Les miniatures et l'Histoire de Citroën à travers elles. La grande Aventure en double chevron au 1/43ème modèle par modèle, véhicules légers, utilitaires, prototypes et transformations réalisées par des carrossiers ou des passionnés.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Dans le cadre des commémorations des 70 ans du Type H, un journaliste de a sollicité notre forum afin de l'aider à rédiger un article au sujet de ce légendaire véhicule utilitaire à l'échelle 1/43, voire 1/50 jusqu'aux années 1990. Les collectionneurs passionnés qui veulent bien partager leur savoir et leur collection sont les bienvenus. Si vous voulez participer à cette nouvelle Aventure comme notre ami Patrice alias pat1951, veuillez me laisser un MP . Merci et, à tantôt Alain alias PTIOTECARETE.

Partagez | 
 

 1990 - Au revoir la Deuche...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PTIOTECARETE
Admin


Messages : 3035
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 65
Localisation : HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: 1990 - Au revoir la Deuche...   Ven 11 Mai - 12:16

Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
2 CV A Berline "Au revoir la Deuche" commémorative 07.10.1948 - 27.07.1990, série limitée et numérotée 1948 VITESSE 1/43 Réf. : 530 - 1990

La fabrication de la 2 CV a été arrêtée le 27 juillet 1990 à 16 heures. A l’opposé de tous les concepts modernes, elle a bravé pendant plus de quarante ans les sarcasmes de nombreux automobilistes... et a encore de fervents admirateurs.
Au 1/43 ème, la miniature-souvenir porte la signature de Vitesse...


LA 2 CV fait partie de ces phénomènes automobiles au sujet desquels on a déjà tant écrit. Il y a, comme cela, quelques voitures qui héritent d’un étrange destin et qui, bénéficiant d’une conception peu commune, parviennent à se tailler une belle page d’histoire. Belle revanche des plus humbles, face aux opulentes sportives à la vie éphémère. Et la 2 CV fut sans doute la plus humble parmi les humbles. Telle l’avait voulue Pierre Boulanger, qui avait simplement défini la “TPV” - ou, si l’on préfère, “Très Petite Voiture” - en exigeant qu’elle ne soit rien d’autre que “quatre roues sous un parapluie”. Son souhait qui était une exigence fut exaucé par les ingénieurs de Citroën à la manière “maison”. Sous sa carrosserie à surfaces planes ou en “tôle ondulée” et sous sa bâche, avec sa finition spartiate et son allure de “vilain petit canard”, elle a dissimulé des solutions techniques très élaborées : traction avant, refroidissement par air, suspension à quatre roues indépendantes à grand débattement avec batteur à inertie, bielles d’une seule pièce avec vilebrequin démontable, etc... C’est sans doute la qu’il faut rechercher la cause de son succès : la 2 CV ,’a pas été conçue comme une micro-voiture, mais bel et bien comme une véritable automobile destinée à toutes les classes sociales.

Au cours de sa carrière, elle a connu plusieurs dérivés, dont la Dyane et la Méhari atteignant une production totale d’environ sept millions de véhicules.
Fabriquée pendant longtemps dans les usines de Levallois, sa production a ensuite été assurée par l’usine de Mangualde au Portugal.

Image hébergée par servimg.com

Et le Portugal, c’est la patrie des modèles miniatures “Vitesse”. Prompte à saisir l’événement, cette firme a pu célébrer la fin de la 2 CV d’autant plus facilement qu’elle en possède plusieurs versions à son catalogue.

C’est la version 1948 qui a été choisie - normal, puisque la voiture a été présentée le 7 octobre de cette année là au Salon de l’Automobile de Paris - avec capote repliée au dessus des sièges avant. On retrouve en fait le modèle classique, tel qu’il était commercialisé par “Vitesse” depuis plusieurs mois, déjà.

Peinte en gris foncé métallisé, cette miniature possède une suspension aussi souple que celle de la vraie, des roues fidèles avec des pneus souples, des formes exactes et surtout un intérieur bien détaillé, avec le célèbre levier de changement de vitesses au tableau de bord et le compteur de vitesse installé près du pare-brise, à la gauche du volant. Ces éléments sont rapportés et contribuent fortement au réalisme du modèle.

L’originalité de la miniature commémorative tient au fait qu’elle porte, sur la partie arrière de la capote, la mention “Au revoir la Deuche !” et que sa production est limitée.

Image hébergée par servimg.com

Son numéro de série est frappé sur le châssis, garantissant ainsi l’authenticité.

Image hébergée par servimg.com

L’emballage est, lui aussi, adapté au caractère “historique” de la miniature. Décoré en bleu, blanc et rouge, il comporte un dessin de la vraie 2 CV, la mention “Au revoir la Deuche !” et les dates 07.10.1948 - 27.07.1990.

Image hébergée par servimg.com

Après une vie bien remplie, la 2 CV a rejoint le paradis des automobiles immortelles...
Grâce à “Vitesse”, une grande date de l’histoire de l’automobile restera gravée dans la mémoire des collectionneurs.

Source : AUTOMOBILE MINIATURE N° 78.

_________________
Citroën est entré dans l'histoire. La notoriété est le fruit de sa reconnaissance, la pérennité, le reflet de son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
 
1990 - Au revoir la Deuche...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au revoir, les amis
» Série Astérix montable 1990
» Collection de deuche 17
» Bonjour/Au revoir
» QUEL EST MEILLEUR ALBUM CONGOLAIS DES ANNEES 90 (1990-1999)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: La période Michelin, la faillite évitée :: 2 CV de 1949 à 1990 : 3.868.634 ex.-
Sauter vers: