Vous êtes collectionneur et passionné de miniatures Citroën, rejoignez-nous, on est là pour cela et, c'est gratuit !
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ahmar30



Messages : 96
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 87
Localisation : LE BOUSCAT 33110

MessageSujet: 1939 - Prototype de la TPV    Mer 26 Jan - 18:20

Photos extraites du livre Archives du monde - AUTOMOBILES - éditions EDL

Revenir en haut Aller en bas
http://bordes.jean@neuf.fr
ahmar30



Messages : 96
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 87
Localisation : LE BOUSCAT 33110

MessageSujet: Autre étude EVO TPV de 1936   Ven 4 Fév - 13:18

Revenir en haut Aller en bas
http://bordes.jean@neuf.fr
ahmar30



Messages : 96
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 87
Localisation : LE BOUSCAT 33110

MessageSujet: NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv    Ven 18 Fév - 16:02


Précisions de notre ami Jean :
- Le prototype TPV Pick-up 1936 : NOREV 1/43 Réf. : 40 9663W - 2003 (Cadeau aux abonnés de la "Collection 2 CV Citroën")
- Le prototype TPV (Ferté Vidamme) 1939 : NOREV 1/43 Hachette - "Collection 2 CV Citroën" N° 4 - 2003
- Le prototype TPV Terrasson 1939 NOREV 1/43 Hachette - "Collection 2 CV Citroën" N° 17 - 2004
- Le prototype TPV Le Cyclope 1942 NOREV 1/43 Hachette - "Collection 2 CV Citroën" N° 14 - 2004
Revenir en haut Aller en bas
http://bordes.jean@neuf.fr
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3197
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Les chercheurs s’en donneront à cœur joie en ne négligeant aucune étude, même les plus déraisonnables.    Sam 19 Fév - 19:14

Après qu’André Citroën ait cèdé à Michelin son entreprise qu’il avait mis 15 ans seulement à l’égal de Renault et Peugeot, Édouard Michelin se retrouve à la tête de moyens de production modernes et de la Traction Avant, modèle révolutionnaire en son temps.
En 1935, c’est vrai qu’elle n’est pas vraiment au point, mais Pierre Michelin, second fils d'Édouard, aidé de Pierre Boulanger et de l’équipe d’André Boulanger menée par l’ingénieur Antoine Hermet va vite faire oublié ses ennuis de jeunesse dès 1936.
La famille Michelin va appliquer une politique de réduction des effectifs, d’augmentation de la productivité, de réduction des stocks, de baisse des coûts de fabrication, de compression des frais de publicité de revente des “bijoux” de famille tels le magasin de l’Europe, les trophées des croisières noire et jaune, des compagnies de transports et d’assurances et de remodelage plus modeste des succursales françaises et étrangères.
Les nouveaux patrons ne sont pas populaires au quai de Javel.

C’est dans ce contexte que Pierre Michelin décide de mettre en œuvre une étude de marché concernant les réels besoins des éventuels acquéreurs d’automobiles.

C’est dit : "Il faut s’adapter et cibler une clientèle aux revenus modestes et, dès lors il songe à la création de la TPV (Très Petite Voiture) dont le prix ne doit pas excéder le tiers de celui d’une 11 CV".

Le véhicule devant accueillir 4 adultes être un outil robuste et économique que les ruraux pourront avoir la capacité financière d’acheter. Le front populaire et les congés devraient également permettre de drainer une partie de la population urbaine qui bénéficie maintenant de temps libre pour se déplacer.

En un mot comme en cent: le style importe peu !

Les chercheurs s’en donneront à cœur joie en ne négligeant aucune étude, même les plus déraisonnables.

Pierre Jules Boulanger et André Lefebvre, tous deux férus d’aviation s’inspirèrent donc des méthodes de l’aéronautique aux fins de répondre aux contraintes de légèreté afin d’obtenir un “poids plume” de faible puissance mais ayant des performances capables de répondre aux besoins du public visé.

Il est décidé que la TPV serait produite à Levallois à une cadence de 200 véhicules / jour.

Le lancement du projet eu lieu courant 1936, mais nul ne sait exactement quand !

La TPV sera une monocoque utilisant le maximum d’alliages légers et à traction avant dont le pari le plus grand à tenir sera celui de la suspension. Car le véhicule, selon la formule consacrée, devra pouvoir transporter 4 personnes et cinquante kilos de bagages, à une vitesse de 60 km/h, et qu’un cultivateur pourra transporter un panier d’œufs à travers champs sans faire de casse !

Aluminium et duralumin seront utilisés et les tracés se succèdent afin d’éviter au maximum les emboutissages et qui permettent de loger une suspension à grand débattement.

Fin 1938, 49 prototypes ont été étudiés et Pierre Boulanger songe sérieusement à la production en petite série de la TPV courant 1939. A Clermont-Ferrand où l'on est amateur également d'aéronautique, on se plaît à rêver que cette voiture populaire sera un signe de progrès comme l’aviation au début du 20 ème siècle.

C’est officiel, le service des mines rédige le procès-verbal de réception du Type 2 CV A en août 1939 : la motorisation a une puissance fiscale de 2 CV, le véhicule est doté d’un moteur à explosion 4 temps de 375 cm3 refroidi par une circulation d’eau avec radiateur, il possède 2 échappements très silencieux. La boite de vitesses comporte 3 vitesses et une marche arrière. Le freinage est conçu avec une commande hydraulique sur les deux roues avant et un frein à main pour les roues arrière. Le poids approximatif est de 380 kg. Il ne dispose que d’un projecteur côté gauche, un seul essuie-glaces, il n’a pas de démarreur et se lance à la manivelle qui reste à demeure en position haute.

Mais la guerre “éclair” qui s’abat sur l’Europe et la France met un terme à la fabrication déjà démarrée de la TPV. Le Bureau d’Etude continuera malgré les difficultés à se fournir en carburant et en métaux à travailler sur d’autres prototypes TPV menant après guerre à la présentation de la 2 CV au Salon de 1948.

Nous disposons de peu de photos de ces prototypes étant donné qu’il était interdit d’en réaliser. Seuls quelques croquis nous sont parvenus.

Source : Les Hommes de la 2 CV - André Lalanne et les anciens Citroën aux éditions ROGER REGIS
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3197
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv    Dim 20 Fév - 14:01

Image hébergée par servimg.com
Flaminio Bertoni à l’atelier et une multitude de projets TPV

Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com

Maquette en bois : l’AX de 1936/37 ?

Un prototype 1937 modifié en pick-up pour les besoins des ateliers Michelin à Clermont-Ferrand.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com
Le même retapé per le musée Malartre à La Rochetaillée.

En 1939, trois prototypes de 2cv sont essayés secrètement de jour comme de nuit. Pierre TERRASSON, pilote d'essai chez Citroën et essayeur de 1938 à 1939 réalise des essais à la Ferté-Vidame avant de partir à la guerre. D'où le nom de  prototype "Terrasson" qui constitue la dernière ébauche de la 2cv.

Image hébergée par servimg.com
Photo des prototypes “Terrasson” en 1939

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com
Prototype “à la grecque” de 1939, c’est la TPV !

Image hébergée par servimg.com
Ce qu’il reste des prototypes TPV de 1939 planqués à la Ferté Vidamme.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com
Prototype 1942

Image hébergée par servimg.com
Prototype 1943 (sans carrosserie), il a encore le radiateur !

Image hébergée par servimg.com
Prototype 1946.

Image hébergée par servimg.com
Prototype 1946.

Image hébergée par servimg.com
Prototype 1947.

En tout, 49 prototypes construits jusqu'à la version du salon 1948 se suivent et ne se ressemblent pas.


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 9 Mai - 12:51, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
ahmar30



Messages : 96
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 87
Localisation : LE BOUSCAT 33110

MessageSujet: Les 4 protypes TPV CITROEN    Dim 20 Fév - 15:05

Merci pour ces photos et dessins des prototypes TPV Citroen.
J'ai souhaité les rassembler dans l'ordre de production mais les divers articles sont assez contradictoires!......En effet, la CYCLOPE anthracite pour certains a été produite en 1942?.. d'autres en 1948?... Si un collectionneur pouvait me fixer?... Merci.
J'ai retrouvé les références de ces 4 modèles NOREV:
150001 prototype pickup sans phare -vert kaki , Musée de la Rochetaillée.
150003 TPV Terrasson couleur alu
150005 TPV CUCLOPE ( 1942 ou 1948?...) anthracite
150014 TPV prototype 1939 KAKI

UNIVERSAL HOBBIES a également produit une 2 cv TPV 1939 réf N° 59 dans collection Passion Citroën.
Ce modèle ne comporte pas les 2 pâtes de capotte au dessus du pare brise.
Revenir en haut Aller en bas
http://bordes.jean@neuf.fr
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3197
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv    Dim 20 Fév - 15:12

En effet voici la TPV d'Universal Hobbies :

Image hébergée par servimg.com

La "Cyclope" est donnée pour 1941 par Norev !? à vérifier !

A tantôt
Alain  study


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 9 Mai - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3197
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv    Dim 20 Fév - 15:17

Non, c'est bien une 1942, image :

Image hébergée par servimg.com
 Wink


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 9 Mai - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3197
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv    Dim 20 Fév - 16:03

La 2 CV type A de 1948, c'est celle ci, présentée au Salon de Paris !

Image hébergée par servimg.com

http://aventure-citroen-min.forumchti.com/t29-1948-1954-la-2cv-a


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 9 Mai - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
ahmar30



Messages : 96
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 87
Localisation : LE BOUSCAT 33110

MessageSujet: Les moteurs de TVP CITROEN    Dim 20 Fév - 18:05

En fait, j'ai un gros problème avait les différents moteurs qui ont équipés les divers TPV!....
en 1937, il semblerait que le N° 1 aurait été équiqué d'un moteur de moto BMW de 500cm3 ( REFROIDISSEMENT PAR AIR OU PAR EAU!.....) . Le résultat a été trés décevants et il était décidé de tout démonter?.....
Un autre modèle en 1937 = TPV MICHELIN modifié ensuite en camionnette , proche du modèle définitif ( moteur à refroidissement à eau)
la TPV 1939 CONSTRUITE EN DURALINOX SAUF LES AILES EN TÔLE; MOTEUR ?.... refroidissement par eau.......
En 1942, reprise du projet: apparition du CYCLOPE - phare au centre.MOTEUR ET REFROIDISSEMENT?.......
Quand le moteur est il passé au refroidissement à air du modèle définitif de 1947 ?.....
Bon , voilà un " pensum" pour votre fin de week end.
Revenir en haut Aller en bas
http://bordes.jean@neuf.fr
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3197
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv    Dim 20 Fév - 18:44

Tout est dans ce fabuleux livre que je conseille à tous les amateurs de 2 CV :


Image hébergée par servimg.com

En effet, le premier moteur est inspiré à André Lefebvre par la moto de BMW de Flaminio Bertoni.

Le modèle 1937 de Michelin est décrit dans mon exposé, c'est le pick-up que l'on peut voir au musée Malartre à la Rochetaillée.

Le châssis de la TPV est bien en duralinox, l'alliage léger est imposé par le cahier des charges ainsi que les formes planes et cintrées. En 1939, toujours le radiateur à eau.

En 1944, Pierre Jules Boulanger, PJB pour les intimes, s'impatiente du fait que le démarrage à basse température, Walter Becchia dessine le moteur refroidi par air, une boite 4 vitesses et un démarreur électrique. En 1946, le moteur et la boite 3 + 1 surmultipliée sont au point.

Voilà pour cette fin de semaine. drunken


Dernière édition par PTIOTECARETE le Ven 9 Mai - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3197
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv    Mer 2 Mar - 14:21



Cette vidéo montre la 2 CV TPV, le fameux prototype à 1 phare, présenté lors des journées portes ouvertes au personnel MICHELIN à Clermont-Ferrand le 26/04/2008. Images RARES où on découvre entre autre les entrailles de ce mystérieux prototype...

Auto et Moto Publiée le 14/10/09

Au sujet du "fameux prototype à 1 phare", j'ai pu constater qu'il y avait un support prévu sur l'aile gauche ! Je ne suis plus persuadé que l'emploi d'un seul phare était prévu ! Je pencherai désormais pour une récupération du deuxième phare pour une autre utilisation ! ... Mais cela n'est que mon avis !

A tantôt
Alain Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3197
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv    Mer 2 Mar - 14:46


Sortie des 3 TPV de la Ferté Vidamme en 1997

et ...

Une TPV qui roule


Dernière édition par PTIOTECARETE le Dim 27 Mar - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
PTIOTECARETE
Admin
avatar

Messages : 3197
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 66
Localisation : 59260 HELLEMMES-LILLE

MessageSujet: Re: NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv    Ven 4 Mar - 19:19

Un peu avant 1993, Norev a repris place sur le marché des modèles réduits de collection. En diverses versions, les Citroën 2 CV, Renault 8, cabriolets DS 19, Simca Beaulieu, Chambord ou présidence ont recueilli les suffrages des amateurs. bientôt, une nouvelle gamme est apparue ... Son nom ? Ligne Noire. Il est à lui seul, un symbole d’élégance, d’exclusivité, de raffinement...

Comment offrir des miniatures intéressantes, fabriquées avec tout le soin et les détails nécessaires mais susceptibles de n’intéresser qu’un nombre relativement limité d’acquéreurs, tout en restant dans la gamme de prix raisonnable ? C’est un peu l’équation quasiment insoluble à laquelle se trouvent confrontés tous les fabricants de miniatures de collection. Les modèles artisanaux constituent une réponse, malheureusement limitée à cause du prix... Compte tenu du coût élevé de fabrication des outils en acier utilisés pour mouler les pièces en matière plastique et en zamak, les industriels de la miniature se sont jusqu’à présent orientés vers des solutions permettant d’allonger les séries, comme les variantes de couleurs ou de décoration. Quelques uns d’entre eux ont néanmoins choisi une autre voie, et c’est le cas de Norev avec la série Ligne Noire apparue dès 1993.

L’idée consiste à utiliser des techniques industrielles pour certaines pièces et artisanales pour d’autres, permettant de parvenir à un coût moyen acceptable. On comprend tout de suite qu’il est possible de décliner plusieurs modèles à partir d’un châssis commun, avec des phares, un intérieur, des roues et des pneus communs eux aussi. Dans cette hypothèse, seule carrosserie (et éventuellement quelques accessoires) doit être réalisée selon un processus artisanal, donc onéreux et sans gain sur longue série puisque non automatisé, le reste étant issu de la production industrielle, avec un coût très faible pour certaines pièces. Dans une certaine mesure, cela peut se comparer au système de transkit avec notamment une grosse différence tenant au fait que le modèle est ici proposé tout monté par le fabricant industriel lui-même.

Déjà possesseur d’un parc important de moules, Norev a donc décidé d’élargir son offre avec des miniatures que l’on ne trouvait jusqu’à présent que chez les artisans, soit en kits, soit tout montés mais chers. Le premier modèle paru dans la série Ligne Noire reproduit la Citroën 2 CV Prototype de 1939 et l’examen des premiers exemplaires qu’ ”Automobile Miniature” a eu la primeur de photographier pour ses lecteurs a permis de dire qu’il était très bien réussi.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Comme à son habitude, la firme lyonnaise qui a toujours recherché le maximum de fidélité, a travaillé à partir de la vraie voiture connue à l’époque. Celle-ci existait encore, presque par miracle. Elle fait partie d’un lot de deux cent cinquante véhicules de pré-série, préparés pour le Salon de l’automobile de Paris 1939, qui n’eut pas lieu à cause de la guerre. Cachée en pièces détachées au Centre d’essais de la Ferté-Vidame, cette voiture ne fut pas détruite malgré l’ordre donné en 1948 par Pierre Boulanger. Retrouvée en 1970, elle a été reconstruite grâce à la volonté de Jacques Wolgensinger, alors directeur des Relations Publiques de Citroën.

Image hébergée par servimg.com

Sur la miniature, qui ne possède qu’un seul phare comme la vraie, seule la carrosserie est en résine. Le châssis est en zamak, la capote et l’intérieur en matière plastique moulée. Citroën a même confié à Norev un morceau du tissu d’origine pour la reproduction du garnissage puisse être la plus réaliste possible. Le levier de changement de vitesses et la manivelle sont aussi en matière plastique. Les roues ont fait l’objet d’une recherche attentive : plusieurs essais en ce qui concerne la hauteur du dépassement de la collerette pour retrouver, sur la maquette, un rendu qui soit visuellement très proche de ce qui existe dans la réalité. Un tel respect du détail n’est évidemment pas sans effet sur les délais de fabrication qui ont quelquefois tendance à s’allonger, mais chez Norev, on estime qu’il vaut mieux retarder la sortie d’un modèle plutôt que d’en livrer un qui ne soit pas tout à fait exact.

Les miniatures de la Ligne Noire sont présentées dans un boîtage spécialement créé pour elles.

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

(les photos ont été prises alors que les roues n’étaient pas encore au point !)

Avec cette gamme, Norev affichait de nouvelles ambitions : il ne s’agissait plus seulement de rééditer, même en les améliorant, des modèles du passé mais bel et bien de créer des nouveautés, avec une technique qui rendait possible les petites séries, qui permettait de rendre concrets les “coups de cœur” que Marc Fischer, le “patron” de Norev, éprouvait pour quelques automobiles... Certains de ces “coups de cœur” auront surpris les collectionneurs.

Source : AUTOMOBILE MINIATURE N° 90.

Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
http://aventure-citroen-min.forumchti.com
ahmar30



Messages : 96
Date d'inscription : 20/12/2010
Age : 87
Localisation : LE BOUSCAT 33110

MessageSujet: 2cv TPV 1939 - 1/43 - NOREV & UNIVERSAL HOBBIES   Ven 1 Avr - 16:12





Revenir en haut Aller en bas
http://bordes.jean@neuf.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv    

Revenir en haut Aller en bas
 
NOREV - les 4 prototypes de TPV CITROËN 2 cv
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C2 Koné Norev
» Citroën Collection - Chummydj.
» New version Norev Citroën SM, DS 1/18 2010
» Citroën 2CV Norev
» Nouveautés Citroën chez Norev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La grande aventure des petites Citroën :: Les automobiles Citroën : Les véhicules sortis des chaînes Citroën avant-guerre :: Prototypes, véhicules d'essais, projets et autres modifications-
Sauter vers: