadioptres sont quant à eux rehaussés à la peinture rouge, tandis que les phares le sont à la peinture gris métal. Toutes les autres parties de ce “panier à salade”, qui mesure 11,5 cm. de long, sont peintes dans une teinte bleu foncé proche du noir. Lors de son lancement sous la référence 566, en 1965, le “car de police secours (selon la terminologie Dinky Toys) est vendu 14, 50 F dans une boîte jaune illustré par Jean Massé.


Source : Harold Constant “Charge Utile”


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 20 Jan - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin


Messages : 3046
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 65
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Type H Currus et la Police    Ven 27 Jan - 19:54

Police-secours marche au H :

Après la seconde guerre mondiale, les fourgons de la police-secours de la Préfecture de Paris sont bien plus nombreux qu’auparavant. La carrosserie Currus se retrouve très so suvent en charge des transformations des Types 23 Citroën, puis après 1951, des Types H Citroën.

Il existe beaucoup de déclinaisons de fourgons police-secours sur Type H, puis Type HY. Plus généralement assimilés par la population sous le nom générique de « panier à salade ». Savez-vous d’où vient ce surnom ? tout bonnement des protections grillagées sur les vitrages.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com
Type H 1.200 Kg. Fourgon rallongé par Currus Car P.S. "Panier à salade" Noir et blanc avec gyrophare et panneau : police, 2 portes latérales 1962 NOREV 1/43 Hachette "Police et gendarmerie" N° : 1 - 2003

Le fourgon Type H est proposé en version courte ou longue (empattement rallongé), avec ou sans porte-à-faux arrière, et avec possibilité de rehaussement selon sa finalité. La finition peut sensiblement varier suivant l’usage auquel le fourgon est destiné comme par exemple, ce véhicule spécial destiné à la pose et au ramassage des « cônes de Lubeck », du nom de la ville qui en fit le premier emploi (ces fameux cônes en plastique blanc et rouge ou orange). C’est ici une fonction plus matérielle qui est dévolue à ce fourgon, pour cela, il dispose d’une plate-forme aménagée pour la pose des cônes bicolores par deux employés, assis sur des coussins, les pieds posés sur les marchepieds.  

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com
Type HY 1.500 kg. Fourgon de balisage de la Police "Pie" à châssis court avec portes latérale et arrière ouvrantes 1957 NOREV 1/43 Hachette "Police et gendarmerie" N° : 46 - 2006

En 1995, Monsieur Bardat, chef des ateliers et garages de la rue Jules Breton se souvenait, pour le journal « Citroën Revue », de l’époque où les Types HY encombraient les garages de la PP : « Le Citroën H étatit une aubaine pour police-secours, car il était léger et maniable. Evidemment ; l’aménagement était spartiate, avec des sièges en bois. Nous ne connaissions pas encore le similicuir à la Préfecture. A l’intérieur, en usage de rue, il était impossible de parler, on ne s’entendait pas, d’autant plus qu’on roulait le plus souvent porte latérale ouverte pour en descendre encore plus vite, en marche presque. Mais, c’étaient des véhicules vraiment très fiables. »

Ce qui est le plus surprenant, c’est la multitude d’activités et de secteurs d’action de la Police auxquels les Types H et HY ont été affectés. Ils sont, par exemple, utilisés pour le transport de groupes électrogènes, nécessaires à l’éclairage des lieux d’intervention, lors d’occupation d’usine, d’accidents, de prises d’otages ou de catastrophes. Les types HY étaient également affectés au service des campagnes antibruit et antipollution, au Service Vétérinaire et Sanitaire de la PP et aussi au transport des victimes et blessés.

Des Types H pour la fourrière canine
L’usage et la fonction d’un véhicule peut aussi être dicté par la société et son évolution. Ainsi, avec l’apparition de l’automobile, la circulation devint très différente en ville comme en campagne. Cependant, les habitudes n’évoluant pas aussi vite que les techniques, alors que les voitures à sans chevaux prenaient peu à peu la part belle de la chaussée, subsistaient les voitures à chevaux et les animaux domestiques qui déambulaient en toute liberté. De cet état de fait découlèrent nombre d’accidents et de nombreux animaux furent écrasés par les automobiles. Il était donc tout à fait naturel que la PP songea à s’équiper de véhicules chargés de collecter les animaux blessés ou morts.

Au début du XXième siècle, les principaux animaux encombrant les rues en zone urbaine, étaient les chiens, les chats et les chevaux. Des petites fourgonnettes Peugeot servirent, dans un premier temps, à collecter les chiens errants et les petits animaux blessés. Par la suite, le ramassage des chiens et autres animaux se fit avec des véhicules plus puissants, notamment après-guerre avec des Citroën Type HY carrossés par Currus, avec trois cages indépendantes pour isoler les animaux. Ces véhicules ramenaient les chiens dans les commissariats où souvent une cage était prévue à cet effet. Il est à noter qu’en 1975, on utilisait encore ce genre de véhicule à la PP.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Une miniature du Type H de la fourrière est parue dans la collection Hachette. Qui a une photo pour illustrer cet article ?

Le fourgon Type H rallongé "pie" existe aussi sous la marque Meccano. Qui illustrera ceux-ci ?

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.


Dernière édition par PTIOTECARETE le Mer 23 Nov - 20:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin


Messages : 3046
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 65
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: Citroën Type H Currus et la Police    Jeu 5 Juil - 13:03

Enfin, mon type H panier à salade Dinky ! Laughing


Type H 1.200 Kg. Fourgon rallongé par Currus Car P.S. "Panier à salade" Bleu nuit et blanc avec gyrophare et panneau : police , 2 portes latérales 1962/1963 DINKY TOYS 1/43 Réf. : 566 - 1966

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 20 Jan - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin


Messages : 3046
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 65
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: Citroën Type H Currus et la Police    Mar 14 Aoû - 16:24

Un autre Type H de la couleur "pie" de la Police Parisienne :

Image hébergée par servimg.com

Il est signé MINIALUXE et il est au 1/32 Laughing
A tantôt
Alain Very Happy

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin


Messages : 3046
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 65
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: Citroën Type H Currus et la Police    Sam 6 Oct - 13:11

Image hébergée par servimg.com

Pour nos amis Citrophilatélistes Wink

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin


Messages : 3046
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 65
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: Citroën Type H Currus et la Police    Dim 7 Oct - 18:57

PTIOTECARETE a écrit:

Le fourgon Type H rallongé "pie" existe aussi sous la marque Meccano. Qui illustrera ceux-ci ?


Ben moi !

Image hébergée par servimg.com
Type H 1.200 Kg. Fourgon rallongé par Currus Car P.S. "Panier à salade" bleu nuit et blanc avec gyrophare et panneau : POLICE, 2 portes latérales ouvrantes 1962 DINKY TOYS 1/43 Réf. : 566 - 1966

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Citroën Type H Currus et la Police    

Revenir en haut Aller en bas
 
Citroën Type H Currus et la Police
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citroën type 45 PSP (gros doigts..)
» CITROËN Type "H" en pub
» Le type H La route bleue
» Augmenter la taille de la police du menu démarrer ?
» citroën type 23

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Les véhicules utilitaires-
Sauter vers: