Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE FOURGON D’INCENDIE 4X4 CITROEN 350 N

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacques77140



Messages : 8
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 67
Localisation : nemours 77140

MessageSujet: LE FOURGON D’INCENDIE 4X4 CITROEN 350 N   Jeu 2 Fév - 23:46

C’est au salon de l’automobile de 1968 que « CITROËN – SINPAR » présenta un châssis avec benne 4X4 CITROEN 350 avec 3 motorisations possibles :
1 moteur essence (D.S. 21)
1 moteur Perkins Diesel
1 moteur Man Diesel

Immédiatement quelques constructeurs « innovants !! » se saisissent de l’idée d’en faire des 4X4 pour les Sapeurs-Pompiers.

Malgré tout, ( on verra pourquoi plus loin ), Les CITROËN BELPHEGOR 350 N 4X4 purement Sapeurs Pompiers n’ont été construits qu’à 5 ou 7 exemplaires maxi. ( selon des sources divergentes ).

Le 1er a été un prototype SINPAR sur châssis CITROËN, moteur essence, construit en 1968 par GUINARD INCENDIE pour le département de la Marne.

Image hébergée par servimg.com

En 1970 et 1971, 2 exemplaires sont construits par les établissements GRUAU à Laval.
Ils reprennent tout simplement le caisson des Fourgons d’Incendie CITROËN 4X2 déjà en circulation pour les monter sur le châssis CITROEN 4X4 moteur à essence toujours pour le département de la Marne.

Image hébergée par servimg.com

Par la suite un châssis 350 N 4X4 est utilisé par CAMIVA pour l’équiper en Camion Citerne Forestier Moyen (1500 litres d’eau). Non-homologué, la Haute-Savoie en fit l’acquisition. ( A noter que sa non homologation ne change rien à son utilisation. Par contre cela en modifie le financement……Subventions !! )

Un autre châssis 350 N 4X4 fut utilisé par un constructeur local pour en faire le C.C.F. moyen du C.S. de LEZAT 09.

D’autres châssis ont été utilisés ici ou là. Il s’agissait de véhicules, simple ou double cabine, reconvertis et transformés pour une deuxième vie pour servir chez les sapeurs pompiers. ( Dévidoir automobile en Moselle et dans les Yvelines entre autres…) voir aussi des C.C.F. ( plans spécifiques locaux ) soit des engins de première intervention dans de petits centres. Tout compte fait, peu d’engins en circulation, malgré tout.

*Principaux éléments recueilli dans l’article de « pompier56 » sur Autotitre.  Qu’il soit remercié de son excellent travail de recherches.

Conclusions personnelles :

Le coût de cet engin s’est avéré rapidement élevé, les véhicules étant construit à l’unité, à l’époque ( pas de chaînes de montage ).
L’utilisation et le retour d’expérience démontra rapidement que ce véhicule ne correspondait pas à ce qu’en attendait les hommes du terrain ; performances routières notamment : tenue de route,  vitesse, rayon de braquage très discutables ; performances hors chemins limitées, pannes fréquentes liées au 4X4, d’où un cout d’entretien élevé.
Très handicapant et inconvénient majeur, impossibilité d’y accrocher les dévidoirs à l’arrière, ils auraient été trop bas et l’angle de fuite aurait été tel que sur chaque bosse ou fossé le dessous aurait raccroché avec le risque de casser ou de perdre les dits dévidoirs ( le système performant actuel n’existait pas à l’époque ).

Prenant en compte tous ses inconvénients, le coût et, il faut le reconnaître, le peu d’engouement des S.P. pour « CITROËN 4X4 »  la construction de cet engin fut vite abandonnée.

Heureusement, il n’en fut pas de même pour le 4X2.
CITROËN a tenu le haut du classement pendant longtemps avec des engins de toutes destinations (fourgons, grandes échelles, etc.…) Certains d’entre eux roulent toujours. Ce qui n’est pas peu dire.

Jacques 77140

Et pour ne pas en rester là un fabricant de modèle réduit « CCC »(sous réserve) a sorti cet engin au 1/50e. J’ai eu la chance d’en trouver un (sur un site de vente aux enchères bien connu) mais ils sont rares.
C’est ma première réalisation maison et selon « Alain » c’est celui de « ORBAIS 51 » qui a été reproduit. Faisons lui confiance. Moi je retiendrai seulement l’énergie à déployer pour monter un tel engin plein de détails y compris en dessous….

Image hébergée par servimg.com


Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3183
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: LE FOURGON D’INCENDIE 4X4 CITROEN 350 N   Ven 3 Fév - 18:59

Merci Jacques pour cet article fort bien documenté sur ce camion mythique  Very Happy Un petit cadeau pour lui et sa charmante épouse ! F.I.T.T Citroen 350 Belphégor Guinard-Incendie 4x4 POMPIERS DU MORBIHAN prototype Sinpar 1969


C'est à partir de 1946, au retour de captivité, que Monsieur DEMEESSTER a véritablement créé l’enreprise SINPAR, ce nom étant l'acronyme de "Societé Industrielle de Production et d'Adaptation Rhodanienne" et non, “Sans Pareil”. Installée à Colombes dans la banlieue parisienne, elle était spécialisée dans les années 1950 dans la réalisation de véhicules spéciaux à traction intégrale après avoir commercialisé des voiturettes De Dion au début du 20ème siècle puis des équipements et modifications diverses pour camions et camionnettes d'avant-guerre. La marque va se faire connaître pour ses montages en quatre roues motrices de plusieurs modèles de série et surtout chez Renault. C'est un peu le concurent de Dangel chez Peugeot. Sinpar s'occupera ainsi de gros véhicules comme les Berliet, Willème et Unic, notamment pour la prospection pétrolière en Afrique. Dans les années 60, Sinpar s'attaqua aux Citroën 23, 350 et 450, et aux Renault 1000 kg et Galion.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com
En cherchant des informations concernant la société SINPAR, j’ai découvert cette photo du C.C.F.M. 350 4x4 SINPAR du Centre de Secours de LEZAT et, réalisé par ses sapeurs pompiers, que l’on croyait disparu !

Image hébergée par servimg.com
Etrangement, celui-ci semble identique ! Les communes de Lezat et de Belesta étant toutes deux dans l’Ariège, ce camion a-t-il été cédé ou l’idée a-t-elle fait des émules ?[/center]

Spécialisée dans la fabrication de treuils, boîte de transferts et modifications de chassis de camions: 4X4, 6X4, 6X6. la société travailla pour l'ensemble des constructeurs français jusqu'en 1980, date à laquelle le constructeur RENAULT repris l'actif de la société sous la marque SAVIEM. L’entreprise disparaissant par la même occasion.

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
LE FOURGON D’INCENDIE 4X4 CITROEN 350 N
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les utilitaires CITROEN
» Citroen SM Tissier, DS Chapron etc
» fourgon année 50 et 60
» Mes réalisations miniatures gendarmerie Citroen
» Rosalie 8U Fourgon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: Les véhicules utilitaires-
Sauter vers: